avant-match

Villaviciosa - Alto de La Farrapona

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 31 octobre 2020 et débute à 12:24. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
17:32

Daniel Martin (Israel Start-Up Nation) règle le groupe des favoris, à 57''. Richard Carapaz et Primoz Roglic sont classés dans le même temps. Roglic conserve donc son maillot rouge.

17:29 

A 4'', Marc Soler (Movistar) prend la 2e place, largement surclassé dans un sprint à deux par Gaudu. Michael Storer (Sunweb) complète le podium à 52''.

17:29

VICTOIRE DE DAVID GAUDU ! A 24 ans, le prodige breton de la Groupama-FDJ remporte cette 11e étape à l'Alto de la Farrapona. C'est sa première victoire dans un Grand Tour. La première pour un Français sur cette Vuelta !

150m 

Gaudu lance le sprint à 150m de la ligne ! Il vole !

400m 

Plus que 400m ! Gaudu est en tête, Soler accroché à sa roue....

800m 

On se regarde entre les deux hommes ! Soler se désintéresse finalement du général. Pas une bonne nouvelle pour Gaudu. Derrière, le peloton des favoris laisse filer Vlasov.

1 km

La flamme rouge ! Qui de Marc Soler et David Gaudu va s'imposer dans cette arrivée au sommet ? Le Breton semble facile. Mais attention, l'Espagnol n'est pas n'importe qui...

1,7 km 

Ca bouge dans le peloton ! Nieve (Mitchelton-Scott) passe à l'attaque, avec Valverde et De la Cruz dans la roue. Mais ça suit derrière. Offensive annihilée.

2,3 km

Il suffit de dire ça pour que Gaudu passe son relais... Quelle tension pour la victoire d'étape ! Derrière, les favoris ne bougent pas une oreille. On redoute peut-être l'Angliru, prévu demain.

2,6 km 

Gaudu est dans une position idéale pour s'imposer. L'écart est désormais confortable (2'15'' à trois kilomètres de l'arrivée) et il peut laisser Soler faire le travail, vu que l'Espagnol peut faire un beau rapproché au général. Pour l'heure, effectivement, c'est Soler qui fait tout le boulot.

3 km 

C'est toujours Vingegaard (Jumbo-Visma) qui s'occupe du tempo dans le peloton. Ca fait les affaires des hommes de tête.

3,6 km

Le duo franco-espagnol creuse l'écart sur ses anciens poursuivants. Mais aussi le peloton, désormais relégué à 2'09''. Ca sent très, très bon pour Gaudu et Soler ! Le Breton va-t-il remporter sa première victoire d'étape sur un Grand Tour ?

4,1 km 

L'accélération de Soler et Gaudu a entraîné une augmentation de l'écart. Le voilà revenu à deux minutes !

4,7 km 

Gaudu fait maintenent le tempo avec un Soler grimpaçant dans sa roue. Un peu plus loin, Martin semblr avoir capitulé. Le peloton, lui, ne s'avoue toujours pas vaincu. L'écart n'est plus que de 1'52''. Et les plus forts pourcentages de la montée débutent à peine. Ce n'est pas encore gagné pour Soler et Gaudu.

5 km 

Il est fort David Gaudu ! Le Breton fait le jump avec un temps de retard. Et le voilà revenu avec une facilité déconcertante sur Soler !!!

5,1 km

ATTAQUE DE SOLER ! Et personne ne veut faire l'effort pour aller chercher l'Espagnol !

5,5 km 

Ils ne sont plus que 28 coureurs dans le peloton maillot rouge. Dont 5 Jumbo-Visma.

6,5 km 

Le peloton, toujours mené par Vingegaard (Jumbo-Visma), n'a plus que 2'05'' de retard sur les 5 hommes de tête.

7 km 

Guillaume Martin a sauté quelques relais. Le Normand fait des mouvements pour s'étirer le dos. Bluffe-t-il ? On va très vite le savoir, lorsque la pente va redevenir sévère, d'ici deux kilomètres.

8 km

Parmi les hommes de tête, seul Marc Soler a déjà remporté une étape sur un Grand Tour. C'était sur cette Vuelta, lors de la 2e étape, à Lekunberri.

Marc Soler
9 km 

Le peloton a haussé le rythme. L'écart n'est plus que de 2'20''. Et Esteban Chaves, 7e du général, a été lâché !

