Getty Images

De l'intensité et un statu quo

De l'intensité et un statu quo
Par Eurosport

Le 09/02/2020 à 19:51Mis à jour Le 10/02/2020 à 00:39

BUNDESLIGA – Le choc de la 21e journée du Championnat d'Allemagne n'a pas trouvé de vainqueur mais il fut intense. A l'Allianz Arena, le Bayern Munich et le RB Leipzig se sont séparés sur un nul vierge de but (0-0). Statu quo en tête de la Bundesliga : leader, le Bayern conserve une longueur d'avance sur les joueurs de Leipzig.

Le choc de la 21e journée de Bundesliga entre le FC Bayern et Leipzig, respectivement premier et deuxième du championnat, n’a donné aucun vainqueur ce dimanche soir (0-0). Les coéquipiers de Robert Lewandowski ont largement dominé en première période sans parvenir à trouver les chemin des filets. Le club de la Saxe a mis la pression sur les Bavarois dans le deuxième acte et repart donc de Munich avec un point. Les deux clubs conservent un point d’écart en tête du classement et maintiennent le suspense pour le titre.

Coup d’arrêt pour le Bayern Munich après 8 victoires de rang toutes compétitions. Les hommes de Hans Flick sont tombés sur un os. Rien de surprenant, face à leur principal concurrent pour le titre. Mais le choc annoncé a bien eu lieu. Et s’il n’a pas accouché d’une pluie de buts, le spectacle a été au rendez-vous avec une intensité élevée de bout en bout. Avec 66% de possession de balle en première période, les Munichois ont rapidement contrôlé la rencontre. Les latéraux ont apporté beaucoup aux avant-postes à l’image de Benjamin Pavard et, surtout, d’un Alphonso Davies intenable dans son couloir, qui a fait oublier qu’il n’avait pas encore soufflé ses 20 bougies.

Werner a eu sa chance

Dès la 4e minute, Thiago Alcantara a vu Péter Gulasci détourner sa frappe de la lucarne. Avant la pause, Upamecano a stoppé in extremis un tir de Lewandowski devant le but (38e). Le Français a d’ailleurs parfaitement défendu sur le meilleur buteur du championnat, qui n’a eu que très rarement eu le temps de contrôler et de s’organiser. Au retour des vestiaires, les joueurs de Julian Nagelsmann sont revenus avec d’avantage d’intentions et se sont procuré deux occasions en or d’ouvrir le score. Sabitzer, en position idéale devant le but, a loupé l’immanquable (46e). Puis, Timo Werner, seul devant le but, s’est raté à son tour suite à un service parfait de Nkunku (62e).

Dayot Upamecano

Dayot Upamecano Imago

Goretzka aurait pu également débloquer le panneau d’affichage, lorsqu’il s’est retrouvé devant le but après un une-deux délicieux avec Lewandowski (78e). Mais Péter Gulasci a sorti une parade magnifique pour garder ses cages inviolées.

Au final, c'est Leipzig qui réalise la bonne opération. Après son élimination cette semaine en Coupe d’Allemangne par l'Eintracht (1-3) et deux matchs sans succès en championnat, le club de Saxe poursuit son rêve d’ajouter un premier titre à sa jeune histoire. Le septuple champion en titre est prévenu. Son dauphin, reste à l’affût à un point. Gare au faux pas.

Vidéo - 21e j. - Leipzig musèle le Bayern

02:00
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313