Et la folie s'est emparé du Tour du Pays basque. Battus et impuissants lors de l'étape reine vendredi, les coureurs de la formation Astana ont signé un véritable coup d'ampleur lors de la dernière levée de cette édition 2019. Un coup qui a permis au local Ion Izagirre de s'adjuger l'épreuve sur le fil.

Tour du Pays Basque
L’incroyable erreur de trajectoire qui a failli coûter le podium à Buchmann
13/04/2019 À 16:01

Le Basque, qui a récupéré ses 54 secondes de retard sur le leader Emanuel Buchmann (BORA - Hansgrohe), a signé son deuxième succès sur une course à étape cette saison après le Tour de la Communauté de Valence au début du mois de février. Troisième en 2017 et 2018 derrière Alejandro Valverde et Primož Roglič, le natif d'Ormaiztegi, 4e de l'étape remportée par Adam Yates, a décroché son premier sacre sur l' "Euskal Herriko Itzulia".

Parti dans le bon coup du jour, Yates a triomphé à Eibar

Une journée folle

Parti à 65 kilomètres du terme avec son coéquipier Jakob Fuglsang, ainsi que Dan Martin (UEA Emirates), Tadej Pogacar (UEA Emirates) et Adam Yates, Izagirre a renversé une course qui semblait surtout promise à Emanuel Buchmann. Etonnant et excellent lors de l'étape reine, qu'il s'était adjugée vendredi, l'Allemand a vécu une de ces journées qu'on n'oublie pas. Il a tout perdu, la victoire et le podium, mais montré une abnégation de tous les instants.

Le coureur de la BORA – Ansgrohe a d'ailleurs bu le calice jusqu'à la lie. Pendant un temps. Bousculé à 65 kilomètres de l'arrivée, dans l'ascension de Karakate, un col de 1re catégorie, par la stratégie des Astana, puis esseulé jusqu'à la fin de l'étape après les disparations de ses coéquipiers Maximilian Schachmann et Patrick Konrad, Buchmann s'est quand même battu comme un lion pour sauver la situation. Peu aidé par les adversaires présents à ses côtés, l'ancien champion d'Allemagne est parvenu à baisser l'écart avec le groupe de tête à coup d'efforts.

Buchmann récupère le podium après l'épisode du virage raté

Cet écart, d'abord contrôlé (+55" à 40 kilomètres du terme) par la BORA, a finalement été l'enjeu de cette fin d'étape. Passé à presque deux minutes, cet écart a finalement été réduit en fin de tracé grâce à un rythme soutenu. Battu, mais toujours volontaire, Buchmann s'est piégé lui-même à 300 mètres de la ligne après une erreur de trajectoire, une mauvaise tradition qui perdure en Espagne.

Parti tout droit, au lieu de plonger à gauche vers la ligne, le maillot jaune a passé la ligne à +1'36" et raté dans un premier temps le podium final pour sept petites secondes. Cette mésaventure vécue par l'Allemand sera finalement sans conséquence car la direction de course lui a finalement rendu le temps perdu. Une décision d'abord synonyme de 2e place, finalement reconvertie une heure après d'une 3e place finale à 31 secondes d'Izagirre. En 24h, Buchmann a vécu son Graal, avant de partir en enfer, puis d'en sortir. Une journée folle, on vous dit.

L’incroyable erreur de trajectoire qui a failli coûter le podium à Buchmann

Tour du Pays Basque
Buchmann a surpris son monde et fait coup double
12/04/2019 À 15:30
Tour du Pays Basque
Schachmann encore et toujours
11/04/2019 À 15:30