9,5 km 

Si l'échappée va au bout, ce qui semble bien parti pour être le cas, David Gaudu (Groupama-FDJ), Guillaume Martin (Cofidis) et Marc Soler (Movistar) semblent les plus costauds. Mais gare aux deux jeunes coureurs de la Sunweb, Michael Storer (3e du Baby Giro 2017à et Mark Donovan (11e du Tour de l'Avenir l'an dernier).

11,5 km

L'écart ne bouge plus ! Encore 2'47'' d'avance pour l'échappée, qui vient de perdre Oliveira (Movistar) et Armirail (Groupama-FDJ). Les deux hommes ont beaucoup oeuvré pour leur leader respectif dans le groupe de tête, Soler et Gaudu.

13 km 

Les sept hommes de tête continuent à unir leurs forces. David Gaudu, Bruno Armirail (Groupama-FDJ), Guillaume Martin (Cofidis), Marc Soler, Nelson Oliveira (Movistar), Michael Storer et Mark Donovan (Sunweb) ont encore 2'47'' d'avance sur le peloton. Ca commence à sentir pour la victoire d'étape...

14 km 

Chris Froome se relève et est distancé à l'arrière du peloton. Au côté de Carapaz, il n'y a plus que Van Baarle et Amador.

15 km 

Voici le profil de cette montée finale.

16 km 

C'est parti pour l'ascension finale ! L'Alto de la Farrapona, niché dans le parc naturel de Somiedo, est long de 16,5km à 6,2% de moyenne. Pas sûr que les coureurs puissent prendre le temps de profiter du paysage...

17 km

UAE Emirates accélère le rythme en tête de peloton alors que l'écart atteint trois minutes. On défend sans doute la 13e place de David de la Cruz, menacée par David Gaudu (14e) et Guillaume Martin (19e)...

19 km 

Jumbo-Visma lève le pied dans cette courte période de transition. Cela profite à l'échappée, qui compte désormais 2'48'' d'avance.

20 km

Plus que 20 kilomètres ! Et l'échappée creuse à nouveau : 2'40'' d'avance sur le peloton des favoris.

22 km 

Les six hommes de tête ont repris quelques secondes : 2'32''. Le match pour la victoire d'étape va être très serré entre eux et le peloton.

23 km 

L'échappée en a terminé avec la descente. Il aborde un long-faux plat montant menant au pied de l'Alto de la Farrapona (16,5km à 6,2% de moyenne), terme de cette 11e étape.

31 km

Réduit à une soixantaine d'unités, le peloton bascule dans la descente avec 2'20'' de retard. Il a donc repris une minute à l'échappée durant l'ascension.

33 km

SOMMET DU PUERTO DE SAN LORENZO. Et dix points de plus pour Guillaume Martin ! Le Normand passe en tête de l'ascension classée en 1re catégorie et conforte son maillot à pois. Une excellente opération.

34,3 km 

Ecart encore à la baisse : 2'26''.

35,1 km 

Les coureurs sont dans la portion la plus dure de l'ascension, un passage de 13% sur un kilomètre !

35,4 km

Chaves est revenu sur la queue du paquet après son incident mécanique.

35,5 km 

C'est Lennard Hofstede (Jumbo-Visma) qui assure le tempo en tête de peloton. Celui-ci revient à 2'39'' de l'échappée.

36 km 

Encore 2,5km d'ascension dans le Puerto de San Lorenzo. La pente est à plus de 10%. Eg en fait les frais. Ils ne sont plus que 7 dans l'échappée.

36,5 km 

Ils sont encore une soixantaine dans le peloton. Chris Froome en fait partie.

36,5 km

Incident mécanique pour Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) ! Le grimpeur colombien, 7e du général, est dépanné rapidement par sa voiture.

37 km 

Excellent 10e mercredi à l'Alto de Moncalvillo, Clément Champoussin (AG2R La Mondiale) vient à l'instant de se faire lâcher du peloton. Le double Vélo d'Or espoirs, 22 ans, avait fait beaucoup d'effort en début d'étape, parvenant à prendre une échappée finalement reprise sous l'impulsion de Cofidis. On le reverra sans doute à son avantage dimanche, sur les routes de l'Angliru...

Clément Champoussin lors de la Vuelta 2020.
39 km 

L'ascension est pour l'instant défavorable au groupe de tête. Il ne compte plus que 2'50'' sur un peloton désormais uniquement mené par les sbires de Jumbo-Visma.

