Jusqu'à samedi soir, ils étaient onze à se tenir en moins d'une minute et trente secondes au général. Ce dimanche, à l'issue de la 9e étape dont l'arrivée était jugée au sommet de l'Alto de Velefique, ils ne sont plus que trois dans cette fourchette. Et surtout deux en moins de 28 secondes. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), le plus fort, et Enric Mas (Movistar), celui qui a lancé le mouvement décisif, ont fait le ménage autour d'eux. Pour les autres, il faut passer la minute. De Miguel Angel Lopez (Movistar) à Egan Bernal (Ineos-Grenadiers) jusqu'à Mikel Landa (Bahrain-Victorious) qui a explosé et sans doute dit adieu à ses rêves de podium.
Le compte-rendu de la 9e étape
On pensait que ce serait les premiers kilomètres de l'ultime montée, les plus durs, qui permettraient de faire des écarts, ils n'ont été fatals qu'à Mikel Landa. L'Espagnol a lâché 5'04'' ce dimanche et pointe désormais à la 16e place au général (+5'47''). Le désormais ex-leader de la Bahrain-Victorious est le grand perdant de cette journée mais d'autres ont souffert sur les pentes de Velefique.
Cyclisme
Alaphilippe au panthéon, Pogacar omnipotent : revivez les grands moments de la saison
18/10/2021 À 15:50

En solitaire, Caruso a levé les bras pour la deuxième fois de la saison

Bernal a craqué

Respectivement quatrième, cinquième et sixième de l'étape, Jack Haig (Bahrain-Victorious), Miguel Angel Lopez (Movistar) et Adam Yates (Ineos-Grenadiers) ont perdu une petite quarantaine de secondes sur le duo Roglic-Mas. C'est plus grave pour Egan Bernal (Ineos-Grenadiers) qui a lui lâché plus d'une minute. Au point que l'on se demande qui doit être le leader des Ineos alors que Yates a été à la fois plus fringuant mais aussi plus offensif. Le Colombien lui a toujours été en réaction. Au général, Bernal devance toujours Yates de 15 secondes mais les positions pourraient bien s'inverser sous peu.
Dans le Top 10, la plus grosse chute est à mettre à l'actif de Félix Grosschartner (Bora-Hansgrohe). Deuxième à huit secondes à la faveur d'une échappée, l'Autrichien a chuté de sept places pour pointer désormais à 3'25'' du maillot rouge. Derrière lui, Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech) quitte ce Top 10 (11e à 3'55''). Enfin, Guillaume Martin, qui disait attendre de connaître son sort ce dimanche pour fixer ses ambitions, a encore perdu beaucoup. Désormais 20e à près de 10 minutes, il devrait partir dans les échappées.

Le classement général après 9 étapes

PlaceCoureurÉcart
1.Primoz Roglic (Jumbo-Visma)
2.Enric Mas (Movistar)+28''
3.Miguel Angel Lopez (Movistar)+1'21''
4.Jack Haig (Bahrain-Victorious)+1'42''
5.Egan Bernal (Ineos-Grenadiers)+1'52''
6.Adam Yates (Ineos-Grenadiers)+2'07''
7.Giulio Ciccone (Trek-Segafredo)+2'39''
8.Sepp Kuss (Jumbo-Visma)+2'40''
9.Félix Grosschartner (Bora-Hansgrohe)+3'25''
10.David De La Cruz (UAE-Team Emirates)+3'55''
11.Aleksandr Vlasov (Astana-Premier Tech)+3'55''
...
15.Damiano Caruso (Bahrain-Victorious)+5'35''
16.Mikel Landa (Bahrain-Victorious)+5'47''
...
20.Guillaume Martin (Cofidis)+9'39''
Tour de Lombardie
Fritsch : "Roglic semble être le grand favori… mais je miserais plus sur Pogacar"
07/10/2021 À 17:35
Milan - Turin
Roglic dit avoir douté de son jump final : "On ne sait jamais ce qu’il nous reste dans les jambes"
06/10/2021 À 16:26