Et si Chris Froome se présentait avec une autre tunique que celle d'Ineos le 29 août prochain, sur la ligne de départ du Tour, à Nice ? Ce jeudi, le site Cycling News assure que le quadruple vainqueur de la Grande Boucle (2013, 2015, 2016 et 2017), en fin de contrat avec Ineos à la fin de l'année 2020, serait en discussions avec deux équipes concurrentes pour un transfert qui pourrait se réaliser à la mi-saison, soit quelques semaines avant le Tour de France, reporté à la fin de l'été à cause de la pandémie de coronavirus.

Tour de France
Le Tour et les JO : van der Poel et le casse-tête du calendrier 2021
29/12/2020 À 08:06

"Après mon grave accident l'an passé et toute la période de convalescence qui a suivi, je pense pouvoir être performant lorsque je retrouverai les routes du Tour", s'est-il contenté de déclarer à Cycling News, ne faisant aucun commentaire sur le nom de l'équipe qu'il défendra lors de la Grande Boucle. Alors que le coureur de 34 ans n'a jamais caché qu'il rêvait de décrocher un cinquième titre sur le Tour, ce qui lui permettrait de s'installer à la table d'Eddy Merckx, Bernard Hinault, Jacques Anquetil et Miguel Indurain, il devra cependant faire face à une solide concurrence : et notamment ses équipiers Geraint Thomas et Egan Bernal, vainqueurs en 2018 et 2019.

Bernal ne se sacrifiera pas pour Froome

Le leadership du Britannique au sein d'Ineos pourrait être remis en cause, surtout après les récentes déclarations de son équipier colombien. "Je suis jeune, j’ai déjà gagné un Tour de France, et je ne vais pas rater une opportunité d'en gagner un autre. Si je devais me sacrifier, en étant à 100%… Je ne pense pas que je ferais ça, et personne d’autre ne le ferait non plus d’ailleurs", a confié Bernal à nos confrères d'Eurosport Espagne. A trois mois du départ du Tour de France, Chris Froome doit désormais faire un choix crucial.

"On catalogue souvent Froome d'emblème d’un cyclisme réglé au millimètre, et pourtant…"

Tour de France
"Je ne comprends pas comment ce type..." : Jumbo-Visma et les affres de La Planche des Belles Filles
28/12/2020 À 16:00
Tour de France
Pogacar et la difficulté de battre son idole Roglic : "Avant, je voulais qu'il gagne le Tour"
16/12/2020 À 07:56