avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Valdaora - Santa Maria di Sala
Tour d’Italie - 30 mai 2019

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 30 mai 2019 et débute à 12:10. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Jean-Baptiste Duluc
Temps forts 
 
 Supprimer
17:30 

Pas de changement évidemment au classement général avec cette journée tranquille pour les leaders.

17:09 

Enorme erreur de la Groupama-FDJ... S'ils n'avaient pas roulé, le peloton se serait joué la 4e place simplemnt et Démare n'aurait pas perdu son maillot.

17:08

Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) prend la 2e place et va sans doute prendre le maillot cyclamen à Démare (Groupama-FDJ) qui a manqué son sprint.

17:07

VICTOIRE DE DAMIANO CIMA !!!

500m 

Denz lance le sprint de loin....

800m 

Ça se regarde devant mais ils n'ont que 14'' d'avance... C'est risqué.

1 km

FLAMME ROUGE !!! Ça va se jouer à rien car Groupama-FDJ a pris les commandes du peloton désormais...

1,5 km

25'' d'avance pour les trois hommes qui viennent d'entrer dans la dernière ligne droite.

2 km 

Formolo et Majka en personne roulent en tête de peloton pour tenter de rentrer sur la tête de course, preuve que Bora-Hansgrohe manquent de main d'oeuvre.

2,5 km

35'' d'avance pour les trois hommes alors que presque toutes les équipes travaillent en tête de peloton.

3 km 

Denz (AG2R La Mondiale) a posé une grosse accélération mais c'est rentré sur l'Allemand et du coup ça se regarde un peu. Ils perdent du temps à jouer à ce jeu...

4 km 

Le peloton continue de revenir petit à petit et bénéficie d'une longue ligne droite où ils voient les échappés.

4,5 km

45'' d'avance pour l'échappée qui ne perd plus rien. C'est Davide Formolo, 10e du général, en personne, qui donne tout en tête de peloton. Ça va se jouer à rien !!

5 km

PLUS QUE 5 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

5,5 km 

La Bora-Hansgrohe n'a plus personne pour rouler. Il ne reste plus qu'Ackermann et ses deux lanceurs. C'est Deceuninck-Quick Step qui travaille.

6 km 

Ils ne sont plus que deux à rouler en tête de peloton... Car Movistar ne va pas rouler.

6,5 km

Le peloton est revenu sous la minute ! Les trois hommes de tête ne comptent plus que 50'' d'avance sur un trio où Denz résiste presque à lui tout seul.

7 km

Lotto-Soudal vient aider désormais en tête de peloton...Sans doute pour Tosh Van der Sande.

8 km 

Nico Denz (AG2R La Mondiale) est largement le plus fort de l'échappée et ses deux compagnosn ont souffert pour reprendre la roue de Maestri et Cima à la suite d'une relance de l'Allemand.

9 km

1'02 d'avance encore pour les trois hommes de tête ! Les sprinteurs commençent à se replacer dans le peloton mais encore faut-il revenir sur l'échappée.

9,5 km 

Bora-Hansgrohe donne absolument tout en tête de peloton, bien aidé par des Israel Cycling Academy où tout le monde se sacrifie pour favoriser uen arrivée massive.

10 km

PLUS QUE 10 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

10,5 km 

Cima n'en peut plus demain et ses relais sont bien moins appuyés que ceux de ses deux compagnons d'échappée. Et ça fait mal aux chances de l'échaapée.

11 km

Plus que 1'16'' d'avance pour les hommes de tête, qui ont perdu 50'' en seulement quatre kilomètres... Ça ne sent pas bon pour le trio !

12 km

Le retour du peloton est vraiment progressif...

13 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de la course Mirco Maestri (Bardiani-CSF), Nico Denz (AG2R La Mondiale) et Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizané).

14 km 

On ne pensait vraiment pas que celle-ci allait aller au bout mais l'échappée continue de tenir bon pour le moment. L'absence des Groupama-FDJ dans la chasse coûte cher aux chances des sprinteurs.

15 km

2'01'' d'avance pour l'échappée ! Enorme numéro des trois hommes qui continuent de perdre globalement une minute aux dix kilomètres...

16 km

Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizanè) passe en tête grâce à un relais appuyé mais souffre au moment de reprendre les roues. On sent l'Italien dans le dur...

17 km 

Le trio de tête arrive au deuxième sprint interméidiaire qui ne sera pas disputé par les trois hommes.

