Six buts au total et un point chacun. Leipzig a longtemps cru tenir son exploit à l'Allianz Arena pour passer leader, mais le Bayern Munich a arraché le match nul dans cette 10e journée de Bundesliga (3-3) pour conserver deux points d'avance sur son adversaire du soir. Hans-Dieter Flick peut remercier Kingsley Coman, triple passeur décisif, et Thomas Müller, double buteur. Mais pas sa défense.

Bundesliga
Le Bayern se balade et s'envole
HIER À 16:18

Cette dernière n'est pas à blâmer sur l'avertissement d'entrée de jeu des joueurs de la Saxe. Sur un corner et une passe en retrait de Dayot Upamecano, Marcel Sabitzer a expédié le ballon sur la transversale de Manuel Neuer (2e). Elle l'est davantage sur le premier but. Après une ressortie de balle précise, Emil Forsberg a lancé Christopher Nkunku en profondeur plein axe. Manuel Neuer est sorti de sa surface, mais le Français l'a vu. D'un crochet, Nkunku a effacé Neuer et facilement marqué de loin dans le but vide (19e, 1-0). La célébration des joueurs de Leipzig a offert à chacun le temps de souffler. Intensité était le mot-maître à Munich, avec un ballon qui allait d'un camp à l'autre.

Bayern-Keeper Neuer hat das Nachsehen gegen Nkunku

Crédit: Getty Images

Coman soigne ses stats

Benjamin Pavard est passé à deux doigts, ceux de Peter Gulasci, de réussir sa spéciale : une reprise de volée fouettée du droit aux 18 mètres (28e). La lumière est finalement venue de... Jamal Musiala. Le milieu anglais de 17 ans a remplacé Javier Martinez, blessé à la 25e minute, et a trouvé la faