C'était à prévoir après son calvaire de samedi. Lâché dans les premières difficultés montagneuses, et déjà à presque quarante minutes de Tadej Pogacar au général, Primoz Roglic ne s'est pas remis de sa chute lors de la 3e étape et ne prendra pas le départ ce dimanche. C'est son équipe de la Jumbo-Visma qui l'a annoncé dans la matinée. "Ça n'aurait pas de sens de continuer", a regretté le Slovène.
Tour de France
Froome rêve encore d'un 5e Tour : "Je n'arrêterai que quand ça ne sera plus possible"
27/10/2021 À 15:53
Ça n'a pas de sens de continuer de cette manière
La décision n'était peut-être pas encore prise samedi soir, mais elle ne laissait pas trop de doute non plus. Malheureux dauphin en 2020, candidat annoncé à la victoire finale, Primoz Roglic n'enchaînera pas un succès sur la Vuelta 2020 et sur le Tour de France 2021. Trop diminué physiquement, le Slovène quitte la Grande Boucle après un calvaire sur la première étape alpestre.

Roglic dit adieu à la victoire finale : le moment où le Slovène a tout perdu

"Nous avons pris la décision ensemble avec l'équipe, a déclaré le grimpeur de la Jumbo-Visma dans une interview pour les médias de la formation néerlandaise. Ça n'a pas de sens de continuer de cette manière. Nous essaierons de récupérer et de nous concentrer sur les nouveaux objectifs."

Roglic tourné "vers l'avenir"

Touché dans une chute à 10 kilomètres de l'arrivée lors de la 3e étape, Roglic avait limité la casse lors du contre-la montre individuel, ne laissant que peu de temps à Tadej Pogacar. "J'ai poussé, mais avec des étapes plus 'normales', c'est trop pour mon corps, et je ne peux plus courir, a expliqué le double vainqueur de la Vuelta. Après quelques jours, ça ne me mène à rien. Ça n'aurait pas de sens de continuer."

Roglic a fini dans le gruppetto, mais il a pris le temps de discuter avec des supporters slovènes

Désormais, Primoz Roglic se dit tourné "vers l'avenir", mais devra digérer un nouvel échec majeur sur le Tour de France, après la déroute historique de 2020. A court terme, de la récupération est prévue en priorité. Le principal intéressé n'a en tout cas pas caché son amertume : "Je suis très déçu, ce n'était pas prévu mais je dois l'accepter. Je crois que c'est la bonne décision, et je regarde vers l'avenir". Un avenir à tracer dès les prochains Jeux Olympiques ?
Tour de France
L’équipe Bahraïn-Victorious nie l’utilisation de Tizanidine pendant le Tour
22/10/2021 À 15:30
Tour de France
Cordon-Ragot, sur un Tour au féminin : "Après Roubaix, c’est un nouveau chapitre d’histoire"
20/10/2021 À 08:49