avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Bologne - Fucecchio
Tour d’Italie - 12 mai 2019

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 12 mai 2019 et débute à 12:20. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
17:56 

C'est tout et c'est terminé pour cette 2e étape ! On se retrouve dès demain pour la suite de ce Tour d'Italie 2019 !

17:53

Au classement général, un seul changement puisque Laurens De Plus (Jumbo-Visma), 8e ce matin, a connu une grosse défaillance et perdu plus de 12 minutes...

17:46

LE TOP 10 DE L'ETAPE :

1. Pacal Ackermann (Bora-Hasngrohe), en 4h44'43''

2. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), m.t

3. Caleb Ewan (Lotto-Soudal)

4. Fernando Gaviria (UAE Team Emrates)

5. Arnaud Démare (Groupama-FDJ)

6. Davide Cimolai (Israel Cycling Academy)

7. Vlacheslav Kuzntsov (Katusha-Alpecin)

8. Jasper De Buyst (Lotto-Soudal)

9. Kristian Sbaragli (Israel Cycling Academy)

10. Rüdiger Selig (Bora-Hansgrohe)

Pascal Ackermann, Giro de Italia 2019, 2ª etapa
17:12

Cinquième de l'étape, Arnaud Démare a confié ses sensations : "C'était un sprint rapide. Un beau sprint après un final casse-pattes. Ça montre que la forme est là. Ça a roulé, tout le monde était un peu à la rupture... J'ai gardé ma place à parti des 300m, avec un vent de 3/4 dos. Ça s'est joué à la pédale."

17:10

L'Allemand de la Bora-Hansgrohe, impressionnant dans les 150 derniers mètres, devance finalement au sprint Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) et Caleb Ewan (Lotto-Soudal), parti un peu tôt.

17:09

VICTOIRE DE PASCAL ACKERMANN !!!

800m 

Grosse chute dans le final ! C'est un Groupama-FDJ qui est tombé...

1 km

FLAMME ROUGE !! Ce sont lers Bora-Hansgrohe qui ont pris les commandes du sprint...

1,5 km 

Toutes les formations de spribteurs sont bien placés... Personne n'emmène vraiment pour le moment.

2 km

Problème mécanique pour Belletti ! Coup dur pour le sprinteur italien...

2,5 km 

La route se rétrécit fortement pour ce final, qui compte de multiples virages en pleine ville.

3 km 

Dimension Data roule en tête de peloton. Etonnant vu que NIzzolo n'est plus là. Pour Gibbons ou Renshaw ?

4 km 

Ackermann pour Bora-Hansgrohe, Viviani pour Deceuninck-Quick Step, Démare pour Groupama-FDJ, Gaviria pour UAE TEam EMirates Ewan pour Lotto-Soudal sont les principaux favoris. Mais attention à Mareczko pour CCC Team, Belletti pour Androni Giocattoli - Sidermec, Modolo pour EF Education-First, Moschetti pour Trek-Segafredo voire Cimolai pour Israel Cycling Academy...

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

6 km 

Peu à peu, les formations de sprinteurs se replacent. Deceuninck-Quick Step, Groupama-FDJ et Lotto-Soudal reviennent aux avant-postes...

7 km 

L'échappée a été reprise. Place au sprint !

7,5 km

Encore un souci mécanique pour Christian Knees (Team INEOS) ! Son deuxième du jour déjà...

8 km 

Pour le moment, on laisse faire les Bora-Hansgrohe dans le peloton. On ne voitr pas les Lotto-Soudal venir rouler, pas plus que les UAE Team Emirates ou les Groupama-FDJ... Même les Deceuninck-Quick Step ont disparu.

9 km

Toujours 9'' d'avance pour l'échappée qui continue de faire un peu de résistance...

10 km

Un sprinteur de moins ! Giacomo NIzzolo (Dimension Data) vient d'être victime d'une crevaison et ne reviendra pas à temps pour disputer le sprint...

Giacomo Nizzolo
11 km 

Le peloton a clairement perdu des unités mais la plupart des coureurs semblent être rentrés désormais. On voit bien avoir droit à une arrivée massive.

12 km 

Les quatre hommes de tête vont être repris. Le pleoton n'est plus qu'à une cinquantaine de mètres...

13 km

Problème mécanique pour Andrey Zeits (Astana), obligé de changer de vélo !

13,5 km 

Le peloton a cassé dans la traversée étroite d'un village. Il s'est reformé mais c'est désormais très étiré...

14 km

13'' d'avance pour la tête de courser sur le peloton et 50'' d'avance sur le groupe de distancés.

15 km 

Le tempo des Bora-Hansgrohe empêchent pour le moment tout retour de la part des coureurs distancés.