18 km

2'25'' d'avance pour un peloton qui roule à plus de 55 km/h.

19 km 

Les hommes de tête cmptent toujours plus d'avance qu'ils n'en avaient au sprint intermédiaire. C'est assez dingue.

20 km

PLUS QUE 20 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!!

21 km 

Les hommes de tête ont perdu 1' en dix kilomètres. S'ils parviennent à tenir ce débours jusqu'au bout, ils se joueront la gagne. Mais ça se jouera à pas grand-chose.

22 km 

La Bora-Hansgrohe commence vraiment à s'inquiéter de l'échappée et envoie enfin trois hommes à rouler en tête de peloton. On sent que le travail des autres équipes ne suffira pas.

23 km

2'55'' d'avance pour le trio de tête ! Le peloton continue de se rapprocher petit à petit des hommes de tête mais l'écart ne fond pas non plus.

25 km 

Même si c'est la dernière chance pour les sprinteurs, le peloton est finalement bien plus en difficulté que prévu face à seulement trois échappés. Même si le peloton a toujours ses chances.

26 km 

On sent que les équipiers de sprinteurs ont du mal à accélérer l'allure. L'absence des Groupama-FDJ fait très mal aux chances du peloton de revenir.

27 km

3'26'' d'avance pour l'échappée, qui continue de tenir bon face au peloton.

28 km 

L'écart baisse petit à petit mais le peloton commence à perdre de la main d'oeuvre. Deux équipiers de la Israel Cycling Academy ont déjà lâchés prise...

29 km 

Les hommes de tête ont perdu 50'' sur le peloton en un peu plus de vingt kilomètres. A ce rythme-là, ils iront au bout. Mais il y a une bonne chance qu'ils finissent par souffrir dans le final.

30 km

PLUS QUE 30 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

31 km

3'41'' d'avance pour le trio de tête, qui perd bien plus de temps depuis que la Deceuninck-Quick Step est venu assurer des relais.

32 km 

Dans le trio de tête, Nico Denz semble clairement plus fort que ses compagnons d'échappée. Les deux Italiens ont du mal à suivre les relances de l'Allemand et encore pus à le relayer efficacement.

34 km

4'10'' d'avance pour les trois échappés qui continuent de tenir tête au peloton malgré les efforts déployés par les équipes de sprinteurs. Le trio de tête n'a perdu que 20'' en dix kilomètres...

35 km

Une quatrième formation vient relayer Bora-Hansgrohe, Dimension Data et Israel Cycling Academy en tête de peloton puisque la Deceuninck-Quick Step vient rouler à son tour. Privé de Viviani, leur sprinteur qui a quitté la course, la formation belge va sans doute jouer la carte Fabio Sabatini, 4e à Pesaro lors de la 8e étape, ou pour Florian Sénéchal.

Florian Senechal (Deceuninck-Quick Step), vainqueur du Samyn 2019
37 km 

La lutte entre échappée et peloton s'est enfin engagée. Les deux sont à bloc et, pour le moment, le peloton reprend un peu de temps, seconde après seconde.

38 km

On s'est pas relâché en tête de course. On roule à 44,3 km/h de moyenne depuis le départ et ça ne va pas aller an diminuant.

39 km

4'28'' d'avance pour l'échappée toujours. On s'employe dans le peloton mais le trio résiste pour le moment. Même s'il y a plus de suspense que prévu, on voit quand même mal comment le trio pourrait aller au bout.

40 km

PLUS QUE 40 KILOMETRES AVANT L'ARRIVEE !!

41 km 

On s'entend parfaitement au sein du trio de course. On sent qu'il a finalement peut-être un coup à jouer avec cet écart et on donne tout ce que l'on a pour espérer aller au bout.

42 km 

Le peloton s'active désormais derrière l'échappée car l'écart ne baisse pas pour le moment, malré les relais appuyés des Israel Cycling Academy, des Dimension Data et des Bora-Hansgrohe.

44 km

4'28'' d'avance pour le trio de tête que un peloton qui va quand même devoir réaccélérer très prochainement pour se jouer la victoire d'étape. Même s'il n'y a rien d'inquiétant encore.

45 km

Le classement au sprint intermédiaire de Conegliano :

1. Maestri

2. Cima

3. Denz

4. Demare

5. Ackermann

6. Guarnieri

7. Sinkeldam

8. Selig

46 km 

Ce sont toujours les Bora-Hansgrohe, les Dimension Data et les Israel Cycling Academy qui travaillent en tête de peloton. Les Groupama-FDJ, eux, restent en retrait pour l'instant.

