13/05/19 - 12:15
Terminé
Vinci - Orbetello
0km
?km
Tour d’Italie • Etape3
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Vinci - Orbetello
Tour d’Italie - 13 mai 2019

Tour d’Italie - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 13 mai 2019 et débute à 12:15. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
18:45 

Merci d'avoir suivi cette 3e étape en notre compagnie. On se retrouve demain pour suivre le 4e épisode de ce Giro, avec 235 kilomètres au programme entre Orbetello et Frascati. Bonne soirée sur notre site.

18:08

VIVIANI DÉCLASSÉ ! GAVIRIA S'IMPOSE SUR TAPIS VERT ! Coup de théâtre sur le Giro ! Alors qu'il pensait s'être imposé, Elia Viviani a finalement été disqualifié par le jury. En cause, un écart commis par l'Italien lors de l'emballage final. Initialement deuxième, Fernando Gaviria remporte donc cette 3e étape !

 

Si Primoz Roglic (Jumbo-Visma) conserve le maillot rose, beaucoup de coureurs ont perdu du temps suite à la chute intervenue à cinq kilomètres de l'arrivée. Tao Geoghegan Hart (Ineos) fait partie des piégés.

17:42

Fernando Gaviria (UAE Emirates) fait 2e. Arnaud Démare complète le podium devant Pascal Ackermann.

17:41

Il s'agit pour le sprinteur de Deuceuninck-Quick Step de sa 6e victoire sur une étape du Tour d'Italie.

17:40

VICTOIRE D'ELIA VIVIANI ! Le champion d'Italie a su attendre le moment opportun déborder Pascal Ackermann et remporter au sprint cette 3e étape du Giro !!!

500m 

Dernier virage à 600m de la ligne ! Démare est parfaitement placé !

1 km

Bob Jungels emmène le peloton sous la flamme rouge ! L'équipe Groupama-FDJ est dans sa roue !!!

1,5 km 

Démare est dans le sillage de trois équipiers ! Il est bien emmené à 1,5km de la ligne. Mais attention, le vent est de face jusqu'à l'arrivée !

3 km 

Le peloton a été coupé en deux suite à cette chute ! Tous les sprinteurs semblent être là. Roglic, Dumoulin et Yates sont également présents.

5 km 

CHUTE dans le peloton ! James Knox (Deceuninck) et Battaglin (Katusha) sont notamment tombés ! Battaglin se tient le bras. Ça sent mauvais pour l'Italien.

6 km 

Le rythme s'est clairement intensifié ! On roule à 61km/h en tête de peloton !

6,5 km 

Attendu par Sutterlin et Carretero, Carapaz vient de faire son retour en queue de peloton.

8 km

Problème mécanique pour Richard Carapaz ! Le grimpeur de l'Équateur, 4e du Giro l'an dernier, est reparti avec le vélo de son coéquipier Antonio Pedrero.

10 km 

Plus que dix kilomètres ! Jumbo-Visma, Deceuninck-Quick Step, Bora-Hansgrohe, UAE Emirates, Bahrain-Merida et Mitchelton-Scott sont les six équipes qui roulent en tête de peloton.

12 km 

On roule toujours à un train modéré en tête de peloton !

14 km

Le vent est annoncé de face dans les deux derniers kilomètres. Il ne faudra pas lancer son sprint trop tôt aujourd'hui...

16 km 

LES FAVORIS. Vainqueur hier pour sa première étape en ligne sur un grand tour, Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe) semble tout à fait capable de douler la mise d'ici une vingtaine de minutes. Ces adversaires principaux seront les mêmes que la veille, à savoir Elia Viviani, Caleb Ewan, Fernando Gaviria et Arnaud Démare, qui complétaient hier le top 5.

19 km 

Ça sourit, ça papote en tête de peloton. On ne semble pas franchement prêt à se faire la guerre. On longe la mer, ça y est, mais une forêt protège les coureurs du bord de l'eau pour l'instant.

