On n’en sait pas beaucoup plus après le premier match des barrages entre Saint-Étienne et Auxerre, qui repartent du stade de l’Abbé Deschamps avec un résultat nul (1-1). Les Verts avaient vite ouvert le score, mais ont montré trop de fébrilité face à une équipe de l’AJA joueuse, qui a fini par arracher l’égalisation en fin de seconde période, à quatre petites minutes de la fin du temps réglementaire. Les hommes de Pascal Dupraz aborderont le match retour avec un léger avantage, puisque la règle du but à l’extérieur est en vigueur. Mais ils n’ont affiché aucune garantie pour conserver leur place dans l’élite.
On a bien cru que Saint-Étienne, pensionnaire de Ligue 1 revenu de l'enfer, ne ferait qu’une bouchée d’Auxerre, troisième de Ligue 2 qui est ressorti en vie des play-offs. Car l’entame du premier barrage a vite tourné en faveur des Verts, très bien rentrés dans le match. En face, on a d’abord vu des Auxerrois très timides, comme paralysés par l’enjeu. Ils ont donc logiquement concédé l’ouverture du score, sur une frappe bien enroulée de Zaydou Youssouf (0-1, 15e). Mais ce but stéphanois n’a pas assommé l’AJA, qui est peu à peu montée en puissance jusqu’à rivaliser, puis prendre l’ascendant dans le jeu, notamment au milieu de terrain. Les quelques errements défensifs de Saint-Étienne aidant, Auxerre a fait douter son adversaire, notamment sur un tir de Mathias Autret repoussée par Paul Bernardoni (27e) ou une volée mal payée de Gauthier Hein (45e).
Des barrages indécis
Barrages Ligue1-Ligue 2
Furlan, la montée et la peur : "Après le match, j'ai flippé"
30/05/2022 À 07:22
Les joueurs de Jean-Marc Furlan, coach spécialiste des montées en Ligue 1, ont ensuite eu le mérite de ne jamais rien lâcher face à des Verts trop attentistes et trop occupés à gérer leur avance plutôt qu’à l’accentuer. Il y a eu une autre alerte signée Autret, alors que, cette fois, Bernardoni était battu (56e). Et c’est finalement Gaétan Perrin, en mode supersub, qui a permis à son équipe d’y croire un peu plus, après un enchainement qui a laissé Miguel Trauco sur place (1-1, 86e). Quelques minutes auparavant, Mahdi Camara a eu une balle de 2-0 dans une situation de un-contre-un (71e) tandis qu’une tête de Gaëtan Charbonnier est passée à côté dans les ultimes secondes (90e+5). Bref, il aurait pu y avoir un vainqueur à l’issue de cette rencontre.
Tout reste à faire, donc, dans ces barrages, entre une équipe de Saint-Étienne supposément supérieure, mais qui a du mal à le montrer pendant 90 minutes, et une AJA qui ne manquera pas de jouer crânement sa chance au retour, programmé dimanche à Geoffroy Guichard. Entre l’ambiance qui devrait être bouillante, l’enjeu immense et le suspense qui reste total, le spectacle devrait être au rendez-vous lors d'un face-à-face qui changera le destin des uns et des autres. Les Verts ont fait le boulot en inscrivant un but à l’extérieur, susceptible de valoir double au moment de faire les comptes, et seront toujours en Ligue 1 au coup d’envoi. Mais il y a tout à se méfier des Auxerrois, qui pourraient regoûter à l’élite dix ans après l’avoir quittée.
Ligue 1
Ça leur pendait au nez, Bordeaux et Saint-Etienne ont ce qu'ils méritent
29/05/2022 À 21:44
Barrages Ligue1-Ligue 2
Chaos dans le chaudron et scènes terrifiantes après la relégation de Saint-Etienne
29/05/2022 À 20:03