15,5 km

Un temps distancé, Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) est bien revenu au sein du peloton principal.

16 km

25'' d'avance pour la tête de course sur un peloton où la Jumbo-Visma vient relayer les Bora-Hansgrohe.

17 km 

C'est la Bora-Hansgrohe qui emmène le peloton a vive allure désormais. Pas de doute, Pascal Ackermann est bien présent.

Pascal Ackermann, Giro d'Italia
18 km 

Un groupe d'une vingtaine de coureurs ont été distancés du peloton. Pas de favori, que ce soit pour l'étape ou le général, ne sont lâchés..

19 km

20'' d'avance pour les échappés qui devraient bientôt voir le peloton faire son retour.

20 km 

Le peloton a cassé dans la descente... Il semble cassé en trois. Mais ça devrait se regrouper sans doute.

21 km

41'' d'avance pour les quatre hommes d'avance sur un peloton emmené par les Sunweb. Etonnant.

23 km 

Avec moins d'une minute d'avance sur le peloton et un final désormais plat, on voit mal comment on pourraité chapper à une arrivée massive. Sauf coups de bordures bien sûr...

25 km 

Une nouvelle fois, la Bahrain-Merida tente de faire le forcing dans la descente pour tenter de faire exploser le peloton.

26 km

L'écart s'est de nouveau creusé sur le sommet et les hommes de tête comptent désormais 1'05'' d'avance sur le peloton.

27 km

Sans surprise, Ciccone (Trek-Segafredo) prend le maximum de points au sommet, devant François Bidard (AG2R La Mondiale).

28 km

CHUTE dans le peloton !! Et ce sont deux Movistar qui sont allés au sol... Mais pas des leaders puisqu'il s'agit d'Hector Carreterro et de Jasha Sütterlin. L'Allemand a d'ailleurs du mal à se remettre de la chute, étant sonné.

28,5 km

55'' d'avance pour les quatre hommes de tête, à un kilomètre du sommet.

29 km

Malgré la pluie et les ascensions, ça roule assez fort aujourd'hui. Les hommes de tête évoluent en effet à 42,5km/H de moyenne...

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

31 km 

Bora-Hansgrohe, Deceuninck-Quick Step et UAE Team Emirates. Finalement, on a les trois mêmes équipes qui roulent depuis le départ. Seule la Lotto-Soudal n'est plus là...

32 km

Pour le moment, la Groupama-FDJ n'a jamais participé à la poursuite en tête de peloton. Ce n'est pas si mal joué. Ça leur permet de garder des forces pour le final et, de toute façon, ce n'est pas eux à assumer la chasse.

Arnaud Démare (Groupama-FDJ) sur les pavés lors de l'étape de Roubaix sur le Tour de France 2018
33 km

Sunweb reste toujours aussi bien placé dans le peloton mais c'est plus pour protéger Dumoulin qu'autre chose.

34 km

55'' d'avance pour les quatre hommes de tête qui ne peuvent plus vraiment y croire.

35 km 

On se dirige tout droit vers une arrivée massive vu le manque d'ambition dans la montée de Montalbano. Il ne reste que le vent pour nous priver d'un sprint massif.

36 km

Bidard (AG2R La Mondiale), FRapporti (Androni Giocattoli - Sidermec), Owsian (CCC Team) et Ciccone (Trek-Segafredo) s'entendent bien mieux désormais. Mais ils n'ont plus qu'une minute d'avance....

37 km 

Les formations de sprinteurs ont toutefois repris le contrôle du pleoton avec la Deceuninck-Quick Step et la UAE Team Emirates qui font le tempo.

37,5 km

Les coureurs entament désormais la deuxième ascension du jour, vers San Baronto (4e cat). Une montée de 10,6km à 3%, assez roulante donc mais qui peut faire des dégâts parmi les sprinteurs en cas d'allure élevée.

38 km

1'08'' d'avance pour l'échappée sur un peloton qui ne fait pas vraiment la descente mais continue de rouler assez fort sur l'impulsion de la Bahrain-Merida.

38,5 km

Jan Bakelants (Sunweb) est sorti du peloton dans la descente de Montalbano ! Il est revenu sur Sean Bennett (EF Education-First), à près d'une minute de la tête de course.

39 km 

Avec le retour de Marco Frapporti (Androni Giocattoli - Sidermec), on a désormais quatre hommes en tête de course.

40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

42 km 

Le peloton semble vouloir un peu calmer l'allure dans la descente.

44 km 

C'est la Bahrain-Merida qui emmène le peloton dans la descente de Montalbano. La formation de Nibali prend les choses en main et semble quand même décidée à tenter de piéger des leader aujourd'hui.

Vincenzo Nibali - 2019 Tour of the Alps - Getty Images
45 km

1'44'' d'avance pour l'échappée qui a beaucoup perdu finalement avec toutes ses hésitations.

