AFP

Andy Schleck: "Je ne peux pas rêver de remporter le Tour cette année"

Schleck: "Je ne peux pas rêver de remporter le Tour cette année"
Par Eurosport

Le 05/04/2013 à 16:20Mis à jour Le 06/04/2013 à 12:03

Andy Schleck a enfin brisé le silence. Muet depuis des mois sur son état de forme, le coureur luxembourgeois a, pour la première fois, déclaré qu'il ne pourrait pas jouer la gagne sur le Tour de France cette année.

Pour la première fois depuis de longs mois, Andy Schleck a parlé. Aucune révélation choc de la part du luxembourgeois, mais un bilan sur ces objectifs et son état de forme. Après des résultats catastrophiques pour le coureur qu'il était, et tout dernièrement, le scandale dans l'hôtel de Munich, le coureur de RadioShack se devait d'éclaircir ces zones d'ombres. Avec cette mise au point, Andy Schleck a officialisé ce que tout le monde avait compris depuis déjà bien longtemps. "Je ne peux pas rêver de remporter le Tour cette année" a reconnu le coureur de RadioShack sur le site VeloNews. "Je veux redevenir compétitif dans le peloton. Aujourd'hui, si je termine 40e, ou si je travaille pour l'équipe, si je suis heureux comme ça, c'est le plus important. Mais pour progresser, je dois travailler pas-à-pas. Je ne dois pas sauter des étapes. Mais je pense que j'ai une bonne base de travail maintenant".

Un retour plus dur que prévu

Le vainqueur du Tour 2010 a assuré qu'il allait bien. Mais pour la première fois il a admis qu'il ne pourrait pas être le chef de fil de son équipe sur le Tour, rôle qui lui appartenait depuis des années. "Je ne serai pas le leader sur le Tour, c'est certain a assuré Schleck. Je n'étais pas là l'année dernière. D'autres coureurs auront ce poids sur les épaules maintenant. Pour moi c'est important de savoir que je peux compter sur le soutien de mon équipe. Nous verrons comment ça se passera en Juillet".

Cependant, son retour au plus haut niveau semble s'écrire avec un point d'interrogation. "Le fait de revenir est plus dur que je ne le pensais a avoué Andy Schleck. Vous avez beau faire beaucoup de kilomètres de votre côté, mais quand vous êtes de retour dans le peloton, il se passe quelque chose de différent. Je n'ai jamais éprouvé ça auparavant dans ma carrière. Vous avez des hauts et des bas dans la vie. Quand vous êtes en bas, il faut longtemps pour revenir au plus haut niveau. Mais je prends toujours du plaisir à monter sur mon vélo. J'aime encore faire des courses".

"Etre encore plus fort qu'auparavant"

Dans un avenir plus proche, le cadet des Schleck a pour objectif les Ardennaises. Mais le Luxembourgeois reconnaît qu'il n'a pas encore la même forme qu'en 2009, année où il s'était imposé sur Liège-Bastogne-Liège. "Je ne sais pas si je vais pourvoir rivaliser avec les meilleurs a avoué le coureur. Je prends les courses jour après jour de façon à être au meilleur niveau possible pour les classiques".

Andy Schleck est bien décidé à mettre aux oubliettes ses échecs et sa frustration. A presque 28 ans, l'ancien maillot blanc du Tour voit encore en grand. "Je veux revenir à mon meilleur niveau et être encore plus fort qu'auparavant. Il y a encore beaucoup de travail à faire je le reconnais, mais je vais me battre pour cela".

0
0