41,5 km 

Alors que le peloton se rapproche (3'02''), Soler, Verona, Gaudu et Martin sont les seuls à passer les relais dans l'échappée. Ca semble plus dur pour les autres.

43 km 

Le peloton aborde l'ascension avec un retard de 3'12''. Jumbo-Visma et INEOS-Grenadiers sont de mèche pour assurer la poursuite.

44 km

C'est parti pour le Puerto de San Lorenzo, avant-dernier col de la journée ! Classé en 1re catégorie, il est long de 10km à 8,6% et comprend un kilomètre à 13% de moyenne. Du très costaud.

44,5 km

Mars Soler prend 3'' de bonifications en passant en tête au sprint intermédiaire de Teverga. Il revient donc à 3'49'' de Roglic et Carapaz au général.

48 km 

L'écart monte doucement mais sûrement : 3'20'' en faveur de l'échappée. Celle-ci peut-elle aller au bout ? Il est encore un peu tôt pour s'avancer. Soler, Martin et Gaudu sont de supers grimpeurs mais leur marge reste faible vu ce qu'il reste encore à gravir. Leurs chances d'aller au bout vont en partie dépendre de l'attitude du peloton dans l'avant-dernière ascension du jour, le Puerto de San Lorenzo, qui va débuter dans quatre kilomètres.

50 km

Quel rythme depuis le départ ! Les hommes de tête évoluent à la vitesse moyenne de 39,9km/h après trois heures de course. Assez incroyable alors que nous avons franchi trois ascensions dont deux classées en 1re catégorie.

52 km 

Eg, Storer, Donovan, Gaudu et Armirail finissent par revenir au prix d'un bel effort. Le groupe de tête est de nouveau composé de 8 coureurs. Et le peloton continue à perdre du terrain : 3'08''.

55 km 

Sur un faux-plat descendant et alors que l'entente semblait bonne, Oliveira, Soler et Martin ont subitement pris 9'' d'avance sur leurs cinq compagnons d'échappée. Etonnant.

59 km 

Oliveira abat un énorme travail à l'avant de la course. L'ancien champion du Portugal du contre-la-montre met à profit ses qualités de rouleur dans cette portion de transition. Objectif : creuser l'écart au maximum pour son leader Marc Soler. Si l'échappée prend une minute de plus sur le peloton, l'Espagnol sera maillot rouge virtuel de la Vuelta. L'écart est de 2'52''.

61 km 

Voici un rappel de la composition de l'échappée : David Gaudu, Bruno Armirail (Groupama-FDJ), Guillaume Martin (Cofidis), Niklas Eg (Trek-Segafredo), Marc Soleil, Nelson Oliveira (Movistar), Michael Storer, Mark Donovan (Sunweb).

68 km

Au classement de la montagne, Guillaume Martin compte 39 points. Il en a désormais 15 d'avance sur ses premiers poursuivants, Sep Kuss et Richard Carapaz.

Guillaume Martin (Cofidis) lors de la 10e étape du Tour d'Espagne, le 30 octobre 2020
71 km

Grosse frayeur pour Nelson Oliveira et Niklas Eg ! Le Portugais et le Danois ont fait un tout droit dans l'un des premiers virages de la descente. Heureusement, il y avait de l'herbe pour freiner et ne pas tomber. Les deux hommes ont ensuite pu revenir sur l'échappée.

Vidéo - Tout droit dans le virage : petite frayeur pour Oliveira et Eg

02:12
73 km 

L'échappée a repris du champ depuis que Soler a fait la jonction. Le peloton accuse 2'36'' de retard.

74 km

MARTIN CONFORTE SON MAILLOT A POIS. Le leader de Cofidis vient de passer en tête de l'Alto de la Cobertoria (1re catégorie). Il marque 10 points au classement de la montagne. Il en avait déjà obtenu 2 en tout début d'étape en passant en 2e position de l'Alto de la Campa (3e catégorie) derrière Wellens.

76,5 km

WELLENS DISTANCÉ. Le grimpeur belge n'arrive plus à suivre le rythme de l'échappée, qui ne compte plus désormais que 8 coureurs.

77,5 km 

SOLER FAIT LA JONCTION. Le rouleur-grimpeur de la Movistar n'a eu besoin que de 4 kilomètres pour boucher les deux minutes qui le séparaient du groupe de tête. Très impressionnant. Le peloton pointe lui à 1'53''.

