10/07/19 - 13:25
Terminé
Saint-Dié-des-Vosges - Colmar
0km
?km
Tour de France • Etape5
avant-match

EN DIRECT / LIVE.
Saint-Dié-des-Vosges - Colmar
Tour de France - 10 juillet 2019

Tour de France - Suivez en live la course de cyclisme sur Eurosport. Cette course se déroule le 10 juillet 2019 et débute à 13:25. Eurosport propose un suivi en direct permettant de connaître les principaux faits et événements.
Consultez également toute l'actualité Cyclisme: compétitions, calendriers, résultats des principales épreuves.

    
30
Julien Chesnais
Temps forts 
 
 Supprimer
18:10

68,3. C'est la vitesse à laquelle a été flashée Wout Van Aert dans les derniers mètres du sprint. Personne n'est allé plus vite que lui. Mais le sprinteur belge ne s'est pas imposée pour autant, ayant trop de retard sur Sagan.

18:00

MAILLOT BLANC : VAN AERT RESTE EN TÊTE.

1. Wout Van Aert (Jumbo-Visma)

2. Egan Bernal (Team INEOS), + 26''

3. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), + 32''

4. David Gaudu (Groupama-FDJ), + 43''

5. Tiesj Benoot (Lotto-Soudal), + 1'05''

17:59

MAILLOT À POIS : WELLENS GARDE LA MAIN. Présent dans l'échappée, le Belge a marqué 10 points de plus au classement de la montagne. Mais Tom Skujins a lui aussi fait une bonne moisson (9 pts). Pour son apparition dans le classement, le champion de Lettonie se hisse au 2e rang.

1. Tim Wellens (Lotto-Soudal), 17 pts

2. Tom Skujins (Trek-Segafredo), 9 pts

3. Xandro Meurisse (Wanty-Gobert), 6 pts

4. Simon Clarke (EF Education First), 4 pts

5. Greg Van Avermaet (CCC), 2 pts

17:55

MAILLOT VERT : SAGAN FAIT LE TROU . Grâce à sa victoire d'étape, le Slovaque creuse l'écart au classement par points.

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 144 pts

2. Michael Matthews (Sunweb), 97 pts

3. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), 92 pts

4. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 88 pts

5. Matteo Trentin (Mitchelton-Scott), 75 pts

17:43

LE CLASSEMENT GENERAL. Pas de chamboulement. À noter simplement que Van Aert a repris 6'' sur Alaphilippe grâce aux bonifications. Sagan fait lui son apparition dans le top 10, grâce aux bonifications également. Jeudi, après la Planche des Belles Filles, ce classement devrait être grandement bouleversé.

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), en 9h32'19''

2. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), + 14''

3. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), + 25''

4. George Bennett (Jumbo-Visma), m.t

5. Michael Matthews (Sunweb), + 40''

6. Egan Bernal (Team INEOS), m.t

7. Geraint Thomas (Team INEOS), + 45''

8. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), + 46''

9. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), + 50''

10. Greg Van Avermaet (CCC Team), + 51''

...

13. Thibaut PInot (Groupama-FDJ), + 52''

...

46. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), + 1'44''

17:39

LE TOP 10 DE L'ÉTAPE.

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), les 175,5 km en 4h02'33''

2. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), m.t.

3. Matteo Trentin (Mitchelton-Scott), m.t.

4. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), m.t.

5. Greg Van Avemaet (CCC), m.t.

6. Julien Simon (Cofidis), m.t.

7. Michael Matthews (Sunweb), m.t.

8. Nils Politt (Katusha-Alpecin), m.t.

9. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), m.t.

10. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), m.t.

17:37 

Le peloton était composé de 77 coureurs au moment du sprint. Aucun leader n'a perdu du temps aujourd'hui, à l'exception d'Ilnur Zakazin, distancé dans la dernière ascension.

17:35 

La tactique de Bora-Hansgrohe, qui a consisté à ne jamais laisser plus de 2'30'' à l'échappée, est également récompensée.

17:32 

Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) est enfin récompensé de sa régularité depuis le début du Tour. Avant de s'imposer à Colmar, il s'était toujours classé dans le top 5 des étapes hormis sur le chrono par équipes (2e, 5e et 4e).

17:31 

Julien Simon (Cofidis) est le premier Français du jour. Il a pris la 6e place, juste derrière Greg Van Avermaet et Sonny Colbrelli.

17:30

Julian Alaphilippe, qui a pris la 10e place de ce sprint, conserve le maillot jaune. Demain, il le portera pour la 3e journée consécutive, sur la route de la Planche des Belles Filles.

17:29 

Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) complètent le podium de cette 5e étape à Colmar.

17:28

VICTOIRE DE PETER SAGAN ! Le maillot vert signe sa 1re victoire sur ce Tour de France, la 12e depuis le début de sa carrière !

1 km

La flamme rouge ! Trek-Segafredo emmène le peloton pour Stuyven !

