Primoz Roglic peut enfin souffler. Maillot rouge depuis deux semaines mais également vainqueur du classement par points, le Slovène de la Jumbo-Visma remporte cette 74e édition du Tour d'Espagne au terme d'une 21e et dernière étape remportée au sprint par Fabio Jakobsen. Il s'agit du premier Grand Tour remporté par Roglic et le premier pour la Slovènie. Le podium est complété par Alejandro Valverde (Movistar) et Tadej Pogacar (UAE Team Emirates).

Tour d'Espagne
Roglic, taiseux ? "Il savait pourquoi il était là"
16/09/2019 À 18:03

Jakobsen égalise avec Bennett

Comme il en est régulièrement l'usage sur la dernière étape des trois Grands Tours, ce 21e opus aura surtout permis aux 153 rescapés de cette Vuelta 2019 de profiter, au terme de trois semaines complètement folles. De la célébration de Roglic avec ses équipiers à celle de Geoffrey Bouchard (AG2R La Mondiale), héroïque maillot à pois bleu pour son premier Grand Tour en passant par des rires, de la décontraction et même une demande en mariage de Jesus Ezquerra (Burgos-BH), la route jusqu'à Madrid laissera beaucoup de grands souvenirs. Mais, une fois dans la capitale, la compétition a repris le dessus. Très vite, les attaques se sont multipliées et le bon coup est sorti à 42 kilomètres avec Daniel Martinez (EF Education-First) et Diego Rubio (Burgos-BH) qui se sont portés à l'avant.

Les deux hommes, que Jonathan Lastra (Caja Rural-Seguros RGA) a en vain tenté de rejoindre, n'ont jamais compté plus de 25'' d'avance. Sous le contrôle des équipes de sprinteurs, le peloton a géré pour opérer la jonction à 7,5km de l'arrivée. Parfaitement lancé par Stybar et Richeze, Fabio Jakobsen a alors fait la loi dans la dernière ligne droite en résistant au retour de Sam Bennett (Bora-Hansgrohe), longtemps enfermé.

L'étonnant Szymon Sajnok (CCC team) a pris la 3e place. Grâce à son 2e succès sur cette Vuelta, le champion des Pays-Bas de la Deceuninck-Quick Step égalise avec Sam Bennett au bilan des sprinteurs.

https://imgresizer.eurosport.com/unsafe/0x0/filters:format(jpeg):focal(948x351:950x349)/origin-imgresizer.eurosport.com/2019/09/15/2677351.jpg

Première pour Roglic et Pogacar, habitude pour Valverde

Arrivé sans incident, Primoz Roglic s'offre donc cette 74e édition du Tour d'Espagne, le premier Grand Tour de sa carrière et le premier de l'histoire gagné par un Slovène. Après sa déception de mai sur les routes du Giro (3e), le leader de la Jumbo-Visma, également vainqueur du classement par points, n'aura jamais vraiment tremblé, l'exception des nombreux faits de course qui ont émaillé la dernière semaine. Sur le podium, il sera accompagné par un habitué des lieux, Alejandro Valverde, et un jeune premier, Tadej Pogacar.

L'Espagnol de la Movistar y monte pour la 7e fois de sa carrière, 16 ans après son premier, à quelques semaines de défendre dans le Yorkshire son titre de champion du monde. De son côté, le grimpeur d'UAE Team Emirates s'offre un podium - sans oublier le maillot blanc et trois étapes - pour son premier Grand Tour.

Pour lui aussi son premier Grand Tour, Geoffrey Bouchard a connu moins de réussite mais se contentera bien volontiers du maillot de la montagne, le premier maillot distinctif gagné par AG2R La Mondiale sur la Vuelta. Tous garderont un souvenir inoubliable de cette Vuelta 2019. Et, franchement, nous aussi.

Tour d'Espagne
Le mystérieux Mister Roglic
16/09/2019 À 14:09
Tour d'Espagne
Précocité, audace et lucidité : la folle Vuelta de Pogacar
16/09/2019 À 06:56