79,5 km 

Marc Soler revient très vite sur l'échappée. Il n'a plus que 43'' de retard et l'a déjà en point de mire. Encore 5 kilomètres d'ascension. Il va réussir à faire la jonction avant le sommet.

80 km

Présent dans l'échappée, David Gaudu confiait pourtant ce matin qu'il n'avait pas de très bonnes sensations. "J'ai un peu de mal à récupérer, on va voir comment va se passer la journée." Pour l'instant, elle se passe plutôt bien pour le grimpeur breton.

Vidéo - Gaudu : "Mes sensations ne sont pas terribles en ce moment"

00:58
80,2 km 

Les 8 hommes de tête comptent 1'21'' d'avance sur Soler et 2'04"" sur le peloton.

81 km

LE CONTRE DE MARC SOLER ! Le co-leader de la Movistar, 10e du général à 3'52'' du maillot rouge Roglic, vient de sortir du peloton et va tenter de revenir seul sur l'échappée. L'Espagnol s'était pourtant fait distancer de ce même peloton lors de la précédente ascension. Il s'est visiblement refait une santé.

82 km

LE PROFIL EN VIDÉO. Alors que nous avons passé le cap de la mi-étape, découvrez en vidéo le profil de cette 11e étape.

Vidéo - 5 cols au programme et des favoris en danger : le profil de la 11e étape

00:23
83 km 

L'échappée vient d'entamer la troisième difficulté du jour. L'Alto de la Cobertoria est particulièrement compliquée (9,8km à 9%). Il pourrait permettre aux bons grimpeurs qui composent le groupe de tête de creuser un peu plus l'écart sur le peloton. Il est actuellement de 2'00''.

84 km 

Le peloton ne peut pas totalement se relever puisque le groupe de tête compte deux coureurs assez bien placés au général. Il s'agit de David Gaudu (14e à 6'15'') et Guillaume Martin (16e à 8'22''), les deux Français les mieux classés au départ de cette 11e étape. Le Breton et le Normand ont un beau coup à jouer aujourd'hui, pour la victoire du jour et peut-être un petit rapproché au général.

85 km

Après une longue descente, la plupart des lâchés ont pu revenir sur le peloton, qui a calmé le jeu. Les formations INEOS-Grenadiers et Jumbo-Visma collaborent en imposant un tempo suffisamment soutenu pour ne pas laisser l'écart flamber. Celui-ci est désormais de 2'26'' en faveur de l'échappée.

90 km 

On trouve désormais huit coureurs dont trois Français en tête de course : David Gaudu, Bruno Armirail (Groupama-FDJ), Guillaume Martin (Cofidis), Niklas Eg (Trek-Segafredo), Nelson Oliveira (Movistar), Michael Storer, Mark Donovan (Sunweb) et Tim Wellens (Lotto-Soudal).

95 km

GAUDU ET MARTIN DANS L'ÉCHAPPÉE. La bataille a fait rage en début d'étape. Un premier groupe de 12 coureurs, dont faisait partie Clément Champoussin, a compté jusqu'à 50'' d'avance avant l'Alto de la Colladona, premier col de 1re catégorie de la journée. Cofidis ne voulait pas laisser filer : l'équipe française voyait d'un mauvais oeil la présence à l'avant de Tim Wellens, qui menace Guillaume Martin au classement de la montagne. Elle a ainsi tout mis en oeuvre pour réduire l'écart au maximum avant de laisser son leader attaquer et opérer la jonction dans la montée. Le regroupement était alors général, il n'y avait plus qu'une cinquantaine de coureurs dans le peloton. Juste avant le sommet, après 55 kilomètres de course, une nouvelle échappée a pu se dessiner. Avec Martin, Wellens, mais aussi David Gaudu en son sein.

--

LE PARCOURS. Après deux étapes de plaine et à la veille d'affronter l'Angliru, la Vuelta reprend de la hauteur avec une étape de montagne qui risque de faire très mal. Le parcours comprend une côte de 3e catégorie et quatre ascensions de 1re catégorie. La grimpée finale est longue de 16,5km à 6,2% de moyenne, avec quatre derniers kilomètres à près de 11% de moyenne. Terrible.

-- 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct la 11e étape du Tour d'Espagne 2020. 170 kilomètres sont prévus ce samedi entre Villavaciosa et l'arrivée au sommet de l'Alto de La Farrapona.