23 km 

C'est le calme plat dans le peloton. Mais dans trois kilomètres, lorsque le tracé longera le mer, cela changera peut-être.

28 km

Fait très étrange au sein de l'équipe EF Education First. Jo Dombrowski puis Tanel Kangert ont coup sur coup dû s'arrêter pour changer leur roue à avant (à frein à disque). Elles étaient voilées dans les deux cas.

30 km 

Dans dix kilomètres, le peloton arrivera en bord de mer. Si une équipe veut tenter un coup de bordure, ce sera sans doute le bon moment.

33 km 

Plus que 33 kilomètres à couvrir dans cette étape décidément très paisible. On se dirige plus que jamais vers un sprint massif.

36 km 

Voici le nouveau classement de la montagne après le franchissement de l'unique ascension répertoriée de la journée :

1. Ciccone, 21 pts

2. François Bidard (AG2R La Mondiale), 6 pts

3. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), 4 pts

38 km

Sans avoir eu besoin d'accélérer franchement, Ciccone passe en tête de l'ascension et s'offre trois points de plus au classement de la montagne, deux équipiers de Primoz Roglic (Koen Bouwman et Paul Martens). L'Italien de l'équipe Trek-Segafredo conforte sa tunique bleue. Il la conservera ce soir.

38,5 km 

Plus qu'un kilomètre avant le sommet. Giulio Ciccone, porteur du maillot bleu de meilleur grimpeur, s'est replacée en tête de peloton.

43 km 

Toujours rien à signaler dans le peloton. On roule d'une manière compacte. Pas d'attaque dans la bosse pour le moment. Plus que cinq kilomètres avant le sommet.

49 km 

Il reste moins de 50 kilomètres ! Les coureurs ont abordé la longue mais très roulante ascension du Poggio l'Apparita (4e catégorie). C'est la seule bosse répertoriée aujourd'hui. Son sommet est placé à 38 kilomètres de l'arrivée.

52 km

Arnaud Démare remporte ce sprint intermédiaire. Personne n'a fait d'opposition au Français. Aucun favori n'a pris de bonifications.

53 km 

Vincenzo Nibali et Simon Yates sont partciulièrement bien placés. Vont-ils tenter de prendre des bonifs ?

54 km 

Le second sprint intermédiaire va avoir lieu dans deux kilomètres, à Grosseto. Il octroie des bonifications (3'', 2'' et 1'') et des points pour le classement des sprints intermédiaires, dominé pour l'heure par l'Italien Damiano Cima (Nippo-Vini Fantini-Faizane).

55 km

Primoz Roglic passe une deuxième journée en rose très tranquille pour l'instant. Sauf incident, le Slovène conservera sa tunique à l'issue de cette 3e étape.

58 km 

Le vent souffle particulièrement fort en ce moment. Et les routes sont dégagées. Mais pour l'heure, pas de mouvement en tête de peloton. On roule de front.

60 km 

Contraint tout à l'heure de changer de vélo suite à un incident mécanique, Ivan Sosa est bien revenu dans le peloton.

--

La nuit dernière, Peter Sagan a remporté la 1re étape du Tour de Californie. Il a réglé au sprint le peloton à Sacramento après 143 km pour signer sa 17e victoire d'étape dans la principale course à étapes du calendrier américain. Revivez en vidéo ce qui est seulement sa 2e victoire de la saison.

Vidéo - Sagan corrige une anomalie

03:05
65 km 

On le rappelle : le peloton est groupé depuis que l'unique échappé du jour a été repris, voilà une dizaine de kilomètres. La tête du peloton roule de front. Elle est emmenée par les équipes Sunweb, Bahrain-Merida, Jumbo-Visma, Groupama-FDJ et Mitchelton-Scott.

67 km 

La course a repris ! Et on ne sait toujours pas pourquoi elle a été momentanément interrompue.

72 km 

Il y aurait un passage à niveau à franchi dans quelques kilomètres. Cela expliquerait peut-être la décision des commissaires.

