Etape 1 - Samedi 29 août

Départ : Nice Moyen Pays
Arrivée : Nice
Distance : 156 km
Heure de départ : 14h15
Heure d'arrivée : Aux alentours de 18 heures (moyenne calculée à 42 km/h)
Type : Plat

Tour de France
Le Tour et les JO : van der Poel et le casse-tête du calendrier 2021
29/12/2020 À 08:06

Le profil de la 1re étape : Triple boucle niçoise avant un sprint royal pour du jaune ?

Le parcours

C'est parti. Enfin. A défaut de juillet, le 107e Tour de France va s'élancer samedi de Nice. Presque un petit miracle dans cette année noire pour le sport mondial. Qui portera le premier maillot jaune ? A priori, un sprinter. C'est en tout cas le dénouement attendu sur la Promenade des Anglais. "Ce n'est pas une pure étape de sprint", tempère quand même l'Australien Caleb Ewan, vainqueur à trois reprises l'année passée. "Mais il y a le temps de revenir dans le peloton après les cols", se rassure-t-il.

Deux montées de la côte de Rimiez (5,8 km à 5,1 %), répertoriée en troisième catégorie, figurent sur le parcours des 156 kilomètres. Soit deux tours d'une petite boucle et un tour d'une grande boucle tracée dans la métropole niçoise avec deux passages sur la ligne d'arrivée avant l'arrivée. Un tracé suffisamment escarpé pour dynamiser la course, mais sans doute pas pour empêcher une arrivée massive. Il y aura peu d'opportunités de sprints dans ce Tour 2020. Les équipes concernées entendent bien ne pas les gâcher.

Les difficultés du jour

Km 48 - Côte de Rimiez : 5,8 km à 5,1 % - 3e catégorie
Km 97 - Côte de Rimiez : 5,8 km à 5,1 % - 3e catégorie

Nice attend le Tour de France.

Crédit: Getty Images

La météo

Le Tour 2020 a de bonnes chances de s'élancer sous la pluie. Le temps est mitigé sur Nice et sa région et samedi après-midi, de la pluie est attendue. Avec la nervosité ambiante propre aux premiers coups de pédale, gare aux chutes dans le peloton. Une température de 28 degrés est annoncée, mais avec un ressenti lourd. Vent très faible.

La rétro : Hinault seul au monde

Le Tour de France s'est déjà élancé de Nice. C'était en 1981. La Grande Boucle avait alors débuté par un prologue, dominé par un certain Bernard Hinault. Le Breton, revanchard après son abandon l'année précédente, avait frappé fort d'entrée sur la Côte d'Azur. Cette année-là, il allait remporter cinq étapes, dont les quatre épreuves chronométrées, pour s'imposer à Paris avec près d'un quart d'heure d'avance au classement général sur son dauphin, Lucien Van Impe.

Les vainqueurs à Nice

Il y a eu 36 arrivées à Nice. Voici les derniers vainqueurs.

2013 : Orica (CLM par équipes)
1981 : Freddy Maertens (Belgique)
1981 : Bernard Hinault (France)
1981 : T-Raleigh (CLM par équipes)
1973 : Vicente Lopez Carril (Espagne)
1950 : Ferdi Kubler (Suisse)
1947 : Fermo Camellini (Italie)

La stat : 3

Ces trois dernières années, la première étape du Tour a toujours souri à un coureur qui n'avait encore jamais signé le moindre succès d'étape sur l'épreuve. En 2017, Geraint Thomas avait remporté le chrono inaugural à Düsseldorf puis, en 2018 et 2019, ce sont les sprinters Fernando Gaviria et Mike Teunissen qui avaient décroché la timbale. Les quatre à la suite samedi ?

Mike Teunissen, premier Maillot Jaune du Tour 2019

Crédit: Getty Images

L'homme à suivre : Giacomo Nizzolo

Beaucoup de grands sprinters du peloton sont absents sur ce Tour de France. Mais il reste de sacrés clients. Parmi eux, Giacomo Nizzolo. A 31 ans, l'Italien est en pleine bourre. Vainqueur notamment d'une étape de Paris-Nice avant le confinement, il a repris sa marche en avant cet été. 5e de Milan-Sanremo, Nizzolo a été sacré champion d'Italie le week-end dernier et il a remporté dans la foulée le Championnat d'Europe cette semaine en coiffant Arnaud Démare. "Je viens sur le Tour pour gagner une étape ou peut-être plus, je vis la meilleure saison de ma carrière", avoue le Transalpin de l'équipe NTT Pro Cycling, qui étrennera son maillot de champion d'Europe samedi. Avant de le troquer pour le maillot jaune ?

Giacomo Nizzolo

Crédit: Getty Images

Tour de France
"Je ne comprends pas comment ce type..." : Jumbo-Visma et les affres de La Planche des Belles Filles
28/12/2020 À 16:00
Tour de France
Pogacar et la difficulté de battre son idole Roglic : "Avant, je voulais qu'il gagne le Tour"
16/12/2020 À 07:56