46 km 

Enorme tempo sur le sommet de la Bahrain-Merida de Nibali et de la Sunweb de Dumoulin. Tente t-on de piéger Roglic avant la descente et de lancer un mouvement de course ? On sait qu'il y a du vent sur le final...

47,6 km 

Sans surprise, Gulio Ciccone (Trek-Segafredo) est le plus fort de l'échappée et va sans souci prendre les points au sommet de Montalbano (3e cat).

48 km 

Marco Frapporti (Androni Giocattoli - Sidermec) n'est pas loin et est en train de faire la jonction avec le trio de tête.

48,3 km 

Bodard (AG2R La Mondiale) semble vraiment très fort dans l'échappée.

48,7 km 

L'entente est bien moins bonne dans cette échappée depuis que Ciccone a attaqué...

49 km 

Il reste encore 1,5km avant le sommet. Ciccone est très impatient...

49,5 km

Gulio Ciccone (Trek-Segafredo) passe à l'attaque pour tenter d'aller chercher un maximum de points au sommet. Mais l'Italien ne réussit pas à lâcher Bidard et Owsian finit par revenir...

Gulio Ciccone (Trek-Segafredo) dans l'échappée sur la 2e étape du Giro 2019
50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

50,3 km

2'11'' pour le trio de tête, qui reprend un peu de temps au peloton.

50,7 km 

Les favoris sont tous bien attentifs dans les premières positions du peloton. On voit notamment NIbali (Bahrain-Merida), Lopez (Astana), Dumoulin (Sunweb) et le duo de la Movistar, Landa et Carapaz.

51 km

Le vent souffle extremment fort dans cette ascension, visiblement un peu de face.

51,2 km

Sean Bennett (EF Education-First) lâche à son tour en tête de course... Le tempo de Ciccone fait mal.

51,5 km 

On monte au train pour le moment au sein du peloton. Personne ne semble vouloir véritablement durcir l'allure pour faire exploser des sprinteurs... Arnaud Démare (Groupama-FDJ) est très bien placé.

52 km

2'06'' d'avance pour le quatuor de tête, au sein duquel Ciccone semble clairement le plus fort.

52,2 km 

Ils ne sont déjà plus que quatre en tête de course... Ciccone (Trek-Segafredo) n'est plus accompagné que par Bennett (EF Education-First), Bidard (AG2R La Mondiale) et Owsian (CCC Team).

52,5 km

C'est parti pour la montée de Montalbano ! Une ascension de 5,8km à 6,7% (max 11%) qui va sans doute faire des dégâts...

53 km 

Le peloton est très nerveux, tout le monde cherche à se replacer avant le pied.

54 km

La pluie refait son apparition sur la course, à quelques kilomètres d'aborder la difficile montée de Montalbano. Il ne manquait plus que cela pour durcir la course...

55 km

Le vent souffle très fort sur la région. Est-ce que ça va donner des idées à certaines idées ?

56 km

2'10'' d'avance pour les huit hommes de tête qui continuent de perdre du temps sur un peloton beaucoup plus nerveux.

57 km 

La Bahrain-Merida vient se replacer en tête de peloton, avec Vincenzo Nibali dans les premières positions. Va t-on tenter quelques chose pour piéger un leader dans la montée de Montalbano ?

Vincenzo Nibali - Bologna Giro d'Italia 2019 - Getty Images
58 km

Cette fois, c'est Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizanè) qui remporte ce sprint, devant Mirco Maestri (Bardiani - CSF).

59 km 

Les hommes de tête arrivent au deuxième sprint du jour, à Empoli.

60 km

PLUS QUE 60 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

61 km

Grand absent sur ce Giro après sa fracture de la clavicule, Egan Bernal (Team INEOS) est déjà remonté sur le vélo, cinq jours seulement après son opération. Le Colombien a désormais le Tour en ligne de mire.

62 km 

Ce n'est pas le bon moment pour tomber vu l'accélération et le regain de nervosité au sein du peloton.

63 km

CHUTE dans le peloton !! C'est Guillaume Boivin (Israel Cycling Academy) qui est allé au sol et le Canadien a du mal à se relever... Il est notamment touché au genou mais demande un nouveau vélo et repart. Difficilement toutefois.

64 km

2'35'' d'avance pour l'échappée, qui voit sa marge se réduire par rapport à un peloton qui a accéléré.

66 km

64e du chrono de Bologne, à 1'28'' de Priomz Roglic, Gulio Ciccone est le mieux placé parmi les huit hommes de tête. L'Italien de la Trek-Segafredo est aussi le porteur du maillot bleu de la montagne, ayant grimpé plus vite la montée de SanLuca que le SLovène. Il faut dire qu'il s'était "reposé" pour cela sur les six premiers kilomètres...