74 km

Drapeau rouge ! La moto d'un commissaire agite le drapeau rouge devant la tête de peloton. Les coureurs continuent la progression mais la course est neutralisée. Et on ne sait absolument pas pourquoi.

75 km 

FIN DE L'ÉCHAPPÉE. Voilà, c'est fini pour le Japonais Sho Hatsuyama ! Après 144 kilomètres d'échappée solitaire, à la vitesse de 38,1 km/h, il est repris par un peloton groupé.

76 km 

Sho Hatsuyama se relève alors que l'écart n'est plus que de 30''. Il aura passé près de 150 kilomètres à l'avant. Seul.

77 km

Problème mécanique pour Ivan Sosa ! Coup dur pour le Colombien de l'équipe Ineos. Ce n'est vraiment pas le moment d'avoir un souci vu l'allure du peloton.

78 km 

Trek-Segafredo n'est plus seule à rouler. Beaucoup de formations cherchent désormais à placer leur leader dans les meilleures conditions. On craint les bordures dans ce final.

79 km 

Quelques coureurs ont été distancés à l'arrière. Mais le peloton reste très fourni.

80 km 

À quoi joue l'équipe américaine ? Difficile à dire. En tout cas, l'écart diminue très sérieusement. Plus que 1'53'' de retard sur l'homme de tête.

83 km 

Changement de physionomie en tête de peloton ! L'équipe Trek-Segafredo imprime un tempo très soutenu dans la longue descente de Meleta.

85 km 

En début d'étape, Arnaud Démare, 5e hier à Fucecchio, a été emmené par son équipe pour décrocher la 2e place du sprint intermédiaire de Poggibonsi, derrière le coureur échappé. Personne ne lui a fait le sprint.

87 km

Tout est tranquille pour le moment, mais les coureurs redoutaient beaucoup cette étape avant le départ. Le vent, assez violent, est propice à des coups de bordure. Mais personne n'a pour l'instant tenté une opération de ce genre.

90 km 

Au sein du peloton, on a couvert les 100 premiers kilomètres à 35km/h de moyenne. Autant dire qu'il se balade depuis le départ, même si Thomas De Gendt est actuellement mis à contribution en tête de peloton. L'écart diminue. Plus que 3'55'' d'avance pour l'échappée.

94 km 

LE PARCOURS. Cette 3e étape est dédiée aux sprinteurs. Une seule ascension est répertoriée sur le tracée du jour. Il s'aggit du Poggio l'Apparita, classé en 4e catégorie et placé à 38 kilomètres de l'arrivée. Pas de quoi menacer les sprinteurs, qui devraient tous passer cette minuscule aspérité et s'expliquer sur les larges routes qui mènent à Orbetello.

96 km 

HATSUYAMA, LE BAROUDEUR DU JOUR. Cela fait maintenant près de 120 kilomètres que Sho Hatsuyama évolue seul en tête de course. Le Japonais dispute à 30 ans son premier Grand Tour. Sa seule victoire chez les professionnels demeure son titre de champion national en 2016. Ce quasi-inconnu s'offre un joli coup de projecteur aujourd'hui, à lui et son équipe Nippo Vini Fantini Faizane.

100 km 

Le peloton roule à allure tranquille depuis le départ. Il est pour l'heure mené gentiment par Thomas De Gendt, qui roule pour le compte de son sprinteur Caleb Ewan (Lotto-Soudal). Dans la roue du Belge, on trouve des équipiers du maillot rose Primoz Roglic (Jumbo-Visma).

102 km 

À 102 kilomètres de l'arrivée, on trouve un homme en tête, Sho Hatsuyama. Le Japonais, membre de l'équipe Nippo-Vini Fantini-Europa, est le seul à avoir tenté sa chance pour l'instant. Il compte 5'10'' d'avance sur le peloton. Son avance maximale a été de sept minutes.

-- 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct le final de la 3e étape du Tour d'Italie. 220 kilomètres sont à couvrir ce lundi entre Vinci (lieu de naissance de Leonard de Vinci) et Orbetello, en Toscane.

0 commentaire