2 km 

Rui Costa a été repris ! Ça va se jouer au sprint massif !

2 km 

Est-ce qu'Alaphilippe va faire le sprint ? On peut le penser. Il a la pointe de vitesse pour viser une bonne place, voire le podium.

3 km 

Plus que trois kilomètres ! Et Rui Costa est encore seul en tête, avec 11'' d'avance sur le peloton.

4 km 

Bora-Hansgrohe vient donner un coup de main à la Sunweb. Il le faut bien face au numéro de l'homme de tête, qui a encore 13'' d'avance !

4,8 km 

Il est fort Rui Costa ! 13'' d'avance pour le Portugais !

5 km 

À noter que Pinot est très bien entouré dans ce peloton réduit. Molard, Reichenbach et Gaudu sont encore là pour l'épauler.

6 km 

Onze secondes d'avance pour Rui Costa ! Beau numéro de la part du coureur d'UAE Emirates.

7 km

ATTAQUE DE RUI COSTA ! L'ancien champion du monde portugais prend rapidement une dizaine de secondes d'avance sur le peloton !

8 km 

RETOUR DE BOASSON HAGEN ! Victime d'un incident mécanique au pied de la côte des Cinq Châteaux, le sprinteur norvégien a fait preuve d'un courage admirable pour revenir sur le peloton, qui roule pourtant à très vite allure. Et s'il parvenait à s'imposer dans 8 kilomètres ? L'histoire serait belle. Mais lui reste-t-il suffisamment de cartouches pour vaincre les Sagan, Impey, Matthews ou Van Aert ?

9 km 

Énorme Boasson Hagen ! Le sprinteur de Dimension Data s'apprêter à faire la jonction sur le peloton.

10 km 

Sunweb reprend les commandes du peloton. Les dix derniers kilomètres sont plats. Qui va oser attaquer pour tenter d'empêcher les sprinteurs de s'expliquer ?

11,5 km 

Assis sur le cadre, Alaphilippe reprend la tête du peloton dans ces dernières mètres de descente. Le Français se fait plaisir.

12,5 km 

Fin de la descente. Rien à signaler.

13 km 

Alaphilippe s'est replacé en 3e position, juste derrière Matteo Trentin. Attention au champion d'Europe en vue du sprint, qui semble maintenant inévitable.

14,5 km 

Guillaume Martin ferme la marche du peloton0

15 km 

Alaphilippe fait maintenant la descente en tête ! Très à l'aise le maillot jaune.

16 km 

Fuglsang vient se replacer en 1re position. Le Danois semble à l'aise quatre jours après sa lourde chute lors de la 1re étape. Rassurant avant l'étape de la Planche des Belles Filles.

16,5 km 

La descente débute maintenant et va durer cinq kilomètres. Ineos et Sunweb mènent la danse. Alaphilippe est toujours très bien placé.

18 km 

Rien ne s'est produit dans cette ultime montée. Le peloton, réduit à une soixantaine d'unités, va aborder la descente de manière groupée. C'est la guerre au placement. La descente va débuter après un petit replat après le sommet.

19 km

Meurisse passe en tête de la côte des Cinq Chateaux (3e catégorie), dernière ascension du jour. Il rajoute deux points dans sa besace.

19,5 km 

Xandro Meurisse (Wanty-Gobert) accélère. Mais c'est pour prendre les points au classement de la montagne.

20 km 

Plus qu'un kilomètre d'ascension ! Et toujours pas d'attaque.

20,1 km 

Wout Van Aert est toujours là également. Ça fait du monde niveau sprinteurs !

20,2 km 

Sagan semble très à l'aise dans les premières positions. À l'arrière, Daryl Impey et Nils Politt s'accrochent. Attention à eux en cas de sprint.

21 km 

Valverde replace la Movistar à l'avant...

21,2 km 

À l'arrière, Boasson Hagen n'a toujours pas abdiqué. Mais il n'aperçoit pas le peloton et se fait doubler par les voitures.

21,6 km 

Toujours pas d'attaque dans le peloton. Si un puncheur veut tenter sa chance, il ne va pas falloir traîner. Plus que 2,5 kilomètres d'ascension.

22 km

Zakarin distancé ! Le Russe coince à trois kilomètres du sommet.

22,2 km 

FIN DE L'ÉCHAPPÉE ! Dernier rescapé du quatuor de tête, Tom Skujins (Trek-Segafredo) est avalé par le peloton mené par deux équipiers de Michael Matthews.

22,5 km 

Sunweb fait le tempo alors que la pente est à 10%. C'est au pied de cette bosse que l'on trouve les pourcentages les plus abruptes. Calmejane en fait les frais. Le puncheur de Total-Direct Energie est lâché.

23 km 

Incident mécanique pour Boasson Hagen (Dimension Data) ! Quel dommage pour le Norvégien, qui aurait pu avoir son mot à dire en cas de sprint ! Il va tenter de revenir au prix d'un grand effort. Tout n'est pas perdu pour lui.

