ERC

Présentation : les gladiateurs de l’ERC Junior veulent augmenter leur Capital à Rome

Présentation : les gladiateurs de l’ERC Junior veulent augmenter leur Capital à Rome
Par ERC

Le 13/07/2018 à 09:00Mis à jour Le 13/07/2018 à 17:46

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Quelques-uns des plus brillants espoirs du rallye vont s'affronter sur le Rallye de Rome Capitale qui marquera la relance du Championnat d'Europe FIA des Rallyes, du 20 au 22 juillet.

Cette manche 100% asphalte, qui comprend des spéciales tracées dans et autour de l'historique cité italienne, marque la mi-saison du Championnat FIA ERC Junior Under 28 réservé aux jeunes pilotes de voitures de type R5, et la troisième du Championnat ERC Junior Under 27 pour ceux courant sur des R2 équipées de pneus Pirelli.

Chris Ingram et Nikolay Gryazin se sont partagé les lauriers pour l'instant en ERC Junior Under 28 cette saison, et la présence du premier cité sur la liste d'engagés du Rallye de Rome Capitale – en particulier – sera un moment significatif pour le champion ERC Junior Under 27 de l'an dernier. En effet, il avait été contraint de quitter prématurément le Rallye des Îles Canaries pour cause de maladie et a repris il y a peu de temps seulement le volant de sa ŠKODA Fabia R5 du Toksport WRT. Le Britannique a fait son retour à la compétition lors du récent Rallye International du Casentino, en Italie – que Gryazin a été tout près de gagner sur sa Fabia de Sports Racing Technologies, devant se contenter finalement de la deuxième place après une crevaison.

S'il n'a pu pour l'instant atteindre la plus haute marche du podium ERC Junior U28, c'est néanmoins Fabian Kreim, le pilote ŠKODA AUTO Deutschland, qui mène au classement après un solide début de saison pour le double champion d'Allemagne. Le pilote suédois Fredrik Åhlin et son équipier de chez CA1 Sport, Rhys Yates, ont également terminé sur le podium de cette catégorie et seront de sérieux prétendants à Rome, le Britannique ayant beaucoup appris sur le Rallye du Casentino.

Laurent Pellier sera de retour en ERC Junior des moins de 28 ans avec la PEUGEOT Rally Academy, après sa victoire en ERC3 le mois dernier sur le Rallye de Chypre auquel participait également son rival de catégorie Hubert Ptaszek, deux semaines après avoir obtenu son premier podium général sur le Rallye EKO de l'Acropole. Pellier a eu l'opportunité de découvrir les spéciales du Rallye de Rome Capitale l'année dernière, en effectuant les reconnaissances dans le cadre de l'ERC Junior Experience.

Après avoir été privé de Rallye des Canaries pas des soucis de moteur, Jan Černý va prendre son premier départ en ERC Junior U28 avec l'ACCR Czech Team. Il avait remporté la catégorie l'an dernier à Rome avec une Fabia R5, et dispose désormais d'une Ford Fiesta R5.

ERC Junior Under 27 : de nouveaux venues pour encore plus de piment chez les jeunes
Deux nouveaux venus, Sindre Furuseth (Norvège) et Sebastian Johansson (Suède), s'apprêtent à faire leur première apparition en ERC Junior des moins de 27 ans, championnat mené par Diogo Gago – après que le Portugais a remporté les deux premières manches de la saison. Mārtiņš Sesks est lancé à sa poursuite avec son ADAM R2 engagée par l'ADAC Opel Rallye Junior Team, le Letton précédant Simon Wagner (Autriche), du Saintéloc Junior Team, et Efrén Llarena, soutenu par le Rally Team Spain.

La jeune britannique Catie Munnings, Dominik Brož de l'ACCR Czech Team et l'ancien pilote de circuit italien Mattia Vita sont les seuls, parmi les 12 inscrits en ERC Junior U27, à avoir une expérience du Rallye de Rome Capitale, et Vita est l'unique local du plateau.

L'Autrichien Roland Stengg a impressionné pour ses débuts lors du rendez-vous précédent. Le Finlandais Miikka Hokkanen a engagé une nouvelle copilote, sa compatriote Reeta Hamalainen, pour poursuivre sa transition sur l'asphalte avec le Saintéloc Junior Team. Tom Kristensson, qui dispute l'ERC Junior U27 en récompense de sa victoire dans l'ADAC Opel Rallye Cup allemande la saison dernière, sera aussi un candidat au succès.

ERC1 : Lukyanuk veut se refaire dans la course au titre
La Fusée Russe Alexey Lukyanuk veut se refaire alors que l'ERC se produira à Rome la semaine prochaine pour la deuxième année consécutive. Après avoir dominé les deux manches d'ouverture de la saison, aux Açores et aux Canaries, Lukyanuk n'a vu l'arrivée ni en Grèce ni à Chypre sur sa Ford Fiesta R5 de Russian Performance Motorsport. Cette mauvaise passe a donné l'initiative au championnat à Bruno Magalhães, le Portugais comptant 15 points d'avance après une victoire et une deuxième place lors des deux derniers rallyes.

