11/05/19 - 16:50
Terminé
Bologne - Bologne
Tour d’Italie • Etape1
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Bologne - Bologne
Tour d’Italie - 11 mai 2019

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 11 mai 2019 et débute à 16:50. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Temps forts 
 
 Supprimer
20:51 

C'est la fin de ce live, rendez-vous demain pour une étape de plaine entre Bologne et Fucecchio, longue de 205 km, avec deux ascensions dans les 50 derniers. Viviani, Gaviria, Ewan, Ackermann, Démare pourraient bien se livrer un premier duel, même si les baroudeurs auront leur mot à dire grâce à ces deux difficultés.

20:00 

Le Top 10 de l'étape :

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) en 12'54"

2. Simon Yates (Mitchelton-Scott), +19"

3. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), +23"

4. Miguel Angel Lopez (Astana - PHOTO), +28"

5. Tom Dumoulin (Sunweb), +28"

6. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), +33"

7. Tao Geoghegan Hart (Ineos), +35"

8. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), +35"

9. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), +37"

10. Damiano Caruso (Bahrain-Merida), +40"

Primoz Roglic, ganador del Tour de Romandia 2019
19:56

Puccio passe la ligne avec près de 2 minutes de retard sur Roglic, qui remporte l'étape, devant Yates (+19") et Nibali (+23").

19:56 

Quel finish de Yates, qui n'échoue qu'à 19 secondes de Roglic et prend la 2e place.

19:54 

Yates avale Gaviria. Il est en 11'38" à 800 mètres de la ligne.

19:52 

Yates passe sous la flamme rouge en 10'50". Il semble fort. Le temps de Roglic, à l'arrivée, est de 12'54".

19:50 

Yates est encore dans le coup pour un Top 5 sur cette étape, Majka, par exemple, avait 22" de retard au pied de la côte sur Roglic et au sommet, il est 5e, avec 33" de débours.

19:48 

Yates arrive au pointage intermédiaire, après 5;9 km : 7'06". Il a 18" de retard sur Roglic.

19:47

Yates est sur le parcours et il ne pleut pas. Le choix de partir tôt, fait par ses principaux rivaux, était sans doute motivé par le risque de pluie... le Britannique a l'avantage d'être informé des temps de ses adversaires et n'a donc pas l'inconvénient d'une météo capricieuse. Va-t-il en profiter ?

19:45 

Salvatore Puccio (Ineos), 176e et dernier coureur à s'élancer, est sur le parcours. Le verdict de la 1re étape du Giro 2019 sera rendu dans un quart d'heure.

19:43 

Jasha Sütterlin 10e temps au pied, à 9".

19:43 

C'est parti pour Simon Yates !

Simon Yates, Paris-Nice 2019
19:42 

Gaviria au départ, le prochain est Yates.

19:40 

Dupont signe un temps de 14'41", aux alentours de la 90e place.

19:38 

Rappel du Top 10 provisoire, alors qu'une vingtaine de coureurs sont encore sur le parcours ou dans l'aire de départ.

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), en 12'54"

2. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), +23"

3. Miguel Angel Lopez (Astana - PHOTO), +28"

4. Tom Dumoulin (Sunweb), +28"

5. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), +33"

6. Tao Geoghegan Hart (Ineos), +35"

7. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), +35"

8. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), +37"

9. Damiano Caruso (Bahrain-Merida), +40"

10. Pello Bilbao (Astana), +42"

19:33 

Bauer (Mitchelton-Scott) a pris le mur en pleine face, sans surprise : 43e. Son leader, Yates, s'élance dans 8 minutes.

19:30 

Jack Bauer passe sous la flamme rouge après 11'14" d'effort. Roglic, meilleur temps à l'arrivée, a fait le parcours en 12'54".

19:30 

Viviani en piste. Il va se dégourdir les jambes en vue de demain (dimanche).

19:29 

Jack Bauer 5e temps au pied de la côte, à 7" de Roglic. Cela ne va pas tarder à se compliquer pour lui.

19:28 

Amador ne prend que la 68e place provisoire.

19:27 

C'est parti pour Dupont.

19:24 

Agnoli finit très loin (88e, +1'48"). Son leader, Nibali, fait une bonne opération ce samedi (pour l'instant 2e, +23").

19:16 

Daniel Navarro (Katusha-Alpecin) fait un temps correct : 22e, à 58".

19:15 

Sosa (Ineos) a pris un éclat. 91e temps à 1'56".

19:12

Le ciel est un peu plus couvert qu'en début de journée, mais il ne pleut toujours pas sur Bologne.

19:10 

Elia Viviani semble très détendu, dans la zone de départ. Ce n'est pas étonnant, tant il a peu à jouer aujourd'hui.

19:06 

Hubert Dupont (AG2R La Mondiale, 38 ans), est le recordman d'étapes sur le Giro (227), parmi les coureurs au départ de cette 102e édition. Il va s'élancer à 19h27.

19:05 

Outre Yates (départ à 19h43), Andrey Amador (19h14) et Dario Cataldo (19h28) peuvent légitimement espérer faire un bon résultat.

19:02 

Le coureur qui ménage un peu de suspense ? Simon Yates, antépénultième à s'élancer, à 19h43. Le Britannique a remporté le chrono de Paris-Nice, dispose du punch nécessaire pour faire un excellent temps ce samedi et est revanchard.

19:01 

Ivan Sosa (Ineos) est au départ.

19:00

Le Top 10 après l'arrivée de 115 des 176 coureurs :

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma - PHOTO), en 12'54"

2. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), +23"

3. Miguel Angel Lopez (Astana - PHOTO), +28"

4. Tom Dumoulin (Sunweb), +28"

5. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), +33"

6. Tao Geoghegan Hart (Ineos), +35"

7. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), +35"

8. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), +37"

9. Damiano Caruso (Bahrain-Merida), +40"

10. Pello Bilbao (Astana), +42"

Primoz Roglic
18:58 

Manuele Boaro (Astana) en termine en 14'21". Il a totalement explosé ! Battu de 1'27" par Roglic.

18:56 

Josef Cerny passe avec 10 secondes de retard sur Roglic au pied.

18:54 

Gros début de course : 5e temps, à 8" de Roglic, pour Sénéchal. Il va avoir du mal à gravir la montée finale dans le même rythme que le Slovène.

18:52 

11e temps intermédiaire, à 11" de Roglic, pour Boaro.

18:50 

Chaves a souffert dans la bosse : 23e, à 1'00" à l'arrivée. Il n'avait que 12" de retard au pied.

18:44 

Ben O'Connor (Dimension Data) prend la 33e place provisoire. Un peu décevant de sa part. Chaves, de son côté, est parti fort (13e à l'intermédiaire, à 12" de Roglic).

18:43 

Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), 2e du Giro en 2016 et vainqueur de deux étapes de l'épreuve (une en 2016 et une l'an passé, en 2018), est sur le parcours.

18:39 

Le Top 10 après l'arrivée de 100 des 176 coureurs :

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), en 12'54"

2. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), +23"

3. Miguel Angel Lopez (Astana - PHOTO), +28"

4. Tom Dumoulin (Sunweb), +28"

5. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), +33"

6. Tao Geoghegan Hart (Ineos), +35"

7. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), +35"

8. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), +37"

9. Damiano Caruso (Bahrain-Merida), +40"

10. Pello Bilbao (Astana), +42"

Miguel Angel Lopez lors de la première étape du Giro
18:35 

Bilbao prend la 10e place provisoire, à 42" de Roglic. Il a un peu craqué face au Slovène, mais cela reste sans doute satisfaisant pour lui.

18:34 

Caicedo (EF Education First) perd plus de 2 minutes à l'arrivée. Il avait changé (difficilement) de vélo, au pied de la bosse.

18:33 

Bilbao dépasse Bidard, à 800 mètre de l'arrivée.