23,5 km 

Le groupe de Guillaume Martin est revenu sur le peloton.

24 km 

Ça revient fort ! Alors que Skujins débute la côte des Cinq Châteaux (4,6km à 6,1%), le peloton est revenu à 30''.

25 km 

Plus que 40'' de marge pour Tom Skujins (Trek-Segafredo) ! Le champion de Lettonie n'est plus qu'à un kilomètre du pied de la dernière montée.

27 km 

Le peloton a perdu des unités dans la descente. Guillaume Martin fait partie des piégés ! Mais ça devrait rentrer.

28 km 

Sunweb fait la descente à bloc ! Attention aux cassures dans le peloton ! Alaphilippe est particulièrement bien placé.

29 km 

Wellens et Clarke viennent d'être repris par le peloton. Skujins n'a lui pas abdiqué. Il compte encore 55'' d'avance sur le peloton. Le coureur de Trek-Segafredo ne perd rien dans la descente. Pourra-t-il en faire autant dans la dernière montée ?

30 km

Il ne reste plus qu'une ascension : la côte des Cinq Châteaux (4,6km à 6,1%). Classée en 3e catégorie, elle avait été franchie par le Tour il y a cinq ans. Alessandro De Marchi était passé en tête, mais c'était son compagnon d'échappée, Tony Martin, qui avait fini par remporter la 9e étape du Tour 2014, à l'issue d'un incroyable raid solitaire à Mulhouse.

33 km 

Le peloton est revenu à 53''. Place à la descente.

34 km 

Clarke est passé en 3e position au sommet. Xandro Meurisse (Wanty Gobert) a fait l'effort pour régler le peloton et prendre la 4e place. Un point pour le Belge au classement de la montagne.

35 km

Très belle montée de Skujins, qui passe en tête de la côte des Trois-Épis (2e catégorie). Wellens est pointé à 14''. Le peloton, désormais emmené par l'équipe Sunweb, est à 1'07''.

35,5 km 

C'est Kasper Asgreen (Deceuncinck-Quick Step) qui fait le tempo en tête de peloton. En 3e position, on trouve un certain Vincenzo Nibali. L'ancien vainqueur du Tour a-t-il une idée derrière la tête ? La descente des Trois-Épis est assez technique paraît-il....

36 km 

Skujins compte 1'04'' d'avance sur le peloton. Pour l'heure, aucun favori n'a été aperçu en difficulté. Mais le peloton a bien maigri.

36,5 km

Gallopin et Naesen sont lâchés du côté d'AG2R.

37 km 

ATTAQUE DE SKUJINS ! Le champion de Lettonie semblait bien le plus fort dans l'échappée. Il le confirme en plaçant une puissante attaque. Clarke et Wellens ne peuvent pas suivre.

37,2 km 

Perez, S. Yates et Van Rensburg sont décrochés du peloton.

37,5 km 

On a accéléré à l'avant. Le rythme de Skujins fait souffrir Wellens.

38 km 

Alors que l'écart tombe à 1'07'', Mads Wurtz (Katusha-Alpecin) est distancé ! Ils ne sont plus que trois coureurs à l'avant.

38,5 km 

Logiquement, beaucoup de coureurs sont distancés. À l'image de Caleb Ewan, Elia Viviani, Andre Greipel, Niki Terpstra et Alexander Kristoff.

39 km 

Ça monte vite dans le peloton. L'écart tombe à 1'20''.

40 km 

C'est parti pour la côte des Trois-Épis (2e catégorie, 4,9km à 6,8%) ! L'échappée compte 1'30'' d'avance sur le peloton.

40,5 km 

Le peloton revient à 1'30'' de l'échappée. Les quatre hommes de tête vont devoir réaliser un exploit majuscule s'ils veulent aller au bout.

41 km 

Simon Yates, Dylan Groenewegen et Stéphane Rossetto font partie des coureurs distancés.

43 km 

Quelques coureurs sont lâchés du peloton. Le terrain est pourtant plat. C'est juste que ça roule extrêmement vite en tête de paquet. Alors, quand les routes sont sinueuses, notamment dans les traversées de ville, ça finit par casser à l'arrière.

44 km

GALLOPIN "ATTAQUÉ" PAR UN PARASOL.

Vidéo - Gallopin "attaqué" par... un parasol

00:34
45 km 

Dan Martin est pointé avec un retard de 50'' sur le peloton. Aidé par trois équipiers, l'Irlandais va devoir faire un bel effort pour revenir avant le pied de la côte des Trois-Épis. Elle débute dans une dizaine de kilomètres.

46 km 

Petite prise de bec entre Burghardt et Richeze en tête de peloton ! Le second s'agace-t-il du rythme très élevé imprimé par le premier ? Il faudra lui poser la question après l'arrivée.

