avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Treviso - San Martino di Castrozza
Tour d’Italie - 31 mai 2019

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 31 mai 2019 et débute à 13:05. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
17:48 

C'est tout et c'est terminé pour cette 19e étape ! On se retrouve demain pour suivre en intégralité la 20e et avant-dernière étape de ce Giro 2019 !

17:46

LE TOP 10 DU CLASSEMENT GENERAL :

1. Richard Carapaz (Movistar), en 83h52'22''

2. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), + 1'54''

3. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), + 2'16''

4. Mikel Landa (Movistar), + 3'03''

5. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), + 5'07''

6. Miguel Angel Lopez (Astana), + 5'33''

7. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), + 6'48''

8. Simon Yates (Mitchelton-Scott), + 7'17''

9. Pavel Sivakov (Team INEOS), + 8'27''

10. Davide Formolo (Bora-Hansgrohe), + 10'06''

Richard Carapaz, Vincenzo Nibali - stage 18 Giro d'Italia 2019 - Getty Images
17:41

LE CLASSEMENT DE L'ETAPE :

1. Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), en 4h01'31''

2. Andrea Vendrame (Androni Giocattoli - Sidermec), + 10''

3. Amaro Antunes (CCC Team), + 12''

4. Giovanni Carboni (Bardiani-CSF), + 24''

5. Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step), + 32''

6. François Bidard (AG2R La Mondiale), + 35''

7. Marco Canola (Nippo Vini Fantini Faizanè), + 1'02''

8. Manuele Boaro (Astana), + 1'37''

9. Manuel Senni (Bardiani-CSF), + 1'53''

10. Olivier Le Gac (Groupama-FDJ), + 2'33''

...

13. Miguel Angel Lopez (Astana), + 5'45''

14. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), + 6'29''

15. Richard Carapaz (Movistar), m.t

16. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), m.t

17. Mikel Landa (Movistar), m.t

17:18

Le groupe maillot rose en termine à 43'' de Lopez, groupé. Pas de changement dans la course à la victoire finale mais il faudra voir sir Mollema était dans le groupe Carapaz sans quoi Lopez reprendrait la 5e place du général.

17:17

Miguel Angel Lopez (Astana) en termine à 5'44'' ! On attend les autres favoris....

17:17 

On ne connait pas du tout les écarts...

17:16

Roglic décide de tenter sa chance ! Mais suivi par les autres favoris.

17:15 

Lopez est à 800m de l'arrivée...

17:14 

Au tour de Majka (Bora-Hansgrohe) de tenter sa chance et c'est NIbali (Bahrain-Merida) qui prend les commandes du groupe maillot rose, aidé par Landa (Movistar).

17:13

Carthy (EF Education-First) décide de bouger, suivi par Sivakov (Team INEOS)... Mais Carapaz est attentif.

17:13

Il doit quand même avoir 20'' d'avance sur le groupe maillot rose.

17:12 

Lopez (Astana) n'a pas été repris mais il ne semble pas avoir pris beaucoup d'avance sur le groupe maillot rose, emmené par Landa.

17:11

Vandrame (Androni Giocattoli - Sidermec) prend la 2e place devant Antunes (CCC Team).

17:11 

On va attendre désormais le groupe des favoris...

17:11

VICTOIRE D'ESTEBAN CHAVES !! Le Colombien de la Mitchelton-Scott s'impose en solitaire au sommet de San Martino di Castrozza. C'est mérité tant il a fourni d'efforts dans cette montée finale pour faire la différence et s'isoler...

700 m 

Bidard (AG2R La Mondiale) est sorti en solitaire derrière Chaves mais c'est bien trop tard...

900 m

Landa contrôle le groupe des favoris derrière Lopez. On ne s'inquiète pas du Colombien du côté des Movistar, à raison vu le retard de Lopez.

1 km

FLAMME ROUGE !!!

1,2 km

15'' d'avance pour Chaves ! Il va aller la chercher sa victoire d'étape...

1,5 km

ATTAQUE DE LOPEZ (ASTANA) !!! Le maillot blanc décide d'attaquer et sort tout le monde de sa roue, à commencer par Landa (Movistar), qui a craqué sous le tempo du Colombien.

Miguel Angel Lopez lors de la première étape du Giro
1,7 km 

BIdard (AG2R La Mondiale) et Serry (Deceuninck-Quick Step) ne sont pas capables d'y aller...

2,1 km

8'' d'avance pour Chaves ! Il a bien creusé l'écart... Ça devrait le faire !

