L'heure des sanctions approche. Trois mois après avoir repoussé Fabio Jakobsen dans les barrières à pleine vitesse lors du sprint final de la première étape du Tour de Pologne, Dylan Groenewegen devrait être suspendu 9 mois par l'Union cycliste internationale révèle le média néerlandais Wielerflits. La sanction pourrait être actée en fin de semaine par l'UCI et serait rétroactive. Si elle se confirmait, le sprinteur de la formation Jumbo-Visma reprendrait le chemin des routes en mai prochain.
C'est la première fois qu'un coureur serait aussi lourdement suspendu, mis à part pour des affaires de dopage. Le Néerlandais aurait encore l'opportunité de faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS). Pour sa part, Fabio Jakobsen est aujourd'hui hors de danger. Fin août, le coureur de la formation Deceuninck Quick-Step s'est fait retirer 130 points de suture de son visage. "Il n'a plus qu'une dent, son palais n'est pas encore guéri. Il ne sait pas encore respirer correctement", expliquait à la même époque son manager Patrick Lefevere, dans un communiqué. Avant de préciser que Fabio Jakobsen pourrait reprendre la compétition en mars 2021.

Démare : "Il y a des sprinteurs dangereux, Groenewegen en fait partie"

Tour de Pologne
Démare : "Il y a des sprinteurs dangereux, Groenewegen en fait partie"
02/11/2020 À 17:32
Tour de Pologne
Jakobsen s'est fait retirer 130 points de suture de son visage
27/08/2020 À 10:01
Tour de Pologne
Jakobsen : "Je suis vraiment reconnaissant d'être en vie"
18/08/2020 À 14:55