48 km

Voici le classement par points actualisé après le sprint intermédiaire.

49 km

4'23'' d'avance pour les trois hommes de tête qui ont bien profité du relâchement du peloton après le sprint interémdiaire.

52 km 

Avec une dernière droite de 1 600m, relativement large (quatre voies puis deux voies), le final de l'étape est clairement idéale pour les sprinteurs. D'autant que le vent de face ne devrait pas jouer de rôle, le dernier kilomètre étant aseez protégé.

55 km 

On a vu Rafal Majka (Bora-Hansgrohe) distancé, sans doute victime d'un problème mécanique. Mais le Polonais est bien revenu dans le peloton.

56 km

RAPPEL DE LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de la course Mirco Maestri (Bardiani-CSF), Nico Denz (AG2R La Mondiale) et Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizané). Des habitués de raids en échappées.

58 km 

Il a vraiment des crétins partout. Celui-là est un sacré cador... Un spectateur vient de balancer un vélo en plein milieu de la route, juste devant l'échappée. Heureusement, ça n'a causé aucune chute. Mais on aura tout vu...

59 km

2'10'' d'avance pour le trio de tête, qui a logiquement pas mal perdu dans cette affaire.

60 km

Sans aucun problème et sans forcer, Arnaud Démare (Groupama-FDJ) domine Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) et conforte son maillot cyclamen avec 14 points d'avance désormais. On a vu l'Allemand se rassoir très vite. Manque de force ou manque d'envie ?

Arnaud Démare avec la maillot cyclamen, après la 11e étape du Giro
61 km 

On va désormais attendre le sprint du peloton...

62 km

Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizané) a choisi de ne pas faire ce sprint intermédiaire. Il laisse passer Maestri en tête mais fait la bonne opération dans ce classement distinctif.

63 km

L'approche du sprint intermédiaire est très rapide de la part du peloton et, du coup, le trio de tête perd encore du temps. Plus que 2'48'' d'avance !

64 km 

Encore deux kilomètres avant le sprint intermédiaire pour la tête de course. Pratiquement le double pour le peloton.

65 km 

Les routes sont sèches désormais. Une bonne nouvelle pour tous les coureurs.

66 km

3'15'' d'avance pour les trois hommes de tête qui continuent de perdre du temps.

67 km 

Groupama-FDJ et Bora-Hansgrohe sont extremment bien placés et fortement représentés en tête du peloton. On est vigilant à l'abord du sprint intermédiaire.

69 km 

Les deux hommes sont bien partis, pas de souci.

70 km

Chute dans le peloton ! Un Mitchelton-Scott et un CCC Team sont tombés, sans gravité... Lukasz Owsian (CCC Team) repart tranquillement alors que Luke Durbridge (Mitchelton-Scott) est lui particulièrement énervé de ce qu'il s'est passé. Serait-ce une chute liée aux motos ou au public ?

71 km 

La pluie a cessé de tomber sur le peloton et beaucoup d'équipiers vont redonner les vestes aux voitures.

73 km

Le peloton continue de réduire l'écart avec la tête de course. Les trois hommes ne comptent plus que 3'45'' d'avance. Soit près de trois minutes de concédées depuis le bas de la descente de Pieve di Alpago...

74 km 

Le peloton vient de traverser Vittorio Veneto et ses rues étroites et pavées. Cela aurait pu être dangereux avec la pluie mais aucun souci à siganler au passage du peloton.

75 km 

Le trio de tête se rapproche du premeir sprint intermédiaire, qui offre des points pour le maillot cyclamen. Cima devrait faire le sprint, visant le classement des sprints intermédiaires mais c'est surtout dans le peloton que l'on suivra la lutte entre Démare et Ackermann.

77 km

Si l'allure s'est calmée après une folle première heure, on roule toujours assez vite. Les hommes de tête roulent à 43.6km/h de moyenne après trois heures de course.

79 km

4'13'' d'avance pour le trio de tête qui ne perd plus de temps sur le peloton. Mais on ne voit pas comment l'échappée pourrait aller au bout.

81 km 

Le peloton s'est évidemment reformé mais il est très étiré. Il faut dire que ça roule très vite...