47 km

Incident mécanique pour Dan Martin ! Le leader d'UAE Emirates est attendu par (au moins) quatre équipiers. Ce n'est pas le moment rêvé pour connaître un incident.

49 km 

Mené par l'inusable Marcus Burghardt, le peloton se rapproche à 1'35''.

51 km 

Les coureurs vont passer à Kaysersberg, où réside Roger Hassenforder. Véritable boute-en-train du peloton des années 50, l'Alsacien a porté le maillot jaune en 1953. Il a aussi remporté huit victoires d'étape... dont deux à Colmar, en 1955 et 1957.

56 km

LE SPRINT INTERMÉDIAIRE EN VIDÉO. Revivez le sprint intermédiaire remporté par Simon Clarke. Dans le peloton, c'est Viviani qui a été le plus rapide, devant Sagan.

Vidéo - Clarke s'offre le sprint intermédiaire, Sagan 6e

01:44
56 km 

À l'entrée d'un village, l'échappée est flashée à plus de 60km/h. Mais l'écart ne remonte pas vraiment pour autant. L'écart est de 1'46''.

58 km

Incroyable ! Un parasol vert s'est mis en travers de la route de Tony Gallopin. Le Francilien est poursuivi par la poisse depuis deux semaines. Heureusement, le coureur d'AG2R La Mondiale ne semble pas être tombé cette fois-ci.

59 km

Débute maintenant une transition d'une vingtaine de kilomètres, dépourvue de toute ascension. Ensuite, ce sera le final avec les côtes des Trois-Épis (2e catégorie, 5km à 6,7%) et des Cinq Châteaux (3e catégorie, 4,6 km à 6,1%). L'enchaînement de ces deux ascensions se fera sans répit.

Vidéo - Le profil de la 5e étape : Place à la moyenne montagne et aux Vosges

01:09
61 km 

L'échappée a perdu une quarantaine de secondes dans la montée. L'écart n'est plus que de 1'35''.

64 km 

Le peloton bascule dans la descente. Offredo couine à l'arrière. Mais il a réussi à s'accrocher. Caleb Ewan a lui été décroché. Mais il devrait pouvoir faire son retour dans le peloton, aidé par deux équipiers.

65,6 km

Sans avoir eu besoin de sprinter, Tim Wellens passe en tête au sommet de la côte du Haut-Koenigsbourg. Cinq points de plus pour le Belge au classement de la montagne.

Vidéo - Tim Wellens passe en tête au Haut-Koenigsbourg

00:49
66 km

5, 3, 2 et 1 points sont à cueillir au sommet du Haut-Koenigsbourg (2e catégorie).

66,7 km 

Plus qu'un kilomètre d'ascension pour l'échappée ! Elle a perdu du terrain sur le peloton. L'écart n'est plus que de 1'48''. Ça grimpe vite à l'arrière.

67 km 

68 km 

Pas d'attaquer à signaler, que ce soit dans le peloton ou dans l'échappée. Cette dernière s'approche doucement du sommet.

69,5 km 

Le peloton est à son tour dans l'ascension. Son retard sur l'échappée est de 2'20''. Burghardt fait toujours le boulot pour Bora-Hansgrohe.

70 km 

Dans l'ascension, les coureurs pourront admirer le célèbre château du Haut-Koenigsbourg, cher à Guillaume II, empereur allemand et roi de Prusse au début du XXe siècle.

71 km

C'est parti pour la côte du Haut-Koenigsbourg ! Il s'agit de la première ascension classée en 2e catégorie sur ce Tour de France. Elle est longue de 5,9km à 5,8%.

73,5 km 

L'écart redescend à 2'20''.

75 km 

COLMAR, 10 ANS APRÈS HAUSSLER. Préfecture du Haut-Rhin, Colmar accueille pour la 8e fois une arrivée du Tour de France. La dernière fois, Heinrich Haussler s'y était imposé en solitaire, à l'issue d'une longue échappée, sous les trombes d'eau. C'était en 2009. Avant lui, Laurent Jalabert avait aussi levé les bras à Colmar, en 2001.

77 km 

L'écart vient de passer la barre des 2'30''. Il n'a jamais été aussi haut. Mais c'est évidemment trop peu pour que l'échappée puisse rêver d'aller au bout.

79 km 

Nous sommes entrés dans la seconde partie de course. Plus que sept kilomètres avant le pied de la prochaine ascension, qui marquera le début du final. Avec, on l'espère, beaucoup de mouvement.

83 km 

Champion d'Argentine et poisson-pilote hors-par, Maximiliano Richeze roule en tête de peloton pour l'équipe Deceuninck-Quick Step. Alaphilippe passe pour l'instant une journée tranquille en jaune.

icheze avec le maillot de champion d'Argentine sur le Tour 2019
86 km 

Les coureurs arrivent dans la zone de ravitaillement. L'écart redescend à 2'08''.

