Getty Images

Un Tour de France à huis clos ? Maracineanu l'envisage

Un Tour de France à huis clos ? Maracineanu l'envisage

Le 25/03/2020 à 21:28Mis à jour Le 25/03/2020 à 21:36

TOUR DE FRANCE 2020 - Dans un entretien accordé à France Bleu ce mercredi, Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, a assuré qu'elle pensait au huis clos pour le prochain Tour de France. Cette mesure pourrait notamment être appliquée aux départs, aux arrivées et aux cols.

Chaque année, entre 10 et 12 millions de personnes s'amassent sur les routes de France pour la Grande Boucle. Mais combien en 2020 ? Alors que les autorités françaises n'ont aucune visibilité sur la durée de la crise sanitaire qui touche actuellement le pays, Roxana Maracineanu a assuré mercredi qu'elle étudiait tous les "scénarii possibles" pour le prochain Tour de France. Au cours de l'entretien que la ministre des Sports a accordé mercredi à France Bleu, l'idée d'un huis clos a longuement été évoqué.

Vidéo - Et maintenant, faut-il envisager un report du Tour de France ?

15:55
" Ce ne serait pas si pénalisant puisqu'on pourrait le suivre à la télévision"

"Le modèle économique du Tour de France ne repose pas sur de la billetterie mais sur les droits TV et la retransmission média, a expliqué Roxana Maracineanu dans un premier temps. En cette période de confinement, tout le monde est conscient et responsable. Tout le monde a compris les bénéfices de rester chez soi et donc de privilégier plutôt le spectacle télévisé que le spectacle en live. Finalement, ce ne serait pas si pénalisant puisqu'on pourrait le suivre à la télévision."

Vidéo - Bernard : "Le coronavirus, ça nous dépasse, ça dépasse le Tour de France"

13:23

Cependant, comment passer d'une dizaine de millions de spectateurs sur les routes du Tour de France à un huis clos ? La Grande Boucle pourrait alors prendre exemple sur la dernière édition de Paris-Nice, qui s'est déroulée la semaine qui a précédé le confinement général décrété par Emmanuel Macron. Ainsi, le huis clos pourrait être imposé aux départs, aux arrivées et dans les cols. Après l'Euro 2020 et les JO de Tokyo, la Grande Boucle voit à son tour la menace du coronavirus dans sa roue.