Getty Images

Valverde, encore et toujours au rendez-vous

Valverde, encore et toujours au rendez-vous

Le 14/09/2019 à 22:39Mis à jour Le 14/09/2019 à 23:32

TOUR D'ESPAGNE - Un temps mis en difficulté dans cette 20e étape par l'attaque de Pogacar, Alejandro Valverde (Movistar) devrait, sauf incident, monter une nouvelle fois sur le podium de la Vuelta, à 39 ans. Son 7e déjà sur une épreuve espagnole dont il est le grand spécialiste.

"Je suis vraiment très satisfait de cette Vuelta", se réjouissait Alejandro Valverde à Plataforma de Gredos. Il y a de quoi. Comme souvent quand il s'aligne sur l'épreuve, le Murcien aura été à son meilleur niveau sur les routes espagnoles. Vainqueur d'étape en costaud à Mas de la Costa, le champion du monde devrait sauf incident monter sur le podium à Madrid. Une performance à laquelle l'Espagnol ne s'attendait pas forcément au départ : "Je pensais gagner une étape, mais terminer deuxième c’est vraiment excellent", avouait-il samedi. Mais qui, finalement, résulte d'une forme de logique tant il les multiplie.

Vidéo - Une montée courte et des forts pourcentages ? C'était du gâteau pour Valverde : l'arrivée en vidéo

01:49

La 2e place de 2019 sera tout simplement le 7e podium d'Alejandro Valverde sur le Tour d'Espagne, après 2003 (3e), 2006 (2e), 2009 (1er), 2012 (2e), 2013 (3e) et 2014 (3e). Un nouveau record sur l'épreuve, devant les six de Roberto Heras et les cinq d'Ocana et Perico. A 39 ans, le champion du monde devra attendre encore pour devenir le plus vieux coureur à monter sur le podium de la Vuelta (41 ans pour Horner en 2013) mais l'Espagnol se sera toutefois offert un autre record, avec seize années entre son premier podium, derrière Roberto Heras et Isidro Nozal, et celui de cette saison.

Jamais personne n'avait réussi à obtenir deux podiums sur une période aussi espacée. Également nouveau recordman du nombre de top 10 sur les trois Grands Tours (19, dont 12 en 14 participations sur la Vuelta), Alejandro Valverde n'en finit plus de briller sur les routes d'une Vuelta dont il détient également le record de victoire au classement par points (4) Et prépare ainsi idéalement le championnat du monde où il ne comptera pas se laisser dépouiller sans combattre du maillot arc-en-ciel. "Je pense que je serai bien au Mondial", expliquait-il après la 20e étape. Vu sa régularité sur l'épreuve (dix top 10, sept médailles dont un titre), on aurait tendance à bien vouloir le croire.