avant-match

Salamanca - Ciudad Rodrigo

Tour d'Espagne - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 6 novembre 2020 et débute à 13:00. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Simon Farvacque
Temps forts 
 
 Supprimer
17:57 

Rendez-vous demain pour suivre la 17e et pénultième étape de la Vuelta, décisive avec l'arrivée à l'Alto de la Covatilla.

17:30 

Le Top 10 du général :

17:17 

Le Top 10 de l'étape :

17:08

Primoz Roglic prend la 2e place, devant Rui Costa. Le leader de la course empoche 6" de bonification, alors que la INEOS Grenadiers de son dauphin, Richard Carapaz, a favorisé cette arrivée en moyen comité en roulant en cours d'étape.

FINISH

Magnus Cort Nielsen (EF Pro Cycling) s'impose nettement.

Vidéo - Cort Nielsen, sprinteur parmi les leaders : l'arrivée de la 16e étape en vidéo

01:48
300 M 

Valverde lance de très loin...

1 KM 

Amirail a 2 secondes d'avance sous la flamme rouge. La movistar le reprend aux 800 mètres.

1,5 km

Attaque de Bruno Armirail.

2 km 

Cavagna est repris à 2 km de l'arrivée. La Movistar l'avale.

2 km 

Plus que deux bornes pour Cavagna, mais il n'a plus que 4 secondes d'avance au pied du faux-plat qui peut faire la différence.

3 km

Sous la banderole des 3 derniers kilomètres, Cavagna ne compte plus que 8 secondes d'avance.

3,5 km

Cavagna perd 2 secondes : 12" d'avance.

4 km

C'est du six contre un. Cavagna garde 14" de marge.

5 km

Movistar et Mitchelton-Scott, pour Rojas ou Valverde, et pour Smith : deux équipes poursuivent Cavagna. L'écart diminue légèrement (15").

6 km

20 secondes d'avance pour Cavagna, dont le solo ressemble à celui de l'an passé, lors de la 19e étape. Un solo gagnant. Qu'en sera-t-il de celui-ci ?

7 km

18" : l'écart ne bouge pas d'un poil.

8 km

L'écart augmente à nouveau : 18 secondes !

9 km

14 secondes : écart stable. Attention, dans le final, un faux-plat montant peut faire la différence, juste avant la flamme rouge.

10 km

Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), dernier rescapé de l'échappée du jour, a 13 secondes d'avance sur le peloton à dix bornes de Ciudad Rodrigo.

12 km

17 secondes. Cavagna fait mieux que tenir tête au peloton.

13 km

Cavagna reprend même du temps : 14 secondes d'avance pour le "TGV de Clermont".

14 km

Rémi Cavagna maintient l'écart dans ce faux-plat descendant : 12".

17 km

Rémi Cavagna parvient à faire "péter" Robert Stannard. Il tente le tout pour le tout, avec 10 secondes d'avance sur le peloton.

18 km 

INVENTAIRE DES HOMMES RAPIDES

Aranburu n'est plus dans le peloton. Cort Nielsen et Smith, en revanche, sont encore là. Tout comme Godon, Valverde et Rojas. Voire G. Izagirre ou encore... Roglic.

19 km 

Cela remonte pour l'échappée. La Movistar se remet à rouler.

20 km

Le duo de tête Stannard-Cavagna a repris un peu de marge. Il compte 15 secondes d'avance à vingt bornes du but.

21 km  

Les coureurs viennent de passer une côte non répertoriée. Il en reste une, d'ici quelques hectomètres, avant de plonger vers Ciudad Rodrigo.

22 km

La Movistar arrête de rouler ! L'écart remonte : 15 secondes. INEOS Grenadiers reprend le manche.

25 km

Stannard et Cavagna ont toujours 5-10 secondes de marge sur le groupe maillot rouge.

27 km 

Sprint intermédiaire dans cinq bornes. Il ne devrait pas avoir d'influence sur la course.

28 km 

Valverde, Rojas ou autre : pour qui roule la Movistar ? En tout cas, la formation espagnole s'emploie.