88 km 

Coureur chez Katusha-Alpecin, Rick Zabel profite de la présence d'une caméra pour faire passer un message. Un mot est écrit sur un papier sorti de sa poche :"Happy birthday Leo !".

90 km 

2'20''. L'écart continue d'augmenter. Il n'a jamais été aussi important depuis le départ de l'étape.

92 km  

Actuellement, on roule à plus de 50km/h dans l'échappée, qui bénéficie d'un vent de dos depuis une vingtaine de kilomètres.

94 km 

Il reste encore une vingtaine de kilomètres de plaine avant le début de la côte du Haut-Koenigsbourg (5,9km à 6%). Il s'agira de la première ascension de 2e catégorie dans ce Tour de France. La course pourrait alors changer de visage.

95 km 

Provisoirement retombé à 1'40'' sous l'effet du sprint du peloton, l'écart remonte à 2'05''.

100 km

Viviani reprend un point à Sagan au classement du maillot vert, dont voici la version actualisée après le sprint intermédiaire de cette 5e étape :

1. Sagan, 114 pts

2. Viviani, 92 pts,

3. Matthews, 84 pts

Italy's Elia Viviani reacts as he crosses the finish line and wins the fourth stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Reims and Nancy, in Nancy, eastern France, on July 9, 2019
102 km

Richeze lance le sprint pour le peloton... Et c'est Viviani qui règle tout le monde, devant Sagan, Matthews et Richeze.

Vidéo - Clarke s'offre le sprint intermédiaire, Sagan 6e

01:44
104 km

Clarke fait l'effort pour s'assurer de remporter le sprint intermédiaire, jugé au sommet d'un faux-plat montant prononcé.

105 km 

L'échappée est à moins d'un kilomètre du sprint intermédiaire de Heilligenstein. Elle va s'en désintéresser, à l'inverse du peloton.

106 km

Alors que l'écart était tombé à 1'10'', le voilà maintenant à 1'55''. Pourquoi le peloton a-t-il soudainement (légèrement) relâcher son effort ? Peut-être pour anticiper le rapproché lié au sprint intermédiaire.

107 km 

Valverde s'arrête à nouveau. Et cette fois, il change de vélo.

108 km 

Valverde est attendu par Nelson Oliveira pour tenter de revenir sur le peloton. Cela ne posera pas de problème, les deux Movistar sont dans la file des directeurs sportifs.

108,5 km 

La traversée d'Obernai a profité à l'échappée. L'écart remonte à 1'36''.

109 km

Crevaison de la roue arrière pour Alejandro Valverde. Pas de quoi paniquer pour le champion du monde... qui en a profité pour serrer des mains dans les rues pavées d'Obernai !

112 km

Les coureurs viennent de passer à Obernai. Ils font désormais cap au Sud et bénéficient d'un vent favorable.

113 km 

Michael Morkov (Deceuninck-Quick Step) vient aider les équipes Bora-Hansgrohe et Sunweb en tête de peloton. L'écart se stabilise à 1'20''.

114 km

Afin de conforter son maillot à pois, Tim Wellens avait annoncé qu'il voulait faire la course devant aujourd'hui.

Vidéo - Wellens aime ses pois

00:50
116 km

Malgré un terrain de jeu vallonné, la vitesse moyenne a été très élevé durant la première heure de course : 46 km/h.

117 km 

1'12'' ! Ça continue à descendre en flèche. Le quatuor de tête va-t-il insister malgré tout ?

119 km

Pourquoi Bora-Hansgrohe et Sunweb veulent réduire autant cet écart ? Mystère. En tout cas, le sprint intermédiaire se rapproche. On y arrive dans une petite quinzaine de kilomètres.

122 km 

Le peloton a franchement accéléré ! Plus que 1'27'' d'avance pour le quatuor de tête.

127 km 

SUNWEB ROULE AUSSI. La formation de Michael Matthews vient relayer l'équipe Bora-Hansgrohe en tête de peloton. Une mauvaise nouvelle pour l'échappée.

128,5 km 

Le peloton bascule dans la descente avec un retard de deux minutes. Personne n'a tenté de sortir du peloton dans l'ascension. Burghardt mène toujours la danse en tête de peloton. Solide l'Allemand.

130,5 km

Wellens passe en tête à la côte de Grendelbruch (3e catégorie). Le Belge marque deux points de plus au classement de la montagne et conforte son maillot à pois. Passé en 2e position, Skujins marque son premier point.

Tim Wellens porte le maillot à pois sur la 5e étape du Tour 2019
131,5 km 

Cela fait déjà de nombreux kilomètres que Marcus Burghardt (Bora-Hansgrohe) fait seul le travail en tête de peloton. Le rouleur allemand parvient à limiter l'écart sur l'échappée.

132 km 

Plus qu'un kilomètre d'ascension pour l'échappée. Dans le peloton, ça n'a toujours pas bougé.

132,7 km

Crevaison de la roue avant pour Anthony Perez (Cofidis). Il repart en ayant fait le plein de bidons pour ses équipiers.