18:32 

Bilbao sous la flamme rouge en 10'56". Il doit finir en moins de deux minutes pour prendre la tête... improbable, mais il peut faire un très bon temps.

18:29 

Attention à Pello Bilbao ! 9e, à 10", au pied de la bosse, et lui, il ne manque pas de punch.

18:28 

Durbridge prend la 21e place provisoire, à 58" de Roglic. Il a perdu 49" dans la bosse. Logique.

18:27 

Hollenstein et Caicedo ont failli se percuter, lors du changement de vélo de ce dernier.

18:25 

Durbridge a encore 900 mètres à parcourir. Il est parti depuis 11'35". Le meilleur temps, détenu par Roglic, est de 12'54".

18:22 

Durbridge est parti fort : 6e, à 9" de Roglic. Mais pour lui, comme pour Bohli, l'ascension risque d'être rédhibitoire.

18:21 

Tom Bohli est 13e à l'intermédiaire, à 15" de Roglic. Correct... mais le plus dur commence pour le solide rouleur suisse.

18:14 

Gros finish de Majka, qui prend la 5e place, à 33" de Roglic ! Il n'a perdu que 11" sur le Slovène lors de la montée et, surtout, a gagné beaucoup de places, par rapport à son début de course prudent.

18:12 

Le TOP 10 provisoire, après l'arrivée de 70 des 176 coureurs :

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), en 12'54"

2. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida - PHOTO), +23"

3. Miguel Angel Lopez (Astana), +28"

4. Tom Dumoulin (Sunweb), +28"

5. Tao Geoghegan Hart (Ineos), +35"

6. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), +35"

7. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), +37"

8. Damiano Caruso (Bahrain-Merida), +40"

9. Victor de la Parte (CCC), +45"

10. Bob Jungels (Deceuninck-Quick Step), +46"

Majka, en course, et S. Yates (départ à 19h43) sont, notamment, susceptibles de venir bousculer cette hiérarchie.

Vincenzo Nibali
18:12 

Koren a 15" de retard sur Roglic au pied.

18:08 

22 secondes de retard sur Roglic pour Majka après 5,9 km de course. C'est très moyen ! Va-t-il parvenir à faire une belle montée ?

18:05 

Majka est parti. Peut-être l'un des rares coureurs à encore pouvoir s'inviter dans le Top 10, voire Top 5, de l'étape.

18:02 

Mollema à l'arrivée : 7e temps, à 39" de Roglic. C'est un bon chrono pour lui, même si son parti pris de changer de vélo ne semble pas avoir eu de conséquence spectaculaire.

18:01 

Mollema a fait le choix du changement de vélo ! Intéressant, c'est l'un des seuls "favoris" à avoir tenté ce coup, d'autant plus qu'il a fait son changement juste avant son (bon) temps intermédiaire (+15").

18:01 

23e temps à 1'06" pour van Emden, qui n'avait qu'une seconde de retard sur Roglic à l'intermédiaire. Il a craqué dans le mur, sans surprise.

17:58 

Mollema prend le 14e temps intermédiaire, au pied de la bosse.

17:56 

Le schéma est globalement le suivant : 7 minutes pour parcourir les 5,9 kilomètres de plat, 6-7 minutes pour les 2,1 kilomètres de montée.

17:51 

Giulio Ciccone, loin à l'arrivée (+1'28"), tient pour l'instant le meilleur temps d'ascension. Sans doute un objectif qu'il s'était fixé, en vue du maillot de meilleur grimpeur.

17:49 

Mollema est en piste.

17:47 

Changement de vélo pour Ewan, comme pour Démare bien avant lui. A part les sprinteurs qui n'ont pas d'ambition sur l'étape du jour, quasiment aucun coureur n'a fait ce choix.

17:46 

Sivakov fait moins bien que son coéquipier, Geoghegan Hart (5e, +35'"). Il prend seulement la 19e place provisoire, à 1'01" de Roglic. Il est dans le même temps qu'Izagirre, juste devant Gallopin.

