avant-match

Castrillo del Val - Aguilar de Campoo

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 29 octobre 2020 et débute à 13:25. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
17:55

Pas de changement au classement général.

17:51

LE CLASSEMENT DE L'ETAPE :

1. Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), en 3h39'55''

2. Gerben Thijssen (Lotto-Soudal)

3. Max Kanter (Sunweb)

4. Jasper Philipsen (UAE Team Emirates)

5. Jakub Marezcko (CCC)

6. Alexis Renard (Israel-Start Up Nation)

7. Ion Aberasturi (Caja Rural-RGA)

8. Lorenzo Manzin (Total Direct-Energie)

9. Robert Stannard (Mitchelton-Scott)

10. Reinardt Janse Van Rensburg (NTT)

17:50

BENNETT DECLASSE !! L'Irlandais de la Deceuninck-Quick Step est sanctionné par les comissaires pour un coup de tête sur Liepins (Trek-Segafredo) dans le dernier kilomètre, pour garder sa position....

17:14

Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe, 2e) et Gerben Thijssen (Lotto-Soudal, 3e) complètent le podium.

17:14

VICTOIRE DE SAM BENNETT !! L'Irlandais de la Deceuninck-Quick Step est beaucoup trop fort sur ce Tour d'Espagne et remporte sa 8e victoire de la saison, sa 2e sur cette Vuelta 2020...

300m 

C'est partie et c'est Bennett qui lance....

700m 

Philipsen fait son retour dans la roue d'Oliveira comme lors de la 4e étape...

1 km

FLAMME ROUGE !! Ackermann vs Bennett, le duel est lancé...

1,5 km

Ça y est ! La Deceuninck-Quick Step est remonté au meilleur des moments et s'est replacé dans la roue des Bora-Hansgrohe... Tout est bon pour Sam Bennett.

2 km 

Après l'abandon de Moschetti, Trek-Segafredo va quand même jouer l'étape, avec Emil Liepins.

2,5 km 

La Deceuninck-Quick Step laisse faire pour l'instant mais il ne va pas trop falloir tarder pour remeonter...

3 km 

Et c'est la Bora-Hansgrohe de Pascal Ackermann qui reprend la tête du peloton. On regarde sans cesse en arrière, pour vérifier que tout se passe bien pour le sprinteur allemand.

3,5 km 

Grosse accélération encore des Lotto-Soudal, qui veulent peut-être même profiter du (léger) vent de côté pour provoquer une bordure. Mais, clairement, en vain...

4 km 

A la sortie d'un virage, le peloton s'étire énormément... Ce n'est pas loin de casser au-delà de la 20e position ! Attention à ne pas se faire piéger du côté des favoris de l'étape.

4,5 km 

Ça y est ! C'est lancé... Bora-Hansgrohe et Lotto-Soudal prennent les commandes diu peloton et ils vont chercher à fortement étirer le peloton désormais...

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

6 km 

Les coureurs abordent à l'instant quelques faux-plats montants, avec un petit kilomètre à 8%. De quoi attaquer mais personne ne semble en avoir l'intention.

7 km 

Le tempo commence peu à peu à s'accélérer dans le peloton mais personne ne prend pour le moment les commandes. On trouve les Bora-Hansgrohe, les Movistar et les Groupama-FDJ à l'avant alors que les Deceuninck-Quick Step se cachent pour l'instant.

9 km 

On est toujours très tranquille dans le peloton, on n'a toujours pas lancé les hostilités...

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

11 km 

C'est la Bora-Hansgrohe qui emmène désormais le peloton mais on attend encore un peu avant de se lancer à bloc.

12 km 

Roglic est déjà revenu en queue de peloton... Et, de toute façon, on n'a pas encore mis en route du côté des sprinteurs.

13 km

CREVAISON POUR ROGLIC !! Le maillot vert est obligé de changer de vélo mais il est vite dépanné et il devrait pouvoir retrouver sa place au sein du peloton...

15 km

Pendant ce temps-là,on apprend que la Vuelta 2021 s'élancer de la Cathédrale de Burgos, avec un chrono partant A L'INTERIEUR de la cathédrale....

16 km 

On roule tranquille dans le peloton. On attend de retrouver la grande route pour embrayer du côté des équipes de sprinteurs.

18 km

La Movistar continue de rouler à l'avant pour protéger ses trois leaders. Mais jour de repos pour les leaders aujourd'hui.

