La lutte entre favoris a déjà commencé. Il n'aura fallu attendre que la 2e étape de ce Tour de Suisse, lundi, pour assister aux premières explications entre hommes forts du général. Dans une étape entre Neuhausen et Lachen (178km) promise aux puncheurs, le champion des Pays-Bas Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) s'est imposé au sprint en lâchant Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe), 2e, dans les 250 derniers mètres.
Wout Poels (Bahrain Victorious) a complété le podium, tandis que Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a terminé 7e dans un groupe juste derrière à 4". Stefan Küng (Groupama-FDJ) a conservé son maillot jaune pour une seconde d'avance sur le champion du monde français.
Tour de Suisse
Le répondant de Carapaz, l'étonnant "sprint" de Mäder : le résumé de la dernière étape
13/06/2021 À 20:18
Au vu du tracé proposé au lendemain du contre-la-montre inaugural, il était fort probable que les lignes bougent dans la dernière ascension de Litschstrasse (cat. 2), à 7km de l'arrivée. Julian Alaphilippe a ainsi lancé les hostilités en faisant accélérer dans un premier temps l'un de ses coéquipiers, avant de placer lui-même une attaque qui a surpris Mathieu van der Poel.
Un quatuor composé de Richard Carapaz (INEOS Grenadiers), Maximilian Schachmann, Michael Woods (Israël Start-Up Nation) et le porteur du maillot arc-en-ciel s'est alors formé juste avant le sommet. Mais une trop longue attente entre les quatres hommes de tête a finalement permis à Mathieu van der Poel de basculer en leur compagnie.

Sous la pluie, Van der Poel a maté Schachmann avec maestria : l'arrivée de la 2e étape

Alaphilippe à une seconde du maillot jaune

Le Néerlandais a alors placé une attaque à 3km de la ligne pour se défaire de ses adversaires, concentrés sur le marquage d'Alaphilippe. Seul Schachmann est parvenu à prendre la roue de van der Poel afin de s'offrir un duel pour la victoire. Sur une route détrempée, le champion du monde de cyclo-cross a lancé son sprint de très loin, à 250m de l'arrivée, mais l'Allemand n'a rien pu faire pour le contester.
Derrière, Wout Poels a été un peu court pour disputer la victoire et le groupe Alaphilippe a limité les dégâts, à 4 secondes, sachant que le vainqueur d'étape bénéficiait de 10 secondes de bonifications à l'arrivée. Malgré sa 26e place (+22"), Stefan Küng a tenu bon pour se parer une nouvelle fois de jaune lors de la 3e étape, tandis que Julian Alaphilippe n'est plus qu'à une petite seconde du Suisse au général.

Zukowsky et Bohli en tête du classement de la montagne

Plus tôt dans la course, quatre hommes avaient formé une échappée. Présents à l'avant, le Canadien Nickolas Zukowsky (Rally Cycling) et le Suisse Tom Bohli (sélection suisse) se sont partagés les points de la montagne pour se retrouver à égalité au classement de la spécialité avec 10 points chacun.
Au sommet de la deuxième difficulté, à 38km de l'arrivée, Bohli a tenté de s'échapper, avant d'être rejoint, trois kilomètres plus tard, par son compatriote Claudio Imhof (Cofidis). Le duo helvète a bataillé pour résister au retour d'un peloton réduit à la suite d'une cassure, mais Imhof a été le dernier repris dans les premiers pourcentages de l'ultime ascension, avant l'explication entre favoris.
L'étape de mardi promet une nouvelle fois un parcours vallonné qui pourrait déboucher sur une échappée victorieuse, à moins que les puncheurs placés au général ne décident encore de l'empêcher. 185km sont au programme, entre Lachen et Pfaffnau, avec deux côtes répertoriées en 3e catégorie. Et un dernier faux-plat montant qui permettra peut-être de mettre le maillot jaune à une seconde du maillot arc-en-ciel.
Tour de Suisse
Carapaz : "Ce qu'on veut, c'est gagner le Tour"
13/06/2021 À 16:09
Tour de Suisse
Mäder : "Je suis venu avec l'ambition de bien faire pour cette course à la maison"
13/06/2021 À 16:03