17:45 

Van Emden s'élance. Les 2 derniers kilomètres risquent de lui coûter cher.

17:44 

Sivakov dépasse, sous la flamme rouge, un Cimolai peu concerné.

17:42 

Pozzovivo au départ.

17:41 

Sivakov n'est pas dans le rythme, il a 21" de retard sur Roglic au pied de la bosse. Oomen est encore plus loin.

17:39 

Le ciel est toujours dégagé, pour l'instant, au-dessus de Bologne. Pour rappel, Rafal Majka (18h01) et, surtout, Simon Yates (19h43) sont les deux principaux candidats à un bon classement général qui n'ont pas encore débuté leur chrono.

17:37 

10e temps provisoire pour Carapaz, à 47" de Roglic. Il devance son "leader" chez Movistar, Landa, de 20".

17:36 

Laurens De Plus (Jumbo-Visma) prend la 6e place provisoire ! Il termine juste derrière Tao Geoghegan Hart. Les deux hommes ont concédé 35 secondes à Roglic, coéquipier de De Plus.

17:35 

Bon temps de Damiano Caruso ! Le gregario de Nibali en termine en 13'34", à 40" de Roglic. Il est sixième.

17:32 

Le TOP 5 après l'arrivée d'une trentaine de coureurs :

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), en 12'54"

2. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), +23"

3. Miguel Angel Lopez (Astana), +28"

4. Tom Dumoulin (Sunweb), +28"

5. Tao Geoghegan Hart (Ineos), +35"

17:31 

Sivakov et Oomen s'élancent dans 2 et 3 minutes.

17:30 

Le haut du classement risque de ne pas beaucoup bouger dans les minutes à venir. Carapaz passe avec 15" de retard sur Roglic, au pied du mur.

17:29 

Izagirre a explosé en vol. Il prend la 13e place, à 1'01" de Roglic, dans la même seconde que Gallopin.

17:27 

13e temps pour Gallopin à l'arrivée, à 1'01" de Roglic.

17:27 

Carapaz, 4e du dernier Giro, est sur le parcours.

17:25 

5e temps pour Geoghegan Hart (+35") ! C'est un résultat très correct pour lui.

17:25 

7e temps pour Ulissi (+50").

17:23 

Izagirre passe à l'intermédiaire en 13'01". C'est 13 secondes moins bien que Roglic, mais seulement 2 que Dumoulin.

17:20 

Par ailleurs, Démare en a terminé en 14'53", repris par Roglic sur la ligne... alors qu'il était parti deux minutes plus tôt.

17:19 

Ulissi, Geoghegan Hart, Gallopin et Izagirre, notamment, sont en piste.

17:16 

Le TOP 10 provisoire, alors que Ion Izagirre s'élance :

1. Roglic, en 12'54"

2. Nibali, +23"

3. Lopez, +28"

4. Dumoulin, +28"

5. Jungels, +46"

6. Kangert, +47"

7. Formolo, +50"

8. Campenaerts, +53"

9. Landa, +1'07"

10. Zakarin, +1'20

Seuls 13 coureurs en ont terminé, mais la plupart des favoris en font partie. Izagirre, donc, est en piste, Majka et Yates ne sont pas encore partis.

17:16 

Landa perd 1'07" sur Roglic !

17:14 

Campenaerts n'a pas été dans le coup pour la gagne. Le raidar était sans doute trop dur pour lui. Il concède près d'une minute à Roglic (+53").

17:13 

Roglic assomme le chrono ! Il prend la tête avec 23 secondes d'avance sur Nibali, 28 sur Lopez et Dumoulin, 46 sur Jungels.

Primoz Roglic lors du Tour de Romandie.
17:12 

Roglic est dans le dernier kilomètre.

17:11 

Nibali prend le meilleur temps ! Pour cinq secondes devant Lopez et Dumoulin.

17:10 

Campenaerts, qui avait échappé à la réalisation, est dans le finale.

17:09 

Jungels est battu, pour 18".

