Education First a demandé à ce que le Tour d'Italie n'aille pas à son terme. L'équipe nord-américaine a envoyé une lettre à l'UCI et a fait la même requête aux organisateurs de l'épreuve transalpine. Une fin de non-recevoir a été opposée à Education First, qui souhaitait que le Giro se finisse dimanche soir, à la veille de la deuxième journée de repos .

Pour la formation, la "bulle est clairement compromise" et les conditions sanitaires ne sont plus adaptées à la situation. L'inquiétude est montée dans le peloton au sujet de la sécurité après le premier jour de repos, durant lequel 11 cas de Covid-19 avaient surgi, au sein de cinq équipes. Les formations Mitchelton-Scott et Jumbo-Visma avaient ainsi décidé de quitter l'épreuve après les contaminations respectives de cinq membres du staff (en plus de celle de Simon Yates samedi dernier) et du coureur Steven Kruijswijk.

Tour d’Italie
Cas de Covid-19 sur le Giro : Jumbo-Visma et Mitchelton-Scott hors-course !
13/10/2020 À 10:05

"Après sa boulette de Liège, Alaphilippe était bouleversé, ça lui servira de leçon"

EF quittera le Giro en cas de cas positif

Dans la lettre, adressée à toutes les parties prenantes, EF craint que d'autres cas soient découverts lundi et que la suite de la course soit plus problématique. "Il serait mieux pour le Giro et pour le World Tour [...] que la situation soit gérée d'une manière systématique et globale, plutôt qu'un retrait chaotique équipe par équipe" explique la formation du directeur sportif Jonathan Vaughters.

L'UCI, par la voix de David Lappartient, a répondu et appelé à l'unité : "Nous faisons face à un défi : celui de terminer la saison et cela ne sera possible qu'en continuant dans un esprit de collaboration et d'unité dans le cyclisme professionnel". Un dépistage généralisé des équipes va être réalisé jeudi et vendredi, en plus des tests planifiés lundi, lors du deuxième jour de repos.

L'équipe Education First affirme qu'elle quittera le Giro si un cas positif se déclare dans ses rangs. "Même si nous espérons rester dans la course (…) si une personne de l'équipe est testée positive, ou si nous coureurs et staffs se sentent mal avec cette situation, nous quitterons la course." Le directeur sportif Jonathan Vaughters a insisté en rappelant qu'Education First "ne menace pas de quitter la course" dans un message sur les réseaux sociaux. "Nous préférions aller jusqu'à son terme à Milan. Et si la prochaine série de tests nous montre qu'il est sûr de le faire, alors nous le ferons."

Tour d’Italie
Changement de parcours : pas de passage du Giro en France samedi
IL Y A 20 HEURES
Tour d’Italie
O'Connor s'offre une victoire de prestige, aucun changement au général
IL Y A 21 HEURES