Nouveau coup de tonnerre sur le Tour de France. Tenant du titre, Egan Bernal a décidé de s'arrêter là. Alors qu'une étape difficile, avec une arrivée redoutée au col de la Loze, attendait le peloton du Tour de France, l'équipe Ineos Grenadier a annoncé que son coureur se "retirait" de la Grande Boucle. Une décision justifiée dans un communiqué par le patron de la formation britannique, Dave Brailsford.

"Nous avons pris cette décision en gardant à cœur les intérêts d'Egan, a expliqué Brailsford dans le communiqué. Egan est un vrai champion qui aime la course, mais c'est aussi un jeune coureur, avec de nombreux Tours devant lui et à ce stade, nous pensons qu'il est plus sage pour lui d'arrêter de courir."

Tour de France
A la découverte de Sepp Kuss, l'homme qui avait plus envie de vélo que besoin du cyclisme
IL Y A 7 HEURES

"La bonne décision pour moi"

Une décision que comprend Bernal, lâché très tôt par les autres leaders mardi lors de la 16e étape. Probablement la journée galère de trop pour le vainqueur de l'édition 2019, touché au dos depuis le Critérium du Dauphiné qu'il n'avait pas terminé. Le Colombien, en souffrance, était déjà apparu en retrait lors du passage du Tour dans le Massif Central, en fin de deuxième semaine, ce qui l'avait condamné à se retrouver à huit minutes du maillot jaune Primoz Roglic au classement général.

Mardi, il avait perdu une dizaine de minutes supplémentaires et avait chuté à la 16e place (à 19'14" de Roglic). A la peine, le Colombien avait décidé d'encaisser sans broncher.

"Ce n'est évidemment pas ainsi que je voulais que mon Tour de France se termine, a-t-il expliqué. Mais je reconnais que c'est la bonne décision pour moi dans ces circonstances. J'ai le plus grand respect pour cette course et j'ai déjà hâte de revenir dans les années à venir." Pour lui, le Tour 2020 est (déjà) terminé.

Bernal de mal en pis : Le tenant du titre lâche en compagnie... du maillot vert !

Tour de France
Roglic-Pogacar, maillot à pois, victoire d'étape… Les enjeux du chrono
IL Y A 10 HEURES
Tour de France
Les débats du Tour : Un chrono à la Planche, vraie ou fausse bonne idée ?
IL Y A 11 HEURES