83 km

LE TOP 10 DU CLASSEMENT GENERAL :

1. Richard Carapaz (Movistar), en 74h48'18''

2. Vincenzo Nibali (Bahrain-Merida),+ 1'54''

3. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), + 2'16''

4. Mikel Landa (Movistar), + 3'03''

5. Bauke Mollema (Trek-Segafredo), + 5'07''

6. Miguel Angel Lopez (Astana), + 6'17''

7. Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), + 6'48''

8. Simon Yates (Mitchelton-Scott), + 7'13''

9. Pavel Sivakov (Team INEOS), + 8'21''

10. Davide Formolo (Bora-Hansgrohe), + 8'59''

Richard Carapaz, Giro d'Italia 2019
85 km 

Il y a toujours trois équipes qui roulent en tête de peloton avec Dimension Data et Israel Cycling Academy qui relayent la Bora-Hansgrohe de Pascal Ackermann.

86 km

Ah, il faisait beau dans le versant montant de Pieve di Alpago (4e cat)...

87 km

S'il ne pleut plus autant qu'au bas de la descente, elle semble toujours faire partie du programme des coureurs pour les kilomètres à venir.

88 km

Le peloton a clairement accéléré l'allure. Les trois hommes de tête ne comptent plus que 4'15'' d'avance.

90 km

Porteur du maillot rose pendant six jours, Valerio Conti ne finira pas ce Tour d'Italie. L'Italien de la formation UAE Team Emirates n'a pas pris le départ de la 18e étape, victime "d’un hygroma ischiatique, également appelé nodule du cycliste", comme l'a expliqué son équipe sur son site officiel.

Valerio Conti - stage 11 Giro d'Italia 2019 - Getty Images
92 km 

Le peloton s'est morcélé légèrement dans la descente de Pieve di Alpago (4e cat) où la route mouillée a incité une bonne partie des coureurs à ne pas prendre de risques. Mais ça va se reconstituer.

93 km

5'15'' d'avance pour le trio de tête ! Sans surprise, le peloton ne devrait pas revenir à temps pour le sprint intermédiaire, qui aura lieu dans 30km.

94 km

La pluie ne semble pas vraiment durer. Pas sûr qu'elle joue un rôle dans le final.

95 km 

En tête de peloton, aucun Groupama-FDJ ne vient travailler pour le moment. Il faut dire que la formation de Démare n'a aucun intérêt à revenir sur l'échappée, dans l'optique de garder le maillot cyclamen. Du coup, c'est la Bora-Hansgrohe qui est obligé de travailler pour favoriser une arrivée massive. Elle est soutenue dans son entreprise par Dimension Data, pour Ryan Gibbons, et par Israel Cycling Academy, pour Davide Cimolai.

96 km

Résultats au sommet de Pieve di Alpago (4e cat) :

1. Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizanè), 3 pts

2. Nico Denz (AG2R La Mondiale), 2 pts

3. Mirco Maestri (Bardiani - CSF), 1 pt

98 km

La pluie vient de faire son apparition sur la route du Giro. Il n'y a plus de descente donc ça devrait aller mais attention aux virages.

99 km

LA COMPOSITION DE L'ECHAPPEE :

On retrouve en tête de la course Mirco Maestri (Bardiani-CSF), Nico Denz (AG2R La Mondiale) et Damiano Cima (Nippo Vini Fantini Faizané). Des habitués de raids en échappées.

101 km

Les trois hommes de tête comptent désormais 5'42'' d'avance sur le peloton.

103 km

LE POINT SUR LA COURSE :

L'échappée aura mis un temps fou à se former. Il a fallu près d'une heure, parcourue à 48km/h de moyenne malgré des faux-plats montants, pour voir l'échappée du jour enfin parvenir à s'extirper d'un peloton emmené principalement par les Bora-Hansgrohe de Pascal Ackermann.

 

FRITSCH : "CARAPAZ MERITE DE GAGNER LE GIRO"

Vidéo - Fritsch : "Carapaz mérite de gagner le Giro"

04:45
 

LE PROFIL DE L'ETAPE :

C'est la seule et unique chance de victoire d'étape pour les sprinteurs de cette 3e et dernière semaine. Avec une seule difficulté au programme de ce 18e opus, et un final en faux-plats descendants, nul doute que l'on assistera à une arrivée massive.

Giro d'Italia - Profil 18. Etappe: Valdaora - Santa Maria di Sala
 

Bonjour à tous et bienvenue sur notre site pour suivre EN DIRECT la 18e étape du Tour d'Italie 2019 entre Valdaora et Santa Maria di Sala (222km).

0 commentaire