Stefan Bissegger tient sa revanche. Battu pour quatre secondes lors du contre-la-montre inaugural du Tour de Suisse, il s’est offert la quatrième étape à Gstaad, au terme d’une échappée à laquelle le peloton a laissé trop de liberté. Au sprint, le coureur de l’équipe EF Education – Nippo a devancé Benjamin Thomas (Groupama-FDJ) et Joey Rosskopf (Rally Cycling). Il a même cru un moment pouvoir récupérer le maillot jaune de leader, qui reste finalement sur les épaules de Mathieu van der Poel, resté au chaud toute la journée.
Le Néerlandais n’a pourtant pas semblé particulièrement attaché à sa tunique de leader. Après avoir remporté deux étapes coup sur coup, lundi à Lachen et mardi à Pfaffnau, il se voyait bien laisser filer la tunique et permettre à son équipe de souffler un peu, les prochains jours. Si l’échappée a eu du mal à se dessiner, Alpecin-Fenix n’a ensuite pas fait grand-chose pour maîtriser l’écart, qui a grimpé par moments au-delà des sept minutes.
Tour de Suisse
Le répondant de Carapaz, l'étonnant "sprint" de Mäder : le résumé de la dernière étape
13/06/2021 À 20:18

Stefan Bissegger

Crédit: Getty Images

Bissegger à 38 secondes d'un double bonheur

Dans l’unique ascension répertoriée de l’étape, le Saanenmöser (7,5 km à 4,4%), le trio composé de Bissegger, Thomas et Rosskopf s’est isolé et a lâché Joel Suter, le quatrième coureur échappé. Rosskopf a beaucoup attaqué ensuite, en vain. Thomas a lui aussi placé une banderille proche du sommet et Bissegger a pris plusieurs fois quelques longueurs d’avance dans la descente humide vers Gstaad, mais les trois hommes sont arrivés ensemble pour se disputer la victoire.

Bissegger était le meilleur au sprint et a frustré Thomas

Derrière, la chasse pour reprendre l’échappée a été entamée bien trop tard. Cofidis et surtout Movistar ont tenté de prendre en main la poursuite avant d’abdiquer face à un écart qui diminuait trop lentement avec la tête de course. Dans le final, le peloton a tout de même repris un peu de temps, empêchant Stefan Bissegger d’endosser le maillot jaune de leader pour 38 secondes (il comptait 6'05'' de retard au général ce mercredi matin).
Mathieu van der Poel reste donc maillot jaune avec une seconde d’avance sur Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), avant la difficile étape de jeudi. Avec deux ascensions dans le final et une arrivée au sommet de Leukerbad (4 km à 7% de moyenne), le Français pourra se tester une première fois en montagne. Le Néerlandais, lui, devrait logiquement céder la première place du classement général.

Bissegger soulagé après la 4e étape : "J'ai enfin une victoire sur le Tour de Suisse !"

Tour de Suisse
Carapaz : "Ce qu'on veut, c'est gagner le Tour"
13/06/2021 À 16:09
Tour de Suisse
Mäder : "Je suis venu avec l'ambition de bien faire pour cette course à la maison"
13/06/2021 À 16:03