133,5 km 

L'échappée reprend quelques secondes de marge : 1'54''.

134 km 

Ça y est, nous sommes dans la côte de Grendelbruch (3,4km à 4,9%) ! Va-t-on assister à des tentatives de contre dans le peloton ? Réponse dans les secondes à venir...

135 km 

Petit rappel du classement de la montagne alors que l'on arrive au pied de la première côte du jour, où 2 et 1 points seront distribués :

1. Tim Wellens (Lotto-Soudal), 7 pts

2. Xandro Meurisse (Wanty-Groupe Gobert), 3 pts

3. Greg Van Avermaet (CCC Team), 2 pts

4. Michael Schär (CCC Team), 1 pt

5. Wilco Keldermann (Sunweb), 1 pt

136 km 

Bora-Hansgrohe s'applique toujours à contrôler l'écart en tête de peloton : 1'45''.

137 km 

On s'approche du pied de la première difficulté du jour. La côte de Grendelbruch est classée en 3e catégorie (3,4 km à 4,9%).

139,5 km

Tim Wellens a réussi son coup en prenant l'échappée. Si cette dernirèe va loin, le Belge aura l'opportunité de conforter son maillot à pois. 14 points sont à prendre aujourd'hui.

Tim Wellens (Lotto-Soudal), porteur du maillot à pois au soir de la 3e étape du Tour de France 2019
140 km 

1'45''. L'écart diminue.

140,5 km 

BARDET, ATTENTIF OU ACTEUR ? Les premiers reliefs arrivent, ce qui n'est pas pour déplaire à Romain Bardet. Comment va-t-il se comporter ? Sa réponse au micro d'Eurosport.

Vidéo - Attentif ou acteur ? Romain Bardet donne son plan

00:43
142 km

Bora-Hansgrohe est-elle en train de faire une erreur ? L'équipe de Bora-Hansgrohe s'emploie pour limiter l'écart sous les deux minutes (1'55''). Hors, une côte de 3e catégorie va bientôt se dresser devant les coureurs. Un écart aussi faible pourrait inciter certains hommes du peloton à attaquer pour faire la jonction sur la tête de course.

144 km 

Au sein de l'échappée, Simon Clarke est le coureur le mieux placé au général. L'Australien de 32 ans, victorieux de deux étapes sur la Vuelta, est 73e, à 5'03'' de Julian Alaphilippe. Ce groupe de tête ne représente donc pas une menace directe pour le maillot jaune.

147 km 

Alors que l'écart grimpe à deux minutes, une formation a débuté la chasse en tête de peloton. Il s'agit de Bora-Hansgrohe, la team du maillot vert Peter Sagan. Le Slovaque peut tout à fait croire à sa première victoire d'étape ce mercredi.

Slovakia's Peter Sagan celebrates his best sprinter's green jersey on the podium after the fourth stage of the 106th edition of the Tour de France cycling race between Reims and Nancy, in Nancy, eastern France, on July 9, 2019.
148 km

COMPOSITION DE L'ÉCHAPPÉE : Simon Clarke (EF Education First), Tom Skujins (Trek-Segafredo), Tim Wellens (Lotto-Soudal) et Mads Würtz (Katusha-Alpecin).

149 km

C'est une surprise de voir seulement quatre coureurs dans l'échappée du jour. C'est du pain bénit pour Julian Alaphilippe et les équipes de puncheurs-sprinteurs. Il ne va pas être très compliqué de museler ce quatuor, même s'il comprend des coureurs de grande qualité.

150 km 

Le peloton s'est complètement relevé ! Beaucoup de coureurs s'arrêtent pour satisfaire un besoin naturel. L'échappée est bel et bien partie.

152 km 

Clarke, Skujins, Wellens et Wurts : voilà l'identité du nouveau quatuor de tête. Ce dernier possède 33'' d'avance sur le peloton !

152,7 km 

Le peloton fait rideau alors qu'une échappée où figure Wellens vient de sortir.

153 km

PÉRICHON : "LES RISQUES DU MÉTIER. Lui aussi tombé hier, Pierre-Luc Périchon a fait le point sur son état au micro d'Eurosport.

Vidéo - Perichon : "Les risques du métier..."

01:27
154 km 

Sous l'impulsion de deux hommes d'EF Education First, De Gendt, Cosnefroy et Tratnik sont repris. Peloton à nouveau groupé.

156 km 

11'' d'avance pour le trio de tête. Mais derrière, le peloton ne relâche pas l'allure. Un coureur de Total-Direct Energie lance un contre.

157 km

"RIEN DE TRÈS GRAVE" POUR GALLOPIN . Victime d'une nouvelle chute mardi lors de la 4e étape, le coureur de l'équipe AG2R La Mondiale a donné de ses nouvelles au micro d'Eurosport ce matin.

Vidéo - Gallopin : "Rien de très grave même si ce n'est jamais agréable de tomber..."