19 km 

A l'exception de chutes éventuelles sur ces routes étroites, cette étape n'aura pas de conséquence sur le classement général, personne ne voulait accélérer et le vent ne semblant pas nécessaire.

19,5 km

6. Actuellement 8e du classement général, Alejandro Valverde est devenu cette année le 6e plus vieux coureurs à participer à la Vuelta, à 40 ans et 178 jours. Mais le record est toujours détenu par Chris Horner, lors de son victoire finale en 2013 (41 ans et 306 jours).

Alejandro Valverde - Vuelta 2020, stage 7 - Getty Images
20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

21 km 

Visiblement, c'est plus pour ne pas prendre de risques et être placé sur des routes étroites.... La Groupama-FDJ de David Gaudu est très bien positionné également.

21,5 km

Et c'est la Movistar qui emmène désormais le peloton avec les Jumbo-Visma dans la roue. Va t-on voir une petite guerre des favoris ?

22 km

JONCTION !! Juan Felipe Osorio (Burgos-BH) et Aritz Bagues (Caja Rural-RGA) sont repris par le peloton après une longue échappée à deux...

24 km

1. Une seule équipe à gagner sur les trois Grands Tours jusqu'ici et il s'agit de la formation EF Pro Cycling. Mais Bora-Hansgrohe, Sunweb et UAE Team Emirates, dès aujourd'hui avec Ackermann, Kanter et Philipsen, et Ineos peuvent encore espérer rejoindre ce cercle fermé.

25 km

Toujours 42'' d'avance pour Bagues (Caja Rural-RGA) et Osorio (Burgos-BH), qui continuent de tenir bon, bien aidé par un peloton qui ne se fait pas encore la guerre.

26 km

Du côté de la Cofidis, on ne protège pas Guillaume Martin mais Emmanuel Morin. On fait confiance au jeune tricolore pour le sprint final, après sa 9e place à Ejea de los Caballeros.

Vidéo - Morin sur la roue à prendre dans le sprint : "Les deux à suivre, ce sont Ackermann et Bennett"

02:22
26,5 km 

Dans environ 5 kilomètres, les coureurs franchiront le vieux pont de Salinas de Pisuerga, un pont étroit que les coureurs ne pourront pas franchir à plus de deux de front. Gare au freinge voire à la chute...

27 km

MANZIN : "PRET A PARTIR AU COMBAT AVEC LES SPRINTEURS"

Vidéo - Frustré jusqu'ici, Manzin est "prêt à partir au combat" avec les sprinters

02:25
28 km

45'' d'avance pour le duo de tête, qui fait de la résistance, bien aidé par le ralentissement du peloton.

29 km 

On maintient le duo de tête à distance mais on évite de rentrer trop vite de la part du peloton, pour éviter des contres d'hommes frais.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

31 km 

La tension est bien plus importante désormais dans le peloton et la plupart des favoris veulent se replacer dans les premières positions, avant le rétrécissement de la route dans les prochains kilomètres.

32 km

33'' d'avance pour les deux hommes de tête, qui seront bientôt repris.

33 km

L'état du casque d'Hector Saez (Caja Rural-RGA) est impresionnant... Heureusement qu'il était là pour l'Espagnol, tombé en début d'étape avec Pascal Ackermann.

34 km

D'habitude attentive dans les premières positions du peloton, la Movistar est globalement mal placée actuellement. Attention à ne pas se faire surprendre, on sait qu'il y a des routes dégagées...

35 km

Plus que 57'' d'avance pour les deux hommes de tête, qui viennent justement de passer en tête sur la ligne d'arrivée....

36 km 

Les coureurs sont désormais rentrés dans le circuit final. Ils vont faire les 3 derniers kilomètres de l'étape une première fois, avant de se lancer dans une boucle autour d'Aguilar de Campoo.

37 km

LA PALETTE A JACKY

A quand doit-on s'attendre de la part de la Deceuninck-Quick Step ? Notre consultant Jacky Durand nous explique tout de la tactique de la formation belge dans le final de la 9e étape.

Vidéo - La palette à Jacky : pour gagner l'étape, Deceuninck-Quick Step sait ce qu'il faut faire

03:11
38 km 

Alors qu'il était tranquille depuis très longtemps, la nervosité est palpable désormais dans le peloton, avec la proche entrée sur le circuit final et un premier passage sur la ligne d'arrivée.

39 km

1'33'' d'avance pour les deux hommes de tête, qui continuent de perdre du temps.

