Getty Images

Tour de Catalogne : Maximilian Schachmann remporte la 6e étape, pas de changement au général

Schachmann s'impose après avoir magistralement résisté au peloton

Le 24/03/2018 à 17:13Mis à jour Le 24/03/2018 à 19:39

TOUR DE CATALOGNE - Echappé depuis les premiers kilomètres de la 6e étape en compagnie de Diego Rubio (Burgos BH), Maximilian Schachmann (Quick-Step Floors) s'est finalement imposé au sprint à Torrefarrera, samedi, devant l'Espagnol. Derrière, c'est Sam Bennett qui a pris la troisième place en réglant le groupe des favoris. Pas de changement au général. Alejandro Valverde reste leader.

Le vent aura eu raison du peloton. Malgré une avance minime (30'') à 10km de l'arrivée, l'échappée du jour est allée au bout à Torrefarrera et c'est Maximilian Schachmann (Quick-Step Floors) qui s'est imposé au sprint sur cette 6e étape une nouvelle fois tronquée en raison de la neige. L'Allemand, parti dès le km 15 en compagnie de Diego Rubio (Burgos BH), s'est montré plus malin que l'Espagnol dans le final pour s'offrir son premier succès de la saison. Pas de changement au général, Alejandro Valverde (Movistar) restant leader à la veille de l'arrivée.

Qui aurait pu penser qu'ils avaient la moindre chance d'aller au bout ? Lorsque Maximilian Schachmann et Diego Rubio sont sortis du peloton après quinze kilomètres, on les pensait partis pour une journée galère à l'avant, sous la pluie, le vent et le froid (3°) qui régnait ce samedi en Catalogne. Le peloton a sans doute eu la même idée et ne s'est jamais affolé de l'avance prise par les deux hommes, un temps monté à 3'20''. Ils auraient mieux fait de s'en inquiéter.

La Bora encore battue

Même si les différentes équipes de sprinteurs se sont relayées dans le peloton pour assurer la poursuite, avec Bahrain-Merida, Michelton-Scott, Bora-Hansgrohe et même Euskadi-Murias, le groupe des favoris n'a jamais réussi à faire la jonction. Pourtant revenu à 30'' à 10km de l'arrivée, le peloton a ensuite calé face à l'allure folle imprimée par le duo Schachmann-Rubio (52km/h lors de la dernière demi-heure !). Les bordures créées à 29km du terme par un fort vent de côté avaient en plus privé les sprinteurs de nombreux équipiers et sous la flamme rouge, la messe était déjà dite.

Si Diego Rubio est apparu très costaud en lançant son sprint à 350m de la ligne, Maximilian Schachmann n'a jamais douté. Parfaitement calé dans la roue de l'Espagnol, l'Allemand a attendu le dernier moment, à 100m de l'arrivée, pour se décaler et produire son effort victorieux. Un premier succès depuis son passage chez les pros (il gagne le Tour d'Alsace avec Klein Constania, la réserve de la Quick-Step) qui frustrera une nouvelle fois la formation Bora-Hansgrohe. Battue par Hodge lors de la 1re étape, par Valverde lors de 2e étape, il ne reste plus qu'une ultime chance à l'équipe allemande, avec l'arrivée à Barcelone ce dimanche. Où, sauf surprise, Alejandro Valverde devrait remporter un 3e Tour de Catalogne.

0
0