30 km

Plus que 10 secondes d'avance pour Robert Stannard (Mitchelton-Scott) et Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), à 30 bornes de l'arrivée, sur un peloton d'une cinquantaine de coureurs à la tête duquel la Movistar fait le forcing.

32 km

Dorian Godon (AG2R La Mondiale), 8e hier, est dans le peloton. Il fait partie des hommes rapides à y figurer.

33 km

Marc Soler (Movistar) accélère en tête de peloton. Cela ressemble plus à un gros relais qu'à une attaque.

34 km

25" d'avance pour le duo de tête.

35 km

AU SOMMET D'EL ROBLEDO (1RE CAT.)

1. Robert Stannard (Mitchelton-Scott) : 10 pts

2. Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) : 6 pts

20 secondes plus tard :

3. Luis Angel Mate (Cofidis) : 4 pts

4. Rui Costa (UAE Emirates) : 2 pts

5. Robert Power (Sunweb) : 1 pt

35 km

Attaque de Luis Angel Mate (Cofidis). Il est pris en chasse par Thymen Arensman (Sunweb). Les deux hommes n'ont pas faussé longtemps compagnie à un peloton d'une cinquantaine d'hommes.

36 km

Magnus Cort Nielsen (EF Pro Cycling) est encore dans le peloton. Alex Aranburu (Astana) et lui sont deux sprinteurs que l'on identifie dans le groupe maillot rouge.

37 km

Cavagna et Stannard ont 26" d'avance, à 1,5 km du sommet.

38 km 

Madrazo est repris. Le peloton et le duo de tête en ont terminé avec le passage difficile de cette côte. Il reste trois bornes d'ascension.

39 km

DEUX HOMMES EN TÊTE

Robert Stannard reprend Rémi Cavagna, les deux hommes ont 41 secondes d'avance sur un peloton mené par INEOS Grenadiers et au sein duquel Alex Aranburu (Astana) semble en sursis mais s'accroche.

Il est sans doute l'un des derniers sprinteurs encore dans le groupe principal. Pascal Ackermann (BORA-Hansgrohe) n'a cependant pas été montré en difficulté par la réalisation, au contraire de Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) et d'un coureur d'UAE Emirates qui semblait être Jasper Philipsen (UAE Emirates).

39 km 

Devant : Cavagna a essoré tout le monde, sauf Stannard, qui n'est qu'à vingt mètres de lui. Le peloton est maintenu à 46".

39 km 

Van Baarle a terminé son travail. Amador prend le relais, il n'y a plus qu'une soixantaine d'hommes dans le peloton. Un UAE Emirates, semble-t-il Philipsen, ne parvient pas à suivre.

40 km 

Cavagna accélère, Stannard et Goossens réagissent avec un temps de retard. Madrazo est "à pied". Le peloton est pointé à 44".

40 km 

Les coureurs sont dans le kilomètre le plus abrupt de cette ascension (10,5% de moyenne).

40 km 

Cela remonte pour les hommes de tête. Le peloton est, toujours, sous la houlette de Van Baarle (INEOS Grenadiers).

41 km

Jannik Steimle (Deceuninck-Quick Step) est sur le bord de la route, sans son vélo. Il a probablement chuté, mais sans gravité semble-t-il.

42 km

Une minute d'avance pour le quatuor de tête dans la courte descente au coeur de ce col de 1re catégorie.

43 km

Max Kanter (Sunweb) perd le contact avec le groupe principal. Jasper Philipsen (UAE Emirates) et Pascal Ackermann (BORA-Hansgrohe) n'ont en revanche pas été annoncés distancés par le peloton.

44 km  

Jesus Ezquerra (Burgos-BH) est repris par le peloton.

45 km 

Van Baarle roule, avec Amador dans la roue. Carapaz a encore Sosa en réserve. Le rythme imposé par INEOS Grenadiers ne fait pas de mal aux meilleurs grimpeurs du peloton. L'échappée, en revanche, perd du temps (1'20").

46 km

Sam Bennett (Deceuninck-Quick Step) est distancé par le peloton.