17:08 

Contre-performance pour Zakarin, qui perd 52 secondes sur Dumoulin et Lopez, à l'arrivée.

17:08 

Meilleur temps intermédiaire pour Roglic, en 6'48". C'est notamment 11" de mieux que Dumoulin.

17:07 

Lopez prend le meilleur temps, pour moins d'une seconde devant Dumoulin !

17:06 

Changement de vélo pour Démare, au pied de la bosse. Il a le 9e temps provisoire.

17:05 

2e temps à l'arrivée pour Kangert, battu de 19" par Dumoulin.

17:04 

Meilleur temps intermédiaire pour Bob Jungels, au pied du mur. Il a une seconde d'avance sur Miguel Angel Lopez, 3 sur Tom Dumoulin.

17:03 

Dumoulin termine dans un style de rouleur, cette ascension finale difficile. Il établit le premier temps de référence, en 13'22".

17:01 

Sensation ! Miguel Angel Lopez prend le meilleur temps intermédiaire, avec 2 secondes d'avance sur Tom Dumoulin, notamment. Alors que la première partie du chrono est plane.

17:01 

C'est parti pour Roglic.

16:58 

Nibali s'élance ! Pendant que Dumoulin est dans les premières rampes de la montée vers Madonna di San Luca.

16:57

Dumoulin à l'intermédiaire (5,9 km), et donc au pied du "mur" : 6'59".

16:56 

Dumoulin est à un km du pointage intermédiaire. Il va établir une marque de référence très intéressante.

16:54 

Miguel Angel Lopez, "SuperMAL" est en piste, tout comme Zakarin.

16:51 

Du lourd, en début de startlist :

16h50 : T. Dumoulin

16h51 : T. Kangert

16h52 : I. Zakarin

16h53 : N. Peters

16h54 : M.A. Lopez

16h55 : D. Formolo

16h56 : B. Jungels

16h57 : V. Campenaerts

16h58 : V. Nibali

16h59 : A. Démare

17h00 : A. Antunes

17h01 : P. Roglic

17h02 : M. Landa

16:50 

C'EST PARTI ! Tom Dumoulin, premier coureur à s'élancer, a pris le départ.

Tom Dumoulin
16:49 

Tom Dumoulin (Sunweb), vainqueur du Tour d'Italie en 2017 et dauphin de Chris Froome l'an passé, est prêt à donner le coup d'envoi du 102e Giro...

16:42 

Rappel du parcours de ce chrono, accidenté dans son finale.

16:40

Le choix du matériel (changement de vélo éventuel) et les conditions météorologiques (pluie ou non ?) seront à scruter durant ce contre-la-montre, qui débute dans dix minutes (16h50). Pour l'instant, il fait beau à Bologne.

16:38

Le Giro, un Grand Tour plus propice pour "s'éclater" que le Tour de France ?

Vidéo - Fritsch : "Les coureurs s'éclatent plus sur le Giro que sur le Tour"

05:22
16:35 

LE CHOIX DE YATES

C’est Tom Dumoulin qui ouvrira le bal, en s’élançant à 16h50. Il sera suivi de près par la plupart des candidats au sacre et/ou au premier bouquet, la pluie risquant de s’abattre sur Bologne en début de soirée, selon les prévisions météorologiques de vendredi. Parmi les grands leaders, seul Simon Yates, antépénultième coureur à débuter ce Giro, prend le pari de partir "tard", à 19h43.

16:31 

DU BEAU MONDE CHEZ LES GROSSES CUISSES

Principaux sprinteurs au départ de ce premier Grand Tour de la saison : Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step - PHOTO), Fernando Gaviria (UAE-Emirates), Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), Caleb Ewan (Lotto-Soudal), Arnaud Démare (Groupama-FDJ), Jakub Mareczko (CCC), Giacomo Nizzolo (Dimension Data) et Sasha Modolo (EF-Education First). Leur première explication pourrait bien avoir lieu demain (dimanche).

Elia Viviani
16:26

TROP DUR POUR LES "SPÉCIALISTES" ?