40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

41 km 

Les deux hommes de tête ont bien géré leur journée et vont désormais tenter de tout donner pour résister un maximum au peloton mais on sait bien qu'ils seront repris.

42 km

Plus que 1'51'' d'avance pour Bagues (Caja Rural-RGA) et Osorio (Burgos-BH), qui butent un peu sur le temps de face auquel ils sont opposés actuellement.

43 km

12. Avec douze coureurs à moins de 5 minutes du leader, Richard Carapaz, après 8 étapes, cette Vuelta 2020 est l'une des moins serrées de son histoire récente. Depuis l'édition 2009, seul le Tour d'Espagne de l'an dernier (7) en avait moins.

45 km

On se demande bien pourquoi les Total Direct-Energie sont aussi bien placés, avec trois hommes dans les cinq premiers du peloton. Comme s'ils préparaient déjà le sprint. Avec Lorenzo Manzin comme meilleure carte, ce n'est clairement pas à eux d'assurer la poursuite...

46 km 

Pour le moment, on ne s'affole pas du tout des sprinteurs, on reste au chaud en milieu de peloton.

48 km

CHAMPOUSSIN, LE NOVICE AVEC LES TENORS

Vidéo - Champoussin, le novice qui s'accroche aux ténors

01:39
49 km

2'32'' d'avance pour Bagues (Caja Rural-RGA) et Osorio (Burgos-BH), qui se relayent sans arrière-pensée mais sans espoir d'aller au bout non plus.

50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

51 km 

UAE Team Emirates vient aider la Deceuninck-Quick Step en tête de peloton, avec les Total Direct-Energie au second plan.

53 km 

La Deceuninck-Quick Step contine d'emmener le peloton tranquillement. On gère.

55 km 

C'est la première fois depuis le départ que l'on voit les coureurs aussi détendus sur une étape. Une vraie étape de transition.

56 km

MANZIN : "PRET A PARTIR AU COMBAT AVEC LES SPRINTEURS"

Vidéo - Frustré jusqu'ici, Manzin est "prêt à partir au combat" avec les sprinters

02:25
58 km 

Selon ProCylingStats, des bordures pourraient avoir lieu entre 35km et 22km de l'arrivée, avec des routes très exposées. Attention également aux routes étroites dans le final, qui pourraient provoquer des chutes.

59 km

3' d'avance pour les deux hommes de tête qui devraient passer en tête sur la ligne d'arrivée pour le premier passage.

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

61 km

QUE PENSER DU RECRUTEMENT DE TOTAL-DIRECT ENERGIE ?

Nos consultants évoquent dans les Rois de la Pédale le mercato effectué par la Total-Direct Energie, qui a fait venir ques des grimpeurs jusqu'ici avec Latour, Doubey, Geniez, Vuillermoz et De la Parte.

Vidéo - Que penser du choix de recrutement de la Total Direct Énergie ?

02:24
62 km

Résultats du sprint intermédaire :

1. Aritz Bagues (Caja Rural-RGA), 4 points

2. Juan Felipe Osorio (Burgos-BH), 2 pts

3. Dylan Van Baarle (INEOS Grenadiers), 1 pt

63 km

Attention !! Accélération des INEOS Grenadiers en tête de peloton... C'est Dylan Van Baarle qui sort...pour le sprint intermédiaire. Etonnant.

64 km 

On voit mal comment cette 9e étape pourrait ne pas se finir par un sprint massif tant personne ne semble vouloir mettre le bazar. Sans doute que le vent n'est pas suffisant, aussi.

66 km

3'03'' d'avance pour les deux hommes de tête, qui continuent de très bien s'entendre.

68 km 

Et ce sont d'ailleurs les Deceuninck-Quick Step qui assurent la poursuite derrière l'échappée, qui ne devrait pas poser de problème au peloton.

69 km

LA PALETTE A JACKY

Dans les Rois de la Pédale, notre consultant Jacky Durand nous explique pourquoi la Deceuninck-Quick Step a toutes les armes pour s'imposer de nouveau aujourd'hui.

Vidéo - La palette à Jacky : pour gagner l'étape, Deceuninck-Quick Step sait ce qu'il faut faire

03:11
70 km

PLUS QUE 70 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

71 km

3'11'' d'avance pour Bagues (Caja Rural-RGA) et Osorio (Burgos-BH) qui continuent de reprendre un peu de temps au peloton.