47 km

C'est parti pour 11,7 km à 3,8% de moyenne - y compris une partie descendante -, pour le quatuor de tête. Le peloton est à 1'30" d'entamer à son tour El Robledo (1re catégorie).

47 km 

1'33" : INEOS Grenadiers cornaque toujours le peloton. Le quatuor de tête est au pied de la deuxième ascension répertoriée du jour.

48 km

Ezquerra est lâché. Ils ne sont plus que quatre à ouvrir la route : Cavagna, Madrazo (qui avait deux équipiers à ses côtés et n'en a plus), Stannard et Goossens.

49 km

Chris Froome en est mode équipier sur cette Vuelta, au sein d'INEOS Grenadiers. L'an prochain, il rejoindra Israel Start-Up Nation. Pensez-vous qu'il gagnera un Grand Tour en 2021 ?

50 km 

Le peloton ralentit légèrement. Deux équipiers de Carapaz remontent. L'Equatorien est entouré de quatre coureurs mais le rythme n'est pas effréné.

53 km

LE GROUPE DE TÊTE A SEULEMENT 2 MINUTES DE MARGE

Le peloton continue de se rapprocher. Seulement 2 minutes d'avance pour les cinq hommes de tête. Mais Carapaz n'a que deux hommes pour rouler (Amador et Van Baarle), cela pourrait donc se calmer sous peu.

54 km

Roglic, Carapaz, Carthy, D. Martin, Poels, Mas... les six premiers du général sont parmi les vingt premières positions du peloton. Van Baarle maintient un rythme soutenu, le peloton est en file indienne.

54 km  

L'échappée a perdu deux minutes depuis son passage au sommet. INEOS Grenadiers réalise un coup de force préjudiciable pour les hommes de tête. Mais entre ténors, aucune différence n'est faite.

55 km 

Cela remonte déjà pour l'échappée, même si le pied du deuxième et dernier col du jour n'est que dans une vingtaine de bornes.

58 km

PLUS QUE 3 MINUTES

Van Baarle relaie Amador, Carapaz est en troisième position. Le peloton ne relâche pas la pression et l'écart redescend au niveau des 3 minutes.

60 km

Cavagna, Stannard, Goossens, Madrazo et Ezquerra restent groupés, au pied de la descente. Leur avance est de 3'05" sur un peloton toujours emmené par Amador.

61 km

3'16" : l'écart diminue, en raison de cette lutte timide entre les cadors.

63 km 

Cela descend fort, à l'initiative d'INEOS Grenadiers. Cela ne casse pas dans le peloton, mais c'est tendu.

65 km

Carapaz est en deuxième position, dans la roue de son équipier Amador. Roglic ne quitte pas son sillage.

67 km

Pas de cassure dans le peloton, pour l'instant, dans cette descente technique. Plus que 3'37" d'écart, en raison de l'augmentation du rythme sous l'impulsion des équipes des candidats au titre.

70 km 

EF Pro Cycling et Jumbo-Visma disputent à INEOS Grenadiers la tête du peloton, au moment de plonger dans la descente.

71 km 

Chris Froome prend les commandes du peloton, pour INEOS Grenadiers, à moins d'un kilomètre du sommet d'El Portillo.

71 km

AU SOMMET D'EL PORTILLO (2E CAT.)

1. Robert Stannard (Mitchelton-Scott) : 5 pts

2. Kobe Goosens (Lotto-Soudal) : 3 pts

3. Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step) : 1 pt

Le peloton est pointé à 4'40" au moment du franchissement de ce col par l'échappée (écart GPS)... Mais il se rapproche, en raison de la bagarre du placement entre INEOS Grenadiers, Jumbo-Visma et EF Pro Cycling.

72 km

Dernier kilomètre d'ascension. L'échappée a perdu un membre mais a gagné une minute, dans ce col de 2e catégorie.

74 km 

La INEOS Grenadiers de Carapaz est bien placée dans le peloton, avec Van Baarle et Froome notamment. Caja Rural - Seguros RGA dicte toujours le rythme.

75 km

1'21" de retard pour Osorio, qui voit l'échappée s'envoler progressivement. Le peloton est pointé à 5 minutes.

