Pas d'ultime frayeur. En franchissant la ligne d'arrivée de la 21e et dernière étape de la Vuelta 2022, Remco Evenepoel a validé son triomphe et le premier d'une longue série, pense-t-on, en grand tour. Au classement général final, le Belge de la Quick-Step Alpha-Vinyl devance Enric Mas de 2'05'' et Juan Ayuso de 5'08''. Suivent dans l'ordre et pour le Top 10, Miguel Angel Lopez, Joao Almeida, Thymen Arensman, Carlos Rodriguez, Ben O'Connor, Rigoberto Uran et enfin Jai Hindley.
Sans Primoz Roglic depuis la 17e étape, la fin de ce Tour d'Espagne s'est résumée à un duel entre Remco Evenepoel et Enric Mas, mais les deux se sont finalement neutralisés. Il est d'ailleurs intéressant de constater que l'écart final correspond peu ou proue à la combinaison des deux chronos, celui par équipes d'Utrecht (29 secondes en faveur la Quick-Step sur la Movistar), et celui individuel d'Alicante (1'51'' en faveur du Belge) pour un total de deux minutes et vingt secondes, tout proche des 2'05'' sur la ligne à Madrid. C'est dire si en montagne, l'un et l'autre, ont fait jeu égal.
Tour d'Espagne
C'était le "Remco show" : Comment Evenepoel a remporté la Vuelta
14/09/2022 À 10:48

Il tient sa première victoire en "grand tour" : l'arrivée d'Evenepoel

Ayuso, Almeida, Rodriguez, Arensman : La jeunesse au rendez-vous

Le reste du paquet évolue un peu plus loin, même si les écarts sont loin d'être abyssaux. Juan Ayuso (19 ans) devient le plus jeune coureur sur un podium de grand tour depuis Henri Cornet en 1904 (vainqueur du Tour de France) avec sa 3e place acquise pour 48 secondes devant Miguel Angel Lopez. "Superman" prend une 4e place qui le réconcilie avec les grands tours après cinq abandons de suite dont le mélodrame de la Vuelta 2021 quand il avait la porte de l'équipe Movistar. Régulier jusqu'à l'absurde pendant trois semaines, Joao Almeida complète le Top 5 alors que le perdant des derniers jours ne nomme Carlos Rodriguez encore 4e avant sa chute sur la 18e étape et finalement 7e.
Le top 10 de la Vuelta 2022
1. Remco EvenepoelQuick-Step Alpha Vinyl
2. Enric MasMovistar+2'05''
3. Juan Ayuso UAE Emirates+5'08"
4. Miguel Angel LopezAstana - Qazaqstan+5'56"
5. Joao Almeida UAE Team-Emirates+7'16''
6. Thymen Arensman Team DSM+7'56''
7. Carlos RodriguezINEOS Grenadiers+7'57''
8. Ben O'Connor AG2R-Citroën+10'30"
9. Rigoberto UranEF Education-Easypost+11'04''
10. Jai Hindley BORA-Hansgrohe+12'01"
Au tableau d'honneur, Richard Carapaz est en excellente position. Déçu d'avoir dû faire une croix sur le classement général après une première semaine cauchemar, l'Equatorien s'est rattrapé en glanant non pas un, non pas deux mais trois succès d'étape. Il ajoute aussi à cette superbe performance le classement de la montagne, bien aidé en cela par l'abandon de Jay Vine sur la 18e étape. Dominateur et lui aussi lauréat de trois étapes, Mads Pedersen a écrasé le classement par points, terminant avec plus de 200 points d'avance sur son dauphin. Pour être tout à fait complets, Remco Evenepoel a logiquement remporté le classement des jeunes et la formation UAE-Team Emirates dominé celui par équipes.
Malgré le maillot rouge porté une journée par Rudy Molard en tout début de Vuelta, les Français n'ont pas brillé à l'image d'un Thibaut Pinot qui a couru après la victoire d'étape sans jamais vraiment s'en approcher réellement. Le Franc-Comtois est le meilleur représentant de l'Hexagone au classement général final, 17e à plus de 46 minutes de Remco Evenepoel. C'est la première fois depuis 2012 que la France termine la Vuelta sans succès d'étape alors que le dernier zéro pointé sur un grand tour remontait au Giro 2018.

Rudy Molard (Groupama-FDJ), maillot rouge au sortir de la 5e étape. / Tour d'Espagne 2022

Crédit: Getty Images

Tour d'Espagne
Sivakov victime du Covid sur la Vuelta : "Ç'a été un choc, je ne m'y attendais pas"
12/09/2022 À 19:37
Tour d'Espagne
Sivakov plus Evenepoel que Pogacar ou Vingegaard : "Il a ce côté rouleau-compresseur qui plaît"
12/09/2022 À 19:37