Getty Images

En Suisse aussi, Astana fait la loi

En Suisse aussi, Astana fait la loi
Par AFP

Le 16/06/2019 à 18:46Mis à jour Le 16/06/2019 à 19:02

TOUR DE SUISSE - Dimanche parfait pour Astana ! Après le succès au général de Fuglsang sur le Dauphiné, Luis Leon Sanchez a offert une nouvelle victoire à la formation kazakhe en remportant en solitaire la 2e étape de l'épreuve helvète. Grâce aux bonifications en cours d'étape, Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) s'empare lui du maillot de leader.

Luis Leon Sanchez (Astana) a remporté ce dimanche la 2e étape du Tour de Suisse, disputée sur 159,6 km autour de Langnau, à l'issue de laquelle le Danois Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) a endossé le maillot jaune de leader. L'Espagnol de 35 ans a attaqué à 11,3 km de l'arrivée pour devancer de 6 secondes le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), vainqueur du sprint du peloton devant l'Italien Matteo Trentin (Mitchelton-Scott), Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) et le Belge Greg Van Avermaet (CCC Team).

Plusieurs coureurs ont successivement attaqué au cours de la journée, tels Claudio Imhof (Suisse), Omar Fraile (Astana), Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step) ou encore Roland Thalmann (Suisse), mais c'est Luis Leon Sanchez qui a placé l'offensive décisive après la dernière descente qui avait vu un regroupement quasi général, pour finir magistralement en force et résister au retour du peloton certes mal organisé avec les seuls Sunweb à la manoeuvre.

Asgreen nouveau leader

Vainqueur de quatre étapes sur le Tour de France, l'Espagnol, qui a remporté cette année le Tour de Murcie, ne s'était jamais imposé sur le Tour de Suisse. Le voici désormais 11e du classement général à 19'' du nouveau leader, Kasper Asgreen. Le Danois de la Deceuninck-Quick Step, qui a récolté des bonifications en cours d'étape, devance désormais Peter Sagan aux centièmes alors que l'Australien Rohan Dennis, vainqueur samedi du contre-la-montre inaugural, complète le podium à 1''.

On retrouve ensuite l'Australien Michael Matthews (Sunweb, + 1'') et l'Américain Lawson Craddock (EF Education-First, + 6''). tandis que le Britannique Geraint Thomas (Team Ineos), dernier vainqueur du Tour de France, est 8e à 18''. Grand favori de l'épreuve, le Gallois devra encore, au moins, jusqu'à mercredi pour voir de la montagne et se tester. Ce lundi; la 3e étape mènera elle les coureurs de Flamatt à Morat (162 km) sur un parcours globalement plat et favorable aux sprinteurs.

0
0