78 km

Juan Felipe Osorio (Burgos-BH) s'accroche, à 36" du quintet de tête.

79 km

Clément Champoussin, 36e du général et notamment 10e d'une étape sur cette Vuelta, est à trois jours de terminer son premier Grand Tour. Non sans mal.

Vidéo - Champoussin : "J'ai hâte que ça se finisse quand même"

01:38
80 km

30" de retard pour Osorio, 4'49" pour le peloton. L'échappée reprend donc un peu de marge, dans la pente.

81 km

Il n'y a plus que cinq hommes en tête, dont deux Burgos-BH : Osorio perd du terrain, dès les premiers hectomètres du col d'El Portillo.

81 km

Lorena Wiebes a remporté à Escalona la première étape du Madrid Challenge by La Vuelta, ce vendredi.

82 km

3'58" : l'écart redescend sous les 4 minutes.

82 km 

Caja Rural - Seguros RGA roule en tête de peloton. Julen Amezqueta a raté l'échappée en début d'étape. La carte principale de cette équipe, en cas de sprint, est Jon Aberasturi (7e, au mieux, sur cette Vuelta).

83 km

Temps humide et venteux, aujourd'hui encore, sur la Vuelta. Les conditions semblent tout de même un peu moins éprouvantes que la veille et, surtout, l'étape est plus courte.

84 km

C'est parti pour le col d'El Portillo (13,8 km à 4,4% de pente moyenne - 2e catégorie). L'écart est de 4'08" entre les six coureurs à l'avant et le peloton.

85 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ÉCHAPPÉE

Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Robert Stannard (Mitchelton-Scott), Kobe Goossens (Lotto-Soudal), Jesus Ezquerra, Angel Madrazo et Juan Felipe Osorio (Burgos-BH) sont en tête de course. Ils vont aborder la première ascension répertoriée du jour 4 minutes avant le peloton.

86 km

4 minutes : le peloton maintient la pression.

88 km

David Gaudu nous a parlé de ses ambitions, avant le départ de l'étape. Il espère intégrer le Top 10, dont il est à 1'22". Mais il ne se fait pas d'illusion pour aujourd'hui, en raison de la "guéguerre (sic) à la placette". Demain (samedi), en revanche, il jouera sa carte à fond.

Vidéo - Gaudu vise le Top 10 : "Cela va se jouer à la pédale samedi"

01:57
89 km

4'17" : l'écart décroît à un rythme régulier. UAE Emirates et BORA-Hansgrohe sont en tête de peloton. Un coureur de la Caja Rural - Seguros RGA s'y montre aussi.

93 km

L'écart tombe à 4'30", sous l'impulsion de BORA-Hansgrohe [PHOTO] et UAE Emirates.

Peloton / during the 75th Tour of Spain 2020, Stage 16 a 162km stage from Salamanca to Ciudad Rodrigo / @lavuelta / #LaVuelta20 / La Vuelta / on November 06, 2020 in Ciudad Rodrigo, Spain.
98 km

Stéphane Goubert fait un point mercato, concernant l'équipe AG2R La Mondiale.

Vidéo - Goubert : "On a bouclé notre effectif, avec des ambitions"

03:10
100 km

4'52" D'ÉCART À 100 BORNES DE L'ARRIVÉE

L'avance de l'échappée diminue. Les six hommes de tête ont 4'52" de marge à cent kilomètres de l'arrivée. Ils sont dans une vallée, qui précède le col d'El Portillo (13,8 km à 4,4% - 2e catégorie).

102 km

CLASSEMENT GÉNÉRAL

Pour rappel, Primoz Roglic compte moins d'une minute d'avance sur ses deux premiers poursuivants au classement général.

1. Primoz ROGLIC (Jumbo-Visma)

2. Richard CARAPAZ (INEOS Grenadiers), à 39"

3. Hugh CARTHY (EF Pro Cycling), à 47"

4. Dan MARTIN (Israel Start-Up Nation), à 1'42"

5. Enric MAS (Movistar), à 3'23"

Richard Carapaz and Primoz Roglic pump fists ahead of stage 15 of La Vuelta 2020
105 km

Guillaume Martin, sûr de remporter le maillot à pois à condition de terminer l'épreuve, expliquait avant de débuter cette 16e étape qu'il l'estimait piégeuse.