72 km

MORIN : "ACKERMANN ET BENNETT SONT LES HOMMES A SUIVRE"

Vidéo - Morin sur la roue à prendre dans le sprint : "Les deux à suivre, ce sont Ackermann et Bennett"

02:22
74 km 

Beaucoup de décontraction au sein du peloton. On voit notamment les Jumbo-Visma rigoler avec les Bahrain-McLaren. Personne ne semble vraiment s'inquiéter des bordures aujourd'hui...

75 km

1. Aguilar de Campoo accueillera La Vuelta pour la quatrième fois. Mais, jusqu'ici, cette commune de la province de Palencia avait toujours été ville-départ, que ce soit en 1983, 1985 et 2012.

77 km

Le peloton a clairement ralenti l'allure pour laisser filer de nouveau le duo de tête, qui compte désormais 3'05'' d'avance.

78 km 

Une seule étape jusqu'ici s'était disputée au sprint et il s'agit de la 4e étape, à Ejea de los Caballeros. Logiquement, Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) s'était imposé devant Jasper Philipsen (UAE Team Emirates) et Jakub Marezcko (CCC).

79 km

Impressionnant 10e à l'Alto de Moncalvillo, Clément Champoussin est la révélation française de cette Vuelta, un grimpeur capable (quasi) de jouer avec les meilleurs.

Vidéo - Champoussin, le novice qui s'accroche aux ténors

01:39
80 km

PLUS QUE 80 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !

81 km

2'08'' d'avance pour les deux hommes de tête sur un peloton qui ne s'affole pas du tout.

82 km

Pour le moment, c'est une journée tranquille au sein du peloton. On laisse la Deceuninck-Quick Step rouler à l'avant, pour favoriser un sprint pour Sam Bennett.

83 km 

Burgos-BH et Caja Rural-RGA ont déjà gagné sur la Vuelta, puisque Angel Madrazo s'était imposé pour la première l'an dernier à Javalambre et qu'Antonio Piedra avait gagné aux Lacs de Covadonga en 2012.

84 km 

Avec pas mal de sections exposées au vent et un léger vent de 3/4 soufflant à 10-15 km/h, il pourrait y avoir des formations tentées d'essayer un coup de bordure. D'autant que Roglic et Carapaz sont plus forts en montagne et semblent moins bien armés sur le plat.

85 km

Pas mal de chutes en ce début de course, avec Dorion Godon et Harry Tanfield (AG2R La Mondiale) qui sont allés au sol il y a quelques kilomètres. Surtout, Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) est tombé dans les premiers kilomètres, en compagnie d'Hector Saez (Caja Rural-RGA).

85,5 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de la course Aritz Bagues (Caja Rural-RGA) et Juan Felipe Osorio (Burgos-BH).

86 km

2'07'' d'avance pour le duo de tête, qui a compté plus de 5 minutes d'avance sur le peloton avant que celui-ci ne se rapproche pour ne pas prendre de risque.

87 km

LE POINT SUR LA COURSE :

Pas de grosse bagarre pour prendre l'échappée aujourd'hui avec deux hommes qui sont sortis dès les premiers kilomètres et le peloton ne s'est pas gêné pour les laisser filer et les contrôler.

 

LE PROFIL DE L'ETAPE :

Aucune difficulté aujourd'hui au programme de la Vuelta si ce n'est éventuellement du vent. Une étape clairement favorable aux sprinteurs, qui ne voudront pas gâcher l'une de leurs rares opportunités. A moins que les bordures mettent la pagaille dans le peloton...

Vidéo - Le profil de la 9e étape : Les bordures, seuls ennemis des sprinteurs

00:22
 

LE CLASSEMENT GENERAL :

1. Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), en 32h31'06''

2.. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), + 13''

3. Dan Martin (Israel-Start Up Nation), + 28''

4. Hugh Carthy (EF Pro Cycling), + 44''

5. Enric Mas (Movistar), + 1'54''

6. Felix Grosschartner (Bora-Hansgrohe), + 3'28''

7. Esteban Chavès (Mitchelton-Scott), m.t

8. Alejandro Valverde (Movistar), + 3'35''

9. Marc Soler (Movistar), + 3'40''

10. Wout Poels (Bahrain-McLaren), + 3'47''

...

14. David Gaudu (Groupama-FDJ), + 6'15''

...

19. Guillaume Martin (Cofidis), + 8'25''

Richard Carapaz - Vuelta 2020, stage 8 - Getty Images
 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la 9e étape du Tour d'Espagne entre Castrillo del Val et Aguilar de Campoo (157,7km).