Getty Images

Alejandro Valverde (Movistar) remporte la 2e étape et prend le maillot de leader

Valverde était simplement trop fort
Par Eurosport

Le 20/03/2018 à 18:03Mis à jour Le 21/03/2018 à 09:20

TOUR DE CATALOGNE - Quel grand coup d'Alejandro Valverde ! L'Espagnol de la Movistar a remporté la deuxième étape à Valls mardi. Dans un sprint réduit après une bosse dans le final, Valverde a réglé quelques spécialistes comme Daryl Impey (Mitchelton-Scott) et Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe) pour s'emparer de la tête du classement général.

Le scénario est connu et, pourtant, il nous surprend à chaque fois. Parfaitement lancé par Rojas, Alejandro Valverde a remporté ce mardi la 2e étape du Tour de Catalogne en réglant au sprint un petit peloton à Valls. L'Espagnol de la Movistar, surpuissant dans la dernière ligne droite, a devancé à l'arrivée Daryl Impey (Michelton-Scott) et Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe) et en profite pour s'emparer du même coup du maillot blanc et vert de leader. Comme si souvent sur l'épreuve catalane.

Pourtant, la situation de course semblait ce mardi un peu moins favorable à Valverde que cela avait été le cas en 2015, lorsqu'il s'était déjà imposé à Valls. Malgré une montée rapide du Col de Lilla (3e cat), le peloton était encore considérablement fourni au sommet avec environ quatre-vingt coureurs présents dans un groupe emmené par les Michelton-Scott. Mais pas le leader du général et vainqueur lundi Alvaro José Hodeg (Quick Step-Floors), distancé dès le pied de l'ascension. L'échappée reprise très tôt, le peloton n'a eu quelques attaques, notamment tricolores à gérer dans le final mais ni Cyril Barthe (Euskadi-Murias), parti à 40km de l'arrivée, ni Jérémy Maison (Fortunéo-Samsic) qui a tenté sa chance dans la dernière ascension n'ont réussi à creuser sur un peloton très attentif.

8e victoire d'étape sur l'épreuve, 114e en carrière

Par conséquent, plusieurs coureurs rapides (McCarthy, Impey ou encore Gasparotto) étaient encore présents sous la flamme rouge. Avec un final disputé à vive allure (plus de 65km/h de moyenne dans les dix derniers kilomètres), le placement était prépondérant et les Bahrain-Merida pensaient avoir fait le plus dur en lançant idéalement Mohoric et Gasparotto. C'était sans compter sur les Movistar. A l'affut en deuxième rideau, protégé comme toujours par son lieutenant et ami José Joaquin Rojas, Alejandro Valverde a fait l'effort sur la gauche de la route à 200m de l'arrivée et on a très vite compris qu'il était le plus fort.

Tout en puissance, malgré une vague limite de McCarthy qui aurait pu le ralentir, l'Espagnol a remonté tout ce petit monde pour venir s'imposer facilement, avec un vélo d'avance sur Impey et McCarthy. Lever les bras sur le Tour de Catalogne, le Murcien en a l'habitude puisqu'il vient tout simplement de remporter sa 7e victoire sur les 14 dernières étapes en ligne qu'il a disputées en Catalogne, sa 114e en carrière. Juste inouï. Et comme il ne fait pas les choses à moitié, le voilà nouveau leader de l'épreuve, à la veille de l'étape-reine qui pourrait être raccourcie en raison des conditions climatiques dantesques dans la montée finale vers Valter 2000.

Vidéo - A la cuisse, Valverde a réglé les spécialistes

02:15
0
0