Le vainqueur du Rallye de Chypre et champion national Simos Galatariotis va poursuivre son aventure en ERC en faisant ses débuts à Rome, où il affrontera, entre autres, les champions de Pologne Grzegorz Grzyb (Rufa Sport) et Łukasz Habaj (Rallytechnology), le Turc de Toksport, Orhan Avcioǧlu, et l'Allemand Albert von Thurn und Taxis (Baumschlager Rallye & Racing). Juuso Nordgren, star finlandaise en devenir qui a le soutien de ŠKODA Motorsport, veut continuer à engranger de l'expérience de la compétition internationale en ERC, après avoir remporté des spéciales lors des deux derniers rendez-vous.

Une légion de figures du championnat d'Italie sera également présente et visera fermement les points en ERC. Dans ses rangs, le multiple champion national Paolo Andreucci ainsi que ses adversaires de longue date Simone Campedelli et Umberto Scandola (tous deux anciens vainqueurs, respectivement une et deux fois, du Rallye de Rome Capitale), mais aussi le double champion d'Europe Giandomenico Basso – dont la participation a été rendue possible quand son manager chez Movisport, Zelindo Melegari, a annulé son engagement en ERC2. Marco Pollara, quant à lui, fait équipe avec Andreucci sur l'autre PEUGEOT 208 T16 de FPF Sport.

ERC2 : Remennik veut maintenir son avantage
Sergei Remennik reprend le cours de sa saison ERC2 sur le Rallye de Rome Capitale, en tête du championnat et désormais détenteur d'un trophée particulier : avant le rendez-vous italien, lui et son copilote Mark Rozin ont été désignés chacun International Master of Motor Sport pour leurs accomplissements en rallye par la fédération russe affiliée à la FIA. Remennik précède le champion en titre, Tibor Érdi Jr, de dix points, l'Argentin Juan Carlos Alonso venant sept unités derrière le Hongrois – mais il sera plus loin quand s'appliquera la règle des quatre meilleurs résultats retenus.

ERC3 : Bernardi vise une deuxième victoire
Le Français Florian Bernardi visera un deuxième succès après ses débuts victorieux en ERC3 à Grande Canarie. Sa deuxième place dans le Trophée Clio R3T français au Rallye du Rouergue Aveyron l'a peut-être mis sur orbite pour son premier Rallye de Rome Capitale, qu'Emma Falcón disputera pour la seconde fois.

Le Taïwanais Dai Wei Yein est éligible pour inscrire des points en ERC3 après avoir couru plusieurs manches du championnat d'Europe dans le passé, tout comme les 12 pilotes de l'ERC Junior des moins de 27 ans parmi lesquels on trouve la rivale de Falcón en ERC Ladies’ Trophy, Catie Munnings.

Quelques news en bref...
*Le Rallye de Rome Capitale se déroule quasiment “à domicile” pour Paulo Nobre le Brésilien, dont l'équipe Motorsport Italia est également organisateur et promoteur de l'événement.
*Après avoir signé deux podiums consécutifs en ERC, Norbert Herczig ne sera pas présent sur sa ŠKODA du MOL Racing Team, le quadruple champion de Hongrie profitant du fait que les six meilleurs résultats soient retenus. Depuis Chypre, il a remporté pour la sixième fois le Rally Veszprem, dans son pays. Il sera de retour pour la manche suivante de l'ERC, en République tchèque.
*Aloísio Monteiro pilotera sa ŠKODA Fabia R5 d'ARC Sport pour la première fois sur l'asphalte, le Portugais admettant d'ailleurs avoir une préférence pour cette surface.
*Catie Munnings, concurrente de l'ERC Junior des moins de 27 ans, aura sa propre émission de télé dans son Royaume-Uni natal d'ici quelques mois. L'ancienne détentrice de l'ERC Ladies’s Trophy présentera Caties’ Amazing Machines sur Cbeebies, qui fait partie du groupe BBC et s'adresse aux enfants de six ans ou moins.
*Grzegorz Grzyb sera plus qu'affuté quand il s'alignera au départ à Rome : il aura disputé l'Enipro Rally Lueník, une manche du championnat slovaque, du 13 au 14 juillet.
*La catégorie RGT compte trois engagés : le Français Raphaël Astier ainsi que les Italiens Andrea Nucita et Andrea Modanesi, tous trois au volant d'une Abarth 124 Rally.
*Les organisateurs ont apporté plusieurs changements à l'itinéraire pour 2018 : la spéciale de Pico-Greci sera courue dans l'autre sens par rapport à l'an dernier, et a été raccourcie de sept kilomètres. Celle de Roccasecca-Colle San Magno est légèrement plus longue en raison d'un départ situé désormais dans le village de Roccasecca. Santopadre-Arpino est une nouvelle spéciale.

Pour voir et écouter
Les temps forts des deux étapes seront diffusés sur Eurosport et disponibles sur Eurosport Player. ERC Radio émettra en direct de l'arrivée des spéciales et de certains passages au parc d’assistance.

0
0