2,3 km 

C'était assez logique de voir Chaves s'envoler dans cette montée. Il aura mis le temps mais il y est parvenu. On le voit mal être repris désormais.

2,7 km

ATTAQUE DE CHAVES !! Le Colombien de la Mitchelton-Scott place une vraie attaque et parvient enfin à distancer sur son acclération ses copagnons d'échappée... Bidard et Serry se retrouvent vite à 20m... Maintenant, il va falloir tenir.

3 km

Chaves (Mitchelton-Scott) fait beaucoup de travail en tête de course. Il montre qu'il est le plus fort mais en fauit peut-être un peu trop.

3,2 km

Problème mécanique pour Vendrame (Androni Giocattoli - Sidermec) ! Dur pour l'Italien qui semblait très costaud...

3,5 km

Grosse attaque de Bidard (AG2R La Mondiale) ! Le Français met ses compagnons d'échappée en difficulté à l'exception de Chaves (Mitchelton-Scott) qui revient facilement dans la roue du Tricolore. Serry (Deceuninck-Quick Step) revient finalement aussi...

3,7 km 

On a désormais six hommes en tête de course avec les retours d'Antunes et Carboni. Le final va être tactique.

4 km

Changement de configuration dans le peloton avec les Astana qui ont pris la tête et accélèrent l'allure. Sans doute pour préparer une attaque de Lopez...

4,3 km 

Il n'y a pas assez de pourcentages pour le Colombien, toujours suivi par Vendrame, Serry et Bidard. Carboni et Antunes se retrouvent de nouveau un peu en retrait. Mais ils vont rentrés au train.

4,5 km

Attaque de Chaves (Mitchelton-Scott) ! Le Colombien accélère de nouveau au moment où Carboni et Antunes avaient fait la jonction...

4,7 km

On retrouve donc à l'avant Chaves (Mitchelton-Scott), Serry (Deceuninck-Quick Step), Bidard (AG2R La Mondiale) et Vendrame (Androni Giocattoli - Sidermec).

5 km

Même s'il est très fort, Chaves n'arrive pas à distancer ses trois compagnons. Mais cela a au moins repoussé la menace Antunes-Carboni.

5,3 km 

Antunes (CCC Team) et Carboni (Bardiani - CSF) sont en train de rentrer à l'avant !! Du coup, Chaves (Mitchelton-Scott) accélère de nouveau...

5,5 km 

François Bidard (AG2R La Mondiale) revient à l'avant après un gros effort, ayant été gêné par la moto qui l'a forcé à quasi s'arrêter.

5,7 km 

Un peu juste par moments, Bidard (AG2R La Mondiale) tente de jouer avec Canola mais se retrouve distancé à cause de cela...

6 km

Antunes (CCC Team) et Carboni (Bardiani-CSF) sont sortis en contre derrière le groupe de tête pour tenter de faire la jonction et ne sont plus pointés qu'à une dizaine de secondes... Ça peut rentrer !

6,4 km

17'' d'avance pour le quatuor de tête sur le reste de l'échappée alors que Canola fait le yoyo en queue de tête de course.

6,7 km 

Le peloton monte toujours au train pour le moment, avec le tempo imposé par les Movistar. Va t-on avoir de la bagarre aujourd'hui ? Ce n'est pas sûr...

7 km 

On s'entend désormais dans le groupe de tête pour se relayer. Déjà distancer leurs anciens compagnons d'échappée et ensuite on se jouera la victoire d'étape.

7,5 km 

Sur chacun de ses relais, Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) fait très mal à ses compagnons. On sent que le Colombien est largement le plus fort.

8 km 

C'est parti pour que la victoire d'étape se joue donc entre Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), François Bidard (AG2R La Mondiale), Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step), Andrea Vendrame (Androni Giocattoli - Sidermec), car Canola est déjà distancé...

8,2 km 

Jonction à l'avant ! Sur l'impulsion de Chaves, le quatuor revient sur Canola, qui risque de ne pas faire long feu en tête de course.

8,7 km

Cette fois, Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) y va ! Le Colombien est parti en compagnie de Vendrame (Androni Giocattoli - Sidermec) et fait l'effort désormais pourr evenir sur le duo Serry-Bidard. Chaves est très fort !

Giro - Interview Chaves
9 km

11'' d'avance pour Canola sur le duo de contre et 30'' d'avance sur le groupe Chaves.

9,1 km 

Bidard et Serry ont réussi à piéger Chaves... On se regarde et c'est Antunes qui est obligé de relancer l'allure.

9,4 km

Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step) tente de piéger Chaves... Le Belge est sorti en compagnie de François Bidard (AG2R La Mondiale) et ça se regarde derrière.

9,7 km 

On monte grand plateau en tête de course. Ça explique en grande partie les difficultés de Chaves à s'extirper du groupe de chasse.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

10,2 km 

Pour le moment, Marco Canola (Nippo Vini Fantini Faizanè) fait une montée régulière, sans à-coup, et ça lui permet de résister aux meilleurs grimpeurs du groupe de chasse.

10,5 km

Chaves (Mitchelton-Scott) décide de faire l'effort et accélère. Antunes (CCC Team) suit sans aucun problème et le Colombien calme l'allure. Du coup, tout le monde revient.

10,7 km

18'' d'avance pour Canola sur le groupe de chasse.

10,9 km 

On monte fort mais par à-coup pour le moment dans le groupe Chaves.

11 km 

Pour le moment, toutes ses attaques profitent à Marco Canola (Nippo Vini Fantini Faizanè) qui creuse doucement l'écart.

11,5 km

Olivier Le Gac (Groupama-FDJ) a contré une attaque de Serry et tente d'y aller mais Chaves (Mitchelton-Scott) fait l'effort après un temps d'hésitation.

12 km 

Serry (Deceuninck-Quick Step), Chaves (Mitchelton-Scott) et Antunes (CCC Team) semblent sans surprise être les plus forts à la pédale. Mais il peuvent se faire piéger.

12,3 km 

On ne s'entend pas très bien dans le groupe de chasse, qui s'est regroupé.

12,7 km

Ça bouge de nouveau derrière avec Antunes (CCC Team) et Senni (Bardiani-CSF) qui relancent, suivi par Chaves (Mitchelton-Scott) et Serry (Deceuninck-Quick Step). Les meilleurs grimpeurs se mettent en action.

13 km

C'est parti pour la montée finale vers San Martino di Castrozza (2e cat) ! C'est une ascension régulière de 13,1km à 5,7% !

14 km 

Dans le dur dans la montée de Lamon, Canola va tout de même avoir beaucoup de mal à aller au bout aujourd'hui. Ce n'est pas un grimpeur et on l'avait vu pas très en jambes il y a vingt kilomètres.

14,5 km

Ça bouge dans l'échappée ! Après une tentative de Serry (Deceuninck-Quick Step), c'est marco canola (Nippo Vini Fantini Faizané) qui décide d'anticiper la montée finale....

14,8 km

San Martino di Castrozza va accueillir une arrivée du Giro pour la 4e fois de son histoire.

15 km

Après plus de trois heures de course, les hommes de tête maintiennent l'allure avec 39,5km/h de moyenne depuis le départ. Celle-ci devrait légèrement baisser dans la montée finale.

16 km

9'30'' d'avance pour les douze hommes de tête qui possèdent une belle avance sur le peloton. De quoi (largement) voir venir.

17 km 

On reste groupé en tête de course désormais. On va sans doute aller ensemble jusqu'au pied de l'ascension finale.

18 km 

Pour le moment, aucune équipe ne vient accélérer l'allure en tête de peloton. On laisse toujours les Movistar rouler et imprimer un tempo assez tranquille.

19 km 

Jonction à l'avant ! Manuele Boaro (Astana) s'est relevé face à l'oganisation du reste de l'échappée et on retrouve de nouveau douze hommes en tête de course.

19,5 km 

Les hommes de tête sont à 6km du pied de la montée finale vers San Martino di Castrozza.

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

21 km

12'' d'avance pour Boaro sur le reste de l'échappée et 9'18'' sur le peloton.

23 km 

Le reste de l'échappée commence à s'organiser. On limite l'avance de Boaro, on revient même. Ces faux-plats sont terribles pour un homme seul.

24 km 

Ça roule assez vite dans le peloton et certains coureurs sont déjà en difficulté à l'arrière, à l'image de Jasha Sütterlin (Movistar) ou plusieurs Groupama-FDJ.

24,5 km

16'' d'avance pour Boaro. Rien n'est joué, loin de là, mais l'Italien d'Astana grignote seconde après seconde pour le moment.

25 km 

On ne s'entend pas très bien dans le reste de l'échappée. On tarde à se mettre à rouler ensemble...

