La France a enrichi sa collection de médailles aux Championnats du monde, en décrochant vendredi à Leipzig deux nouvelles breloques par équipes, avec l'or de l'épée dames et le bronze des sabreurs. Toutes les armes ont déjà eu l'honneur du podium aux Mondiaux 2005 et, avec désormais un total provisoire de neuf médailles, dont trois en or, la délégation française a accentué son avance au classement des nations.
Les deux podiums de l'avant-dernière journée avaient un goût particulier. Leader de l'épée féminine, Laura Flessel-Colovic n'avait plus tiré une finale par équipes depuis 1998, quand les Françaises avaient conquis le titre mondial à La Chaux-de-Fonds. Déçus par leurs prestations individuelles, les sabreurs, avec trois débutants aux Championnats du monde, avaient à coeur de se racheter malgré un bas de tableau difficile. "Ca montre que le travail paie et c'est magnifique. J'ai tout donné. J'ai prouvé qu'avec la passion, le travail et un bon entourage, on peut bien réussir. C'est une victoire pour toutes les filles et pour Me Michel Sicard (son ex-entraîneur, désormais DTN)", a déclaré Laura Flessel, figure emblématique de l'escrime et rescapée de l'équipe de 1998.
Mondiaux Leipzig 2005
Les fleurettistes sacrés
15/10/2005 À 14:05
Hommage
La double championne olympique d'Atlanta (1996) a été bien épaulée par Maureen Nisima, pourtant éprouvée par la perte de proches dans le crash de l'avion au Venezuela, qui avait fait 152 victimes martiniquaises le 16 août, et, surtout en finale, par l'ex-Magyare Hajnalka Kiraly-Picot. Après deux-tiers de match crispants (17 partout à l'issue du 6e assaut), c'est l'épouse de Patrick Picot, chef de la délégation tricolore, qui a débloqué la situation en infligeant un partiel de 4-0 à la jeune Julia Revesz.
Nisima, pas au mieux sur ses deux premiers combats, pouvait alors donner au score des proportions flatteuses pour ses couleurs (30-19). Déjà au sommet avec les hommes, sacrés jeudi, l'épée est un domaine entièrement français. La solidarité, c'est le maître-mot des Français depuis le début des compétitions, illustré par la venue à l'Arena de Jean-François Lamour, ministre de la Jeunesse et des Sports et ancien double champion olympique de sabre (1984 et 1988).
Mondiaux Leipzig 2005
Les sabreurs en bronze
14/10/2005 À 12:35
Mondiaux Leipzig 2005
Ils sont seuls au monde
14/10/2005 À 06:30