Vidéo - Une "classique nerveuse" avec des bordures : le pronostic de Martin pour la 16e étape

01:48
106 km

"On décidera pendant la course ce qu’on fait", a déclaré Pascal Ackermann, avant de prendre le départ. Son équipe, la BORA-Hansgrohe, semble confiante puisqu'elle roule en tête de peloton.

107 km

5'20" d'avance pour l'échappée. Une marge qui augmente légèrement.

108 km

Luis Leon Sanchez n'a pas pris le départ de la course. Son équipe, Astana, évoque des "raisons personnelles". Ils sont 144 encore en lice.

110 km

LE PROFIL DE L'ÉTAPE

L'échappée est dans une longue portion descendante. Voici le profil de cette 16e étape.

Vidéo - Le profil de la 16e étape : Des opportunités pour les candidats à l'échappée

00:23
112 km 

Julen Amezqueta (Caja Rural - Seguros RGA) et Willie Smit (Burgos-BH) ont été repris, il n'y a plus de coureurs entre le peloton et l'échappée.

113 km

... Celle de la veille a en tout cas été dantesque. En voici le résumé.

Vidéo - Un temps de chien, une meute de loups et un lion nommé Philipsen : le résumé de la 15e étape

02:16
114 km 

Le vent pourrait s'inviter dans l'équation de l'étape du jour...

115 km

5 MINUTES DE MARGE

L'avance de l'échappée atteint le cap des 5 minutes, par rapport au peloton. Deux coureurs sont toujours intercalés, mais sur le point de se faire reprendre.

116 km

40,1 km ont été parcoururs par les six hommes de tête lors de la première heure de course.

117 km

CAVAGNA ENCORE DEVANT

Rémi Cavagna n'abdique pas. Vainqueur d'étape l'an passé sur la Vuelta, le champion de France du chrono n'est pas en réussite sur ce Tour d'Espagne, malgré de nombreuses offensives. Son meilleur résultat : 8e du contre-la-montre, mardi. Ce vendredi, il est encore à l'avant.

Rémi Cavagna, au départ de la 10e étape de la Vuelta, le vendredi 30 octobre 2020
118 km

Personne ne représente une menace pour le maillot rouge, Primoz Roglic, dans le groupe de tête. Le mieux classé au sein de l'échappée est Kobe Goossens (Lotto-Soudal) : 25e à 46'18".

120 km

Cela ne sent pas bon pour le duo de poursuivants. Smit et Amezqueta ont raté le train de très, très peu... et ils sont maintenant à 2'30" de l'échappée.

122 km

L'équipe Burgos-BH est particulièrement offensive aujourd'hui. Elle compte trois hommes à l'avant (Madrazo, Ezquerra, Osorio), dont deux qui ont d'abord été seuls en tête (Madrazo et Osorio)... et même un coureur dans le groupe de poursuite (Smit).

125 km

POINT SUR LA COURSE :

Six hommes ouvrent la route, à 125 bornes de l'arrivée : Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick Step), Robert Stannard (Mitchelton-Scott), Kobe Goossens (Lotto-Soudal), Jesus Ezquerra, Angel Madrazo et Juan Felipe Osorio (Burgos-BH). Les deux derniers coureurs cités ont été les initiateurs de cette échappée. Le duo Julen Amezqueta (Caja Rural - Seguros RGA) - Willie Smit (Burgos-BH) est pointé à 1'50", le peloton à 4'52", avec UAE Emirates et BORA-Hansgrohe à sa tête.

13:56

Longue de 162 km entre Salamanque et Ciudad Rodrigo, cette 16e étape a débuté à 13h02.

13:55 

Bonjour, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté la 16e et antépénultième étape du Tour d’Espagne 2020.

Primoz Roglic - Vuelta 2020, stage 15 - Getty Images