01:20
158 km 

Correction, il s'agit de Benoît Cosnefroy pour l'équipe AG2R. Il est bien accompagné de Tratnik et De Gendt. Le trio a creusé un petit écart sur le peloton. Est-ce la bonne échappée ?

160,5 km

Frank est sorti en compagnie de Tratnik et ... De Gendt, décidément intenable (comme toujours).

161 km 

Belle attaque placée par Mathias Frank. Le Suisse n'est pas le premier à tenter sa chance du côté d'AG2R aujourd'hui.

161,8 km 

Rossetto place un grand coup de vis en tête de peloton. En vain.

162 km 

Beaucoup de favoris ont choisi l'option de la queue de peloton en ce début d'étape (Fuglsang, Bardet, Valverde, Kruisjwijk...).

163,5 km 

Jonction. Le peloton est revenu. Après 12 kilomètres de bataille acharnée, personne n'a pu bénéficier d'un bon de sortie. On arrive maintenant dans un faux-plat montant. Cela peut aider certains à faire la différence.

164 km 

Perez et Skujins sont revenus sur le quatuor de tête. Un trio tente de faire à son tour la jonction. Mais le peloton est encore là, tout près.

165 km 

Accompagné de Moscon, Bernal ferme la marche du peloton. On se désintéresse de l'échappée du côté d'Ineos.

167 km 

Gougeard, Politt et Wellens lancent un coup intéressant, avec un CCC. Mais le quatuor ne parvient à creuser l'écart.

168 km 

Le Belge n' pas réussi son coup une nouvelle fois. Les attaques continuent à fuser.

169,5 km

De Gendt relance l'allure. Encore lui !

170 km 

Calmejane fait partie de la première échappée, tout comme Naesen. Mais ce groupe vient à l'instant d'être rejoint. Tout est à refaire.

171,5 km 

Un 8e homme vient de faire la jonction dans le groupe de tête, qui n'a toujours qu'une poignée de secondes d'avance sur le paquet.

172,5 km 

En queue de peloton, Simon Yates (Mitchelton-Scott) et Magnus Cort (Astana) discutent tranquillement. On les verra sans doute pas à l'avant aujourd'hui.

174 km 

Sept coureurs ont pris une cinquantaine de mètres sur le peloton. Mais comme prévu, ce dernier ne laisse pas faire. On le sait, la bataille pour l'échappée va être rude.

175 km

Après quelques secondes de flottement, un coureur s'est décidé à lancer la première offensive. Il s'agit de Thomas De Gendt (Lotto-Soudal).

13:25 

C'EST PARTI ! Le départ réel de la 5e étape vient d'être donné. 175,5 kilomètres sont à couvrir jusqu'à Colmar.

13:23

Comme depuis le début du Tour, la météo est très bonne ce mardi. Il fait 23°c à Saint-Dié-des-Vosges. Le vent sera de face pendant 60 kilomètres. Puis arrivé à Obernai, il soufflera dans le dos. Il ne redeviendra défavorable que pour les derniers 10 kilomètres, en bas de la descente de la côte des Cinq Châteaux, jusqu'à l'arrivée à Colmar, ce qui n'est pas l'idéal pour un homme seul.

13:20 

13:20

Située en Lorraine et forte de 20 000 habitants, Saint-Dié-des-Vosges n'avait encore jamais accueilli le Tour de France. La ville vosgienne est connue avoir vu naître Jules Ferry, le père de l'école publique laïque, gratuite et obligatoire.

13:17 

Les coureurs ont pris le départ fictif ! Après quatre kilomètres de défilé, cette 5e étape va démarrer.

13:16

Victime hier d'une lourde chute, Pierre-Luc Périchon (Cofidis) a donné de ses nouvelles au micro d'Eurosport. Le puncheur français confie avoir passé "une nuit compliquée" et souffrir de "brûlures à la fesse" ainsi que "d'hématomes à l'épaule". Concernant la tactique de son équipe pour cette 5e étape, il explique que Cofidis cherchera à placer un homme dans l'échappée. Comme beaucoup d'autres équipes.

Vidéo - Le soleil de Périchon, comme si vouz y étiez

00:32
13:12 

À la signature, Thibaut Pinot a été particulièrement applaudi sous le soleil de Saint-Dié-des-Vosges, lui qui habite à 80 kilomètres d'ici, à Mélisey.

13:08

Il s'agit de la première journée qui pourrait sourire aux baroudeurs. Avec son maillot de champion de France, Warren Barguil semble particulièrement motivé.

13:06 

Bonjour à toutes et à tous ! Bienvenue pour suivre en direct la 5e étape du Tour de France. Le départ réel est prévu à 13h25 à Saint-Dié-des-Vosges. Le fictif est prévu à 13h15.