Outre les favoris précédemment évoqués, Bob Jungels (Deuceuninck-Quick Step) – qui aura peut-être également son mot à dire au général – et Ion Izagirre (Astana) sont de sérieux clients à la victoire d’étape, tandis que Victor Campenaerts (Lotto-Soudal), Jos van Emden (Jumbo-Visma) ou encore Tom Bohli (UAE-Emirates), spécialistes de l’effort solitaire, risquent de buter sur le mur final mais restent à surveiller.

Victor Campenaerts, hour record
16:24

QUEL LEADER POUR INEOS ?

Les candidats au titre sur ce Giro… Egan Bernal devait en être, mais Ineos (ex-Sky) va devoir faire sans lui. Le lauréat du Tour de l’Avenir 2017 s’est fracturé une clavicule il y a une semaine. La formation britannique compte sur Pavel Sivakov, Ivan Sosa (21 ans tous les deux), voire Tao Geoghegan Hart (24 ans), pour briguer un bon classement général.

16:23 

L’an passé, il a longtemps porté le maillot rose, avant d'exploser en vol en fin de troisième semaine. Simon Yates retente sa chance, avec plus d’expérience, une Vuelta en poche.

16:13 

La liste des favoris du Giro et celle des favoris de cette première étape ne diffèrent quasiment pas. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) Tom Dumoulin (Sunweb), Simon Yates (Mitchelton-Scott), Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), Miguel Angel Lopez (Astana, PHOTO) et Mikel Landa (Movistar) sont les six noms qui se dégagent dans la course à la victoire finale. Les trois premiers cités, notamment, sont attendus en haut du classement dès ce soir.

Miguel Ángel López
16:08

PODIUMS DES DIX DERNIÈRES ÉDITIONS DU GIRO :

2018 : 1. Chris Froome, 2. Tom Dumoulin (au départ), 3. Miguel Angel Lopez

2017 : 1. Tom Dumoulin, 2. Nairo Quintana, 3. Vincenzo Nibali [PHOTO]

2016 : 1. Vincenzo Nibali, 2. Esteban Chaves, 3. Alejandro Valverde

2015 : 1. Alberto Contador, 2. Fabio Aru, 3. Mikel Landa

2014 : 1. Nairo Quintana, 2. Rigoberto Uran, 3. Fabio Aru

2013 : 1. Vincenzo Nibali, 2. Rigoberto Uran, 3. Cadel Evans

2012 : 1. Ryder Hesjedal, 2. Joaquim Rodriguez, 3. Thomas De Gendt

2011* : 1. Michele Scarponi, 2. Vincenzo Nibali, 3. John Gadret

2010 : 1. Ivan Basso, 2. David Arroyo, 3. Vincenzo Nibali

2009** : 1. Denis Menchov, 2. Carlos Sastre, 3. Ivan Basso

*Après le déclassement d’Alberto Contador (1er)

**Après les déclassements de Danilo Di Luca (2e) et Franco Pellizotti (3e).

Dumoulin, Quintana, Nibali - Giro d'Italia 2017 stage 21 - Getty Images pub only in ITAxUKxUSAxIRLxESP
16:03

UN CHRONO PARTICULIER

Le 102e Giro (11 mai - 2 juin) débute ce samedi à Bologne par un contre-la-montre hybride, pouvant convenir aux rouleurs comme aux puncheurs. Le parcours de 8 kilomètres est plat pendant un peu moins de 6 bornes, puis les 2100 derniers mètres sont en montée, jusqu’au Sanctuaire Madonna di San Luca, avec 16% de pente maximale et un dénivelé moyen de 9,7%. Un pointage sera effectué au pied de la bosse.

16:00 

Bonjour, bienvenue sur Eurosport.fr pour suivre en direct commenté le chrono inaugural du Tour d’Italie 2019, long de 8 kilomètres à Bologne. Premier départ à 16h50, dernier à 19h45.

Tom Dumoulin, Time Trial