26 km

Résultats au sommet de Lamon (4e cat) :

1. Manuele Boaro (Astana), 3pts

2. Mannuel Senni (Bardiani - CSF), 2pts

3. Amaro Antunes (CCC Team), 1pt

27 km 

Sortir si tôt de l'échappée était un peu un coup de poker de la part de Boaro. S'il est repris, il n'a quasi plus aucune chance de s'imposer. Mais il peut toujours espérer une mésentente de la part du groupe en chasse, comme cela été le cas pour Peters il y a deux jours.

28 km

Manuele Boaro (Astana) ne creuse pas l'écart sur ses anciens compagnons d'échappée. Il ne possède que 10'' d'avance alors que le peloton est lui encore à 8'29'' de la tête de course.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

31 km 

Les coureurs vont désormais se retrouver sur de longs faux-plats (2% de moyenne) qui les mènera au pied de la montée finale de San Martino di Castrozza, à 14km de l'arrivée.

33 km

Local de l'étape, étant natif de Bassano del Grappa, Manuele Boaro s'est lancé pour un gros raid solitaire. L'Italien d'Astana voulait sortir et anticiper, un peu à la manière de Nans Peters l'autre jour...

34 km

ATTAQUE DE BOARO !! L'Italien d'Astana décide d'attaquer sur le sommet de l'ascension et surprend ses compagnons d'échappée..Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step) a tenté de réagir de suite mais il a calé...

Manuele Boaro, Giro d'Italia 2019
35 km

Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) parait très fort en tête de course. Chaque relais du Colombien met en difficulté ses compagnons d'échappée.

36 km

Ce sont toujours les Movistar de Richard Carapaz qui font le travail en tête de peloton. Lluis Mas, José Joaquin Rojas et Sasha Sütterlin sont les deux qui roulent pour le moment.

38 km 

Avec une avance qui ne cesse de grandir, on ne voit pas comment l'échappée pourrait ne pas aller au bout aujourd'hui. Il faudrait une chute massive, et encore. Pas sûre que cela suffirait.

39 km

Les hommes de tête abordent la montée de Lamon (4e cat), longue de 6km à 4% de moyenne.

40 km

Le peloton a largement réduit l'allure à la suite d'un arrêt de Richard Carapaz (Movistar). Et l'échappée en profite pour grossir son avance à 9'17''.

41 km

Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step) est passé en tête du deuxième sprint intermédiaire, devant Olivier Le Gac (Groupama-FDJ) et Andrea Vendrame (Androni Giocattoli - Sidermec).

Pieter Serry of Belgium and Team Deceuninck - Quick-Step / during the 102nd Giro d'Italia 2019, Stage 11 a 221km stage from Carpi to Novi Ligure / Tour of Italy / #Giro / @giroditalia / on May 22, 2019 in Novi Ligure, Italy.
42 km

5 Italiens se sont déjà imposés sur cette édition 2019... Et il reste trois étapes.

43 km 

L'échappée s'approche du second sprint intermédiaire, qui s'enchaînera très vite avec la deuxième ascension.

46 km 

Les douze hommes de tête s'entendent toujours aussi bien. Seule Manuele Senni (Bardiani-CSF), qui semble malade, ne passe pas toujours.

48 km

8'35'' d'avance pour l'échappée, qui a repris de la marge au passage du peloton à la zone de ravitaillement.

49 km 

Dans 8 kilomètres, les coureurs arriveront au deuxième sprint intermédiaire. Où il n'y aura sans doute aucune lutte.

50 km

PLUS QUE 50 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

52 km 

Si l'échappée venait à aller au bout aujourd'hui, ce qui est plus que probable vu l'avance de celle-ci actuellement, ce serait la 9e échappée victorieuse de ce Giro.

53 km

8' d'avance pour les douze hommes de tête, qui commencent à perdre un peu de temps. Mais le peloton arrive à son tour au ravitaillement et devrait calmer l'allure un petit peu.

55 km

Interrogé par Cyclingpro, Primoz Roglic (Jumbo-Visma) assure que rione n'est fini. "Nous approchons de la fin, la décision va se faire… Les trois derniers jours seront très importants. Je me sens mieux, je suis prêt à me battre jusqu’au bout, annoncait-il. La course n’est pas terminée tant que nous ne sommes pas à Vérone. Je me battrai aussi fort que je le peux."

