Le 4 décembre 2022. La date est cochée. C’est celle du premier affrontement de la saison de cyclo-cross entre Wout van Aert et Mathieu van der Poel. Le calendrier des deux hommes, a minima jusqu’à la fin de l’année civile, est connu depuis peu. Le Belge reprendra après le Néerlandais, que l’on verra déjà à l’œuvre dimanche à Hulst, aux Pays-Bas. "WVA" avait pourtant prévu de retourner à la compétition dès ce week-end, lui aussi.
Le choc n’aurait pas forcément eu lieu, puisque Van Aert envisageait de faire sa rentrée en Belgique, samedi à Courtrai. Mais il n’y aura donc même pas de duel à distance. "Je n’étais pas prêt (à entamer sa saison, ndlr), en raison d’une maladie. Ma période d’inactivité a été allongée, je ne suis pas aussi avancé que souhaité dans ma préparation", a déclaré le coureur de la Jumbo-Visma, dans des propos rapportés mercredi par Sporza.
Cyclo-cross
Van der Poel revient en patron à Hulst, la désillusion pour Pidcock : le résumé de la course
27/11/2022 À 13:25

Même sur la neige, Van Aert est au-dessus du lot : son succès émaillé de chutes en vidéo

Pas de départ canon cette fois ?

La faute à un coup de moins bien qu’il pensait anodin : "Mon rhume ne me semblait pas suffisamment important pour me mettre au repos. L’entraînement l’a aggravé." Résultat : "J’ai fini par prendre des antibiotiques et j’ai commencé ma préparation dans un niveau de forme inférieur." De quoi rassurer la concurrence, hachée menu la saison passée, dès l’arrivée en piste du phénomène (huit victoires de rang, en comptant le championnat de Belgique).
"Je ne vais pas intégrer le circuit à Anvers avec le même niveau que l’an dernier", assure le maillot vert du Tour de France 2022. "Il est difficile d’estimer à quelle place je terminerai mon premier cross"¸ ajoute Van Aert, qui considère tout de même avoir "bien pu (se) préparer ces dernières semaines." En son absence, Van der Poel, donc, mais aussi Tom Pidcock (qui a déjà renoué avec la compétition) peuvent se mettre en jambes avec un temps d’avance.

Malgré Pidcock, malgré la chute et les chaussures, Van Aert est invincible : son succès en vidéo

Un objectif : égaliser face à Van der Poel

Pidcock, champion du monde sortant, n’est par ailleurs pas certain de remettre son titre en jeu. Au contraire, Wout van Aert, absent lors de la dernière édition, espère reconquérir le maillot arc-en-ciel qu’il a glané en 2016, 2017 et 2018 : "C’est mon grand objectif." Le 4 décembre à Anvers, puis le 11 à Dublin, il cherchera à se mettre en route, avant une fin décembre très dense : "Mes premières courses seront pour me 'lancer', j’espère concourir à nouveau pour la victoire pendant la période de Noël."
Les Mondiaux se tiendront le 5 février à Hoogerheide, dans le pays du Néerlandais "MVDP", quadruple champion du monde. Van Aert ambitionne donc de le battre pour égaliser, à quatre sacres partout. A partir de son entrée en lice dans dix jours, il aura deux mois pour monter en puissance jusqu’à ce grand rendez-vous. C’est aussi pour cela que sa reprise décalée n’est pas si préoccupante. D’autant plus qu’il a, comme Pidcock et Van der Poel, intérêt à ne pas débuter la saison sur route éreinté.

Pour l'arc-en-ciel, Van der Poel a fini par écoeurer Wout van Aert : revivez leur mano a mano

Cyclo-cross
L'abandon de Pidcock : le Britannique a tout tenté... même de finir à pied !
27/11/2022 À 12:19
Cyclo-cross
Un soleil évité de justesse et ça repart : la frayeur de Van der Poel
27/11/2022 À 12:08