22 points d'écart

"Je pense que c'est ma pire défaite depuis longtemps", a glissé Patrick Mahomes devant la presse après la rencontre. Il aurait même pu aller plus loin. Depuis le début de sa carrière professionnelle, jamais le quarterback de 25 ans n'avait connu pareille déroute : 22 points (9-31), c'était du jamais vu pour lui. Sa plus lourde défaite jusqu'ici ? Huit points d'écart. C'était cette saison, à domicile, contre les Raiders. Mahomes n'avait pas joué lors du seul autre revers des Chiefs cette saison (38-21), lors d'une dernière journée sans enjeu. Mahomes n'avait jamais perdu de plus de dix points. Il a franchi la barre des 20 dans ce Super Bowl. Pas un timing idéal...

0 touchdown

NFL
39 ans et toujours dans le coup : Roethlisberger rempile avec les Steelers
IL Y A 11 HEURES
Voilà encore une statistique dont il se serait bien passé... Il est rarissime de voir Patrick Mahomes terminer un match sans avoir lancé ne serait-ce qu'une passe de touchdown. Il restait même sur 30 matches avec au moins un TD. Il faut remonter au 29 septembre 2019 pour trouver trace d'une ligne vierge de sa part dans cette catégorie statistique. Mais ce jour-là, lors d'une victoire contre Detroit, le quarterback vedette des Chiefs n'avait pas lancé la moindre interception.

Patrick Mahomes #15 of the Kansas City Chiefs is tackled by Shaquil Barrett #58 of the Tampa Bay Buccaneers

Crédit: Getty Images

52,3 de rating

Le "passer rating" est l'évaluation des quarterbacks, calculée selon une formule mathématique basée sur diverses statistiques (yards à la passe, passes tentées, passes complétées, touchdowns, interceptions, etc.). Face à Tampa Bay, Mahomes a terminé avec un rating de 52,3, sachant que la note maximale est 158,3. C'est simple, en 54 matches depuis le début de sa carrière (saison régulière et playoffs compris), c'est son pire score en la matière. Et il s'en faut de beaucoup.
Sur un plan statistique, le plus mauvais match du numéro 15 rouge remontait au mois d'octobre 2018, lors de sa première saison en tant que titulaire. Face à Jacksonville, il avait alors fini avec une évaluation de 62,7. Cette saison, en 17 titularisations, il n'était descendu qu'une fois sous la barre des... 80, et encore, d'un cheveu : 79,5. C'est dire l'ampleur du naufrage dimanche et la performance défensive de Buccaneers.

496 yards

Peut-être la statistique la plus folle et la plus révélatrice de l'inconfort permanent dans lequel le maître à jouer des Chiefs a passé sa soirée au Raymond James Stadium. 496, ce n'est pas le nombre de yards à la passe de Mahomes, malheureusement pour lui, mais le nombre de yards qu'il a parcourus au total pendant le match avant de lancer une passe ou d'être sacké. Du jamais vu pour aucun quarterback depuis la création de cette statistique il y a cinq ans.
Cela signifie qu'il a constamment été chassé par les "pass rushers" de Tampa Bay, qui lui ont mis une pression telle qu'il a dû en permanence sortir de sa poche de protection pour tenter de délivrer une passe. "La ligne offensive a parfois fait du bon boulot, mais elle a parfois laissé passer des défenseurs", a-t-il dit diplomatiquement. Il est gentil : sa ligne a été archidominée, notamment sur les deux postes extérieurs, les deux "tackles". Là, les absences des deux titulaires, surtout celle d'Eric Fischer, blessé face à Green Bay en finale de conférence, a été préjudiciable. Patrick Mahomes n'a jamais eu une seconde de répit et n'a pu distribuer le jeu à sa guise. Résultat, un match cauchemardesque. Au pire moment.
NFL
Pas de doute pour Montana : Brady est le meilleur quarterback de tous les temps
IL Y A 11 HEURES
NFL
L'ancien Buccaneer Vincent Jackson est décédé
16/02/2021 À 07:27