Primoz Roglic of Slovenia and Team Jumbo - Visma / Passo del Mortirolo (1854m)/ during the 102nd Giro d'Italia 2019, Stage 16 a 194km stage from Lovere to Ponte di Legno 1254m
56 km

Résultats du premier sprint intermédiaire :

1. Marco Marcato (UAE Team Emirates)

2. Manuele Boaro (Astana)

3. Esteban Chaves (Mitchelton-Scott)

4. Manuel Senni (Bardiani - CSF)

5. Giovanni Carbonni (Bardiani - CSF)

6. Ivan Santaromita (Nippo Vini Fantini Faizanè)

7. Olivier Le Gac (Groupama-FDJ)

8. Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step)

57 km

Les échappés viennent de passer à la zone de ravitaillement.

58 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course l'ancien porteur du maillot blanc Giovanni Carbonni (Bardiani-CSF), François Bidard (AG2R-La Mondiale), Andrea Vendrame (Androni-Sidermec), Manuele Boaro (Astana), Manuel Senni (Bardiani-CSF), Amaro Antunes (CCC), Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step), Olivier Le Gac (Groupama-FDJ), Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Marco Canola, Ivan Santaromita (Nippo-Vini Fantini) et Marco Marcato (UAE-Team Emirates)

François Bidard, une nouvelle fois échappé sur le Giro 2019, sur la 16e étape
59 km

8'32'' d'avance pour l'échappée, qui continue de creuser l'écart avec un peloton qui ne s'intéresse pas du tout à un éventuel retour.

61 km

Depuis que la Movistar a pris le maillot rose avec Richard Carapaz lors de la 14e étape, l'échappée est toujours allée au bout. La formation espagnole n'a jamais eu à rouler derrière un groupe dangereux jusqu'ici et limite au maximim son travail en première partie de course.

63 km

Interrogé par Cyclingnews, Vincenzo NIbali est prêt à tout pour gagner. il ne vise que la victoire. " Finir deuxième ou troisième, ça ne m’intéresse pas, lance-t-il d’emblée. Mais il faut voir comment seront les jambes. Je dois aussi respecter le travail de l’équipe et le superbe soutien qu’ils m’ont apporté. J’arrive à un moment où j’ai déjà remporté deux fois le Giro. Je suis dans la bagarre et je vais tout donner pour en décrocher un troisième. Si les jambes sont là, je pourrai tenter mon va-tout samedi, mais je ne peux pas savoir comment je me sentirai dans deux jours. Si les jambes ne sont pas là, il sera bien difficile de faire une attaque à la Froome, concédait-il. C’est une tactique très risquée car il est possible d’exploser et de tout perdre. Tous les Giro ont leurs propres histoires, toutes les courses ont leurs propres histoires, et chaque étape à sa propre histoire. Nous verrons bien, en tout cas je n’ai rien à perdre. Quoiqu’il arrive, ça ira pour moi."

Vincenzo Nibali (2e) compte 1'54" de retard sur Richard Carapaz (1er) après 17 étapes
66 km 

Lors de la dernière arrivée du Giro à San Martino di Castrozza, lors de l'édition 2009, il n'y avait vraiment pas eu d'écarts entre les favoris avec une victoire au sprint de Danilo Di Luca (LPR Brakes-Farnese Vini) devant Stefano Garzelli (Acqua & Sapone-Caffè Mokambo) et Franco Pellizotti (Liquigas). Les dix premiers étaient arrivés dans le même temps.

70 km

PLUS QUE 70 KILOMETRES AVANT L'ECHAPPEE !!!

71 km

8'07'' d'avance pour l'échappée, qui continue de creuser l'écart avec un peloton pas du tout intéressé par la victoire d'étape.

73 km 

Les coureurs sont désormais dans la longue vallée les menant au pied de la deuxième ascension du jour, la montée de Lamon. Soit plus de trente kilomètres de "plat".

75 km 

Si l'échappée venait à aller au bout, Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) apparait comme le grand favori pour la victoire d'étape. Le Colombien est le meilleur grimpeur de l'échappée sur le papier, même si les faibles pourcentages de la montée finale ne le favorisent pas autant que cela. Son principal adversaire devrait être Amaro Antunes (CCC), excellent grimpeur portugais

77 km

LE TOP 10 DU CLASSEMENT GENERAL :

1. Richard Carapaz (Movistar), en 79h44'22''

2. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida), + 1'54''

3. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), + 2'16''

4. Mikel Landa (Movistar), + 3'03''

5. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), + 5'07''

6. Miguel Angel Lopez (Astana), + 6'17''

7. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), + 6'48''

8. Simon Yates (Mitchelton-Scott), + 7'13''

9. Pavel Sivakov (Team INEOS), + 8'21''

10. Davide Formolo (Bora-Hansgrohe), + 8'59''

Richard Carapaz, lors de la 17e étape du Giro
80 km 

ACKERMANN LACHE !! Non on plaisante... L'Allemand, porteur du maillot cyclamen, se porte juste au niveau de la voiture médicale pour refaire un pansement. Pas d'inquiétude.

