1re étape : Utrecht - Utrecht

Comme souvent ces dernières années, la Vuelta s'ouvre par un exercice collectif complètement plat à travers les rues de la ville d'Utrecht. Celle-ci accueillera le Tour d'Espagne pour la toute première fois.

Tour d'Espagne
Le Tourmalet et l'Angliru au menu… Le parcours du Tour d’Espagne 2020 dévoilé
17/12/2019 À 20:22

4e étape : Irun - Eibar

La montagne, marque de fabrique de la Vuelta, fait son apparition dans cette quatrième étape, la première sur le territoire espagnol après trois étapes aux Pays-Bas et une journée de repos la veille. Elle lance les hostilités, avec la montée du redouté col d'Arrate, deux cols de 3e catégorie et deux de 2e catégorie, dont le dernier à seulement deux kilomètres de la ligne d'arrivée. Il s'agira là de la première opportunité pour commencer à creuser des écarts au classement.

5e étape : Pampelune - Lekumberri

Cette incursion en Navarre, avec deux cols de 3e catégorie, passera aussi par un col de 1re catégorie, avec le mont de San Miguel de Aralar. Une occasion en or d'approfondir les écarts nés lors de la première étape de montagne, ou de les créer, si les favoris ne se sont pas livré bataille la veille.

9e étape : Biescas - Col du Tourmalet

Ce Tour d'Espagne particulièrement international passe encore la frontière pour une journée exigeante à travers les Pyrénées françaises. Une série de cols se dresse devant le peloton, qui devra grimper le Pourtalet (1re catégorie), l'Aubisque (hors catégorie), pour finir l'étape à plus de 2 000 mètres d'altitude au sommet du mythique col du Tourmalet, qui a vu le sacre de Thibaut Pinot l'été dernier lors du Tour de France. Une étape que les leaders voudront marquer de leur empreinte.

11e étape : Logroño - Alto de Moncalvillo

Une étape d'écrémage, avec un final inédit, au sommet du col de Moncalvillo : une montée de 11 km, avec des pentes entre 8% et 9% et trois derniers kilomètres à 13-14% qui devraient finir d'éloigner les coureurs les moins en jambes. Palpitant !

14e étape Villaviciosa - Alto de la Farrapona / 15e étape : Pola de Laviana - Alto de l'Angliru

Week-end chargé dans le relief asturien : avec le col de Farrapona lors de la 14e étape et celui de l'Angliru lors de la 15e, le peloton effectuera deux montées classiques et exténuantes du Tour d'Espagne. En plus de cette doublette compliquée, ces deux étapes comporteront d'autres montées : cinq dont quatre de 1re catégorie pour celle du Farrapona, et quatre dont deux de 1re pour l'Angliru. Tout un programme, qui devrait permettre de voir les prétendants au podium, voire au titre, se détacher.

16e étape : Muros - Mirador de Ezaro

Court contre-la-montre individuel de 33,5 km qui, pour la première fois depuis 2008 sur la Vuelta, se terminera avec la montée d'un petit col de 3e catégorie sur la côte galicienne : le Mirador de Ezaro, long de 1,5 km mais doté de pentes frôlant les 20%, pourrait profiter aux grimpeurs, souvent désavantagés lors des exercices de "chrono".

20e étape: Sequeros - Alto de la Covatilla

Le dénouement de cette 75e édition pourrait se jouer lors de cette avant-dernière étape en Castille, qui prévoit cinq cols, dont un de 1re catégorie et un final sur un col hors catégorie. Le peloton traversera les rues pavées du village de Candelario, avant d'attaquer la Covatilla, au sommet de laquelle le vainqueur final devrait être connu.

Tour d'Espagne
Martin va participer à la Vuelta, Roglic attendu comme équipier
23/09/2020 À 15:20
Tour d'Espagne
La Vuelta ajoute deux villes-étapes et boucle son parcours
12/06/2020 À 16:58