67 km 

Le peloton ne s'affole pas pour le moment de l'avance des hommes de tête. Mais on sait que l'on a quand même intérêt à réduire la marge des huit hommes avant la montée de Montalbino, qui a de bonnes chances de faire mal aux sprinteurs.

69 km

Non seulement il fait plus chaud sur la course mais le soleil fait même son apparition. Quel contraste avec les conditions horribles des premières heures de course...

70 km

PLUS QUE 70 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

72 km

2'55'' d'avance pour les huit hommes de tête, qui se relayent toujours bien mais le peloton s'est organisé de nouveau pour réduire un peu l'écart avant l'enchaînement des montées de Montalbino et San Baronto.

74 km 

Une bonne nouvelle pour les coureurs puisque les conditions climatiques seraient un peu plus agréables actuellement.

75 km

Sans surprise, Marco Frapporti (Androni Giocattoli - Sidermec) a dominé le sprint en lançant de loin, pour devancer Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizanè) et Mirco Maestri (Bardiani - CSF).

76 km 

Les échappés sont à un kilomètre du sprint intermédiaire. Les Italiens de Continental Pro devraient se battre pour ça.

77 km 

A peine un quart d'heure de course et Hiroki Nishimura (Nippo Vini Fantini Faizanè) a déjà dit adieu au Giro 2019. Hors délais sur le chrono pour quelques secondes, le Japonais a vécu une première expérience sur un Grand Tour un peu particulière.

78 km 

Les meilleurs sprinteurs présents sur ce Giro font rouler leurs équipiers en tête de peloton. On retrouve un Deceuninck-Quick Step pour Elia Viviani, un UAE Team Emirates pour Fernando Gaviria, un Lotto-Soudal pour Caleb Ewan et un Bora-Hansgrohe pour Pascal Ackermann.

79 km

FRITSCH : "LES COUREURS S'AMUSENT PLUS SUR LE GIRO"

Vidéo - Fritsch : "Les coureurs s'éclatent plus sur le Giro que sur le Tour"

05:22
82 km

3'20'' d'avance pour les huit hommes de tête, qui profitent d'une petite temporisation du peloton pour reprendre un peu de temps.

85 km

Dario Cataldo (Astana) a chuté il y a quelques kilomètres et a causé quelques souci au peloton, coupé en deux. Mais tout est en train de rentrer dans l'ordre...

88 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course François BIdard (AG2R La Mondiale), Marco Frapporti (Androni Giocattoli - Sidermec), Mirco Maestri (Bardiani - CSF), Lukasz Owsian (CCC Team), Sean Bennett (EF Education-First), Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizanè), Gulio Ciccone et Will Clarke (Trek-Segafredo).

Gulio Ciccone (Trek-Segafredo) dans l'échappée sur la 2e étape du Giro 2019
90 km 

LE PROFIL DE L'ETAPE DU JOUR :

Sprinteurs ou audacieux? C'est rare pour une 2e étape mais la question mérite d'être posée ce dimanche. Avec deux ascensions dans les cinquante derniers kilomètres, dont la difficile montée de Montalbino (6km à 7%), les sprinteurs auront fort à faire pour rester dans le peloton et se jouer dans la gagne dans les rues de Fucecchio.

91 km

LE POINT SUR LA COURSE :

Partie dès le départ, une échappée de huit coureurs a pris les devants dans cette 2e étape. Mais les formations de sprinteurs sont en contrôle en tête de peloton et ne laisse pas beaucoup d'avance aux échappés. 3'11'' d'avance actuellement !

 

LE TOP 10 DU CLASSEMENT GENERAL :

1. Primoz Roglic (Jumbo-Visma) en 12'54"

2. Simon Yates (Mitchelton-Scott), +19"

3. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), +23"

4. Miguel Angel Lopez (Astana - PHOTO), +28"

5. Tom Dumoulin (Sunweb), +28"

6. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), +33"

7. Tao Geoghegan Hart (Ineos), +35"

8. Laurens De Plus (Jumbo-Visma), +35"

9. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), +37"

10. Damiano Caruso (Bahrain-Merida), +40"

Primoz Roglic - Bologna Giro d'Italia 2019 - Getty Images
 

Hier, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a dominé le chrono inaugural du Giro. Le Slovène a devancé Simon Yates et Vincenzo Nibali de respectivement 19 et 23 secondes. Tom Dumoulin, 5e, accuse déjà 28 secondes de retard. Mais tous les grands favoris de cette 102e édition sont déjà aux avant-postes.

 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la 2e étape du Tour d'Italie 2019 entre Bologne et Fucecchio.

0 commentaire