Pascal Ackermann (Giro 2019)
81 km

7'55'' d'avance pour l'échappée qui continue d'avoir une belle marge d'avance sur un peloton qui ne se bat pas non plus pour revenir.

82 km

Résultats au sommet du Passo di San Boldo (3e cat., 6,3km à 6,8%) :

1. Vendrame, 9pts

2. Canola, 4pts

3. Carboni, 2pts

4. Santaromita, 1pt

84 km 

Il n'y aura pas eu de bagarre au sommet mais Andrea Vendrame (Androni-Sidermec) est allé chercher les 9 points du Passo di San Boldo (3e cat).

85 km 

Le Passo di San Boldo est comble de monde dans ses fameux 17 lacets...

85,5 km

On est loin de l'allure folle de la première heure d'hier. Mais on roule tour de même à 39,1 km/h de moyenne aujourd'hui.

86 km 

Va t-on se disputer les points de la montagne au sommet, sachant qu'il est mathématiquement impossible de rattraper le porteur du maillot bleu, Gulio Ciccone (Trek-Segafredo) ? C'est peu probable. On aura la réponse dans deux kilomètres...

86,5 km

Pas de danger avec cette échappée pour la formation Movistar puisque le mieux classé au général, Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step), pointait ce matin à la 34e place, à 1h06'17''.

87 km

LE PROFIL DE L'ETAPE DU JOUR :

Pas de grosse difficulté pour cette première étape de montagne dans les Dolomites. Malgré le Passo di San Boldo (3e cat, 6,3km à 6,8%) et la montée vers Lannon (4e cat), tout devrait se jouer dans l'ascension finale de San Martino di Castrozza (2e cat, 13,6km à 5,6%). Une montée très régulière (max 10%) qui ne devrait pas créer trop d'écarts au classement général.

Giro d'Italia - Profil 19. Etappe: Treviso - San Martino di Castrozza
88 km

Les hommes de tête possèdent 7'25'' d'avance sur un peloton emmené par les Movistar mais qui est loin de rouler fort.

88,2 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de course l'ancien porteur du maillot blanc Giovanni Carbonni (Bardiani-CSF), François Bidard (AG2R-La Mondiale), Andrea Vendrame (Androni-Sidermec), Manuele Boaro (Astana), Manuel Senni (Bardiani-CSF), Amaro Antunes (CCC), Pieter Serry (Deceuninck-Quick Step), Olivier Le Gac (Groupama-FDJ), Esteban Chaves (Mitchelton-Scott), Marco Canola, Ivan Santaromita (Nippo-Vini Fantini) et Marco Marcato (UAE-Team Emirates)

Team UAE Emirates rider Italy's Valerio Conti (L) and Team Bardiani rider Italy's Giovanni Carboni (R) shake hands before taking the start of stage seven of the 102nd Giro d'Italia - Tour of Italy - cycle race, 185kms from Vasto to L'Aquila on May 17, 201
88,5 km

L'échappée est actuellement dans le Passo di San Boldo (3e cat, 6,3km à 6,8%).

89 km

LE POINT SUR LA COURSE :

L'échappée du jour est bien partie pour encore aller chercher la victoire d'étape. Partis dès les premiers kilomètres, une dizaine d'hommes ont pris une grosse avance sur le peloton, toujours emmené par les Movistar.

 

GUESDON : "JE NE SAIS PAS POURQUOI ILS ONT ROULE"

Vidéo - Guesdon : "Ils ont voulu gagner l'étape, on a tout perdu"

00:45
 

Hier, c'est encore l'échappée qui s'est imposé. Présent à l'avant, Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizanè) a résisté au retour du peloton pour s'imposer lors de la 18e étape, à Santa Maria di Dala. Auteur d'une grosse faute tactique dans le final, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) a lui perdu le maillot cyclamen au profit d'Ackermann.

 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la 19e étape du Tour d'Italie 2019 entre Trévise et San Martino di Castrozza (151km).

0 commentaire