Coup d'éclat de Peter Sagan. Le Slovaque a remporté mardi à Tortoreto la 10e étape du Tour d'Italie, une course abandonnée par deux équipes, Mitchelton-Scott et Jumbo-Visma, à cause de cas positifs de Covid-19 dans leur effectif. Sagan (Bora-Hansgrohe), qui s'est imposé en solitaire, a mis fin à une période de 461 jours sans victoire depuis son succès dans le Tour de France 2019, à Colmar.

Le Portugais Joao Almeida (Deceuninck) a gardé le maillot rose de leader dans l'épreuve qui doit se conclure le 25 octobre à Milan. Au classement général, le Danois Jakob Fuglsang (Astana) est le perdant du jour après avoir été victime d'une crevaison à 10 kilomètres de l'arrivée. Il a perdu 1'15" sur ses rivaux. Au contraire de Domenico Pozzovivo (NTT Pro Cycling), qui a vécu une mésaventure similaire alors qu'il faisait rouler ses hommes, plus tôt dans le final, mais a réussi à revenir sur les ténors.

Tour d’Italie
Sagan : "Je me suis dit : 'Fais le show et il va se passer quelque chose'"
13/10/2020 À 16:35

Plus que 20 points de retard sur Démare

Sagan, l'un des coureurs les plus titrés du peloton avec notamment trois sacres mondiaux, a enlevé son premier succès dans le Giro qu'il découvre à l'âge de 30 ans. Il compte désormais des victoires d'étape dans les trois grands tours (France, Italie, Espagne). Son coup de force du jour lui permet également de revenir à 20 points d'Arnaud Démare (Groupama-FDJ), dans la course au maillot cyclamen.

Peter Sagan a fait très fort ce mardi

Crédit: Eurosport

Le Giro en sursis

Mitchelton-Scott s'est retirée après l'annonce de quatre cas positifs dans son encadrement. Jumbo-Visma a fait de même après l'abandon forcé de son chef de file, le Néerlandais Steven Kruijswijk, troisième du Tour de France 2019. Deux coureurs (Kruijswijk, Matthews) ont été déclarés touchés par le Covid-19 lors des tests pratiqués à l'occasion de la journée de repos. Six autres personnes, dans l'encadrement d'équipes, ont également eu un résultat positif et ont dû quitter la course.

"Nous nous efforçons de garder la situation sous contrôle", a déclaré le directeur du Giro, Mauro Vegni, à la télévision publique italienne (RAI). "Ce matin, toutes les équipes qui ont eu des cas positifs ont subi de nouveaux tests rapides et nous ferons de même après-demain. Jusqu'à présent, nous avons fait près de 1 500 tests et il est impossible de faire plus". Un peloton de 145 coureurs, sur les 176 au départ de Monreale (Sicile) le 3 octobre, a pris part à cette étape de 177 kilomètres constamment animée malgré les conditions météo difficiles.

Almeida a même consolidé son maillot rose

Sagan a attaqué une première fois à 132 bornes de l'arrivée, puis à plusieurs reprises sur un parcours en forme de montagnes russes dans ses 60 derniers kilomètres. Le Slovaque a distancé son dernier compagnon d'échappée, le Britannique Ben Swift, dans l'ultime "mur", à 12 kilomètres de l'arrivée.

L'Espagnol Pello Bilbao, qui occupait la 3e place du classement au départ de Lanciano, est sorti du peloton à 22 kilomètres du but. Mais il a été repris par le groupe des favoris au sein duquel Almeida n'a pas montré de faiblesse, glanant même 4 secondes de bonifications en gagnant le sprint du groupe des favoris, terminant 3e à 23", derrière Brandon McNulty (2e à 19"). Mercredi, la 11e étape pourrait bien s'adresser aux sprinteurs sur un parcours de 182 kilomètres entre Porto Sant'Elpidio et Rimini.

Joao Almeida, au second plan, lors de la 9e étape

Crédit: Getty Images

Tour d’Italie
Cas de Covid-19 sur le Giro : Jumbo-Visma et Mitchelton-Scott hors-course !
13/10/2020 À 10:05
Tour d’Italie
O'Connor s'offre une victoire de prestige, aucun changement au général
IL Y A 2 HEURES