 

LE PROFIL DE LA 5E ETAPE :

A peine cinq jours et voilà que les Vosges se profilent déjà. Sur la route de Colmar, les coureurs affronteront les deux premiers cols de 2e catégorie de la Grande Boucle, à l’occasion de la côte du Haut-Koenigsbourg (5,9km à 5,9%) et des Trois Epis (5km à 6,7%), respectivement à 66km et 35,5km de l’arrivée. Avec deux autres ascensions de 3e catégorie dont la dernière à 19km de Colmar, il y a tout pour assister à un premier feu d’artifice.

Vidéo - Le profil de la 5e étape : Place à la moyenne montagne et aux Vosges

01:09
 

L'HOMME A SUIVRE : ILNUR ZAKARIN

Tombé puis distancé lundi vers Epernay, Ilnur Zakarin a sans doute déjà dit adieu à ses espoirs de podium et même peut-être de top 10. Le Russe de la Katusha-Alpecin est déjà pointé à 4'57'' du maillot jaune, Julian Alaphilippe. Du coup, il pourrait bénécifier de certaines libertés pour attaquer de loin et tenter d'aller décrocher un nouveau succès sur le Tour, trois ans après Finhaut-Emosson.

Ilnur Zakarin Katusha
 

LE CHIFFRE A AVOIR EN TÊTE : 2

Mercredi, le Tour de France entrera dans les Vosges à l'occasion d'une étape de moyenne montagne et abordera les premiers cols de 2e catégorie de l'épreuve. Et, pour l'occasion, il y en aura même deux.

 

LE RESUME DE LA 4E ETAPE :

Vous avez zappé la 4e étape ? Chanceux, c'est l'heure du rattrapage avec le résumé de l'étape.

Vidéo - Après l'ennui, un sprint royal de Viviani : Le résumé de la 4e étape

04:35
 

Vainqueur à Nancy, Elia Viviani a enfin remporté sa première victoire sur la Grande Boucle, à 29 ans. Un succès que l’Italien, qui a désormais gagné une étape sur les trois Grands Tours, impute en grande partie au numéro de la veille de Julian Alaphilippe.

 

"L'INSTINCT DE JULIAN DE PENSER AU COLLECTIF"

Vidéo - "C'est l'instinct de Julian de penser au collectif"

01:53
 

L'ITALIE, REINE A NANCY

 

BONIFAZIO : "SEUL DANS LE FINAL"

Pour un sprinteur sans poisson-pilote, la préparation des sprints est un véritable enfer et une sorte de loterie : à qui la bonne roue. Jouer tout seul est très compliqué.

Vidéo - Bonifazio : "Tout seul dans le final"

04:10
 

18. Grâce à son succès à Nancy, Elia Viviani devient le 18e coureur en activité à avoir gagné sur les trois Grands Tours.

 

APRES ALAPHILIPPE, AU TOUR DE VIVIANI

Vous avez manqué l'arrivée d'hier ? Revivez le final de la 4e étape en vidéo.

Vidéo - Revanchard, Viviani a mis dans le mille à Nancy : le final de la 4e étape en vidéo

02:11
 

LE CLASSEMENT GENERAL :

1. Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), en 9h32'19''

2. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), + 20''

3. Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma), + 25''

4. George Bennett (Jumbo-Visma), m.t

5. Michael Matthews (Sunweb), + 40''

6. Egan Bernal (Team INEOS), m.t

7. Geraint Thomas (Team INEOS), + 45''

8. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), + 46''

9. Greg Van Avermaet (CCC Team), + 51''

10. Michael Woods (EF Education-First), m.t

...

12. Thibaut PInot (Groupama-FDJ), + 52''

...

47. Romain Bardet (AG2R La Mondiale), + 1'44''

Julian Alaphilippe und das Team Quickstep
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT PAR POINTS :

1. Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), 104 points

2. Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step), 81 pts

3. Michael Matthews (Sunweb), 75 pts

4. Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida), 65 pts

5. Mike Teunissen (Jumbo-Visma), 64 pts

Tour de France - Stage 3 - Interview Sagan
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DE LA MONTAGNE :

1. Tim Wellens (Lotto-Soudal), 7 pts

2. Xandro Meurisse (Wanty-Groupe Gobert), 3 pts

3. Greg Van Avermaet (CCC Team), 2 pts

4. Michael Schär (CCC Team), 1 pt

5. Wilco Keldermann (Sunweb), 1 pt

Tim Wellens (Lotto-Soudal), porteur du maillot à pois au soir de la 3e étape du Tour de France 2019
 

LE TOP 5 DU CLASSEMENT DES JEUNES :

1. Wout Van Aert (Jumbo-Visma), en 9h32'39''

2. Egan Bernal (Team INEOS), + 20''

3. Enric Mas (Deceuninck-Quick Step), + 26''

4. David Gaudu (Groupama-FDJ), + 37''

5. Gregor Mulhberger (Bora-Hansgrohe), + 51''

Wout Van Aert endosse le maillot blanc à l'issue de la 2e étape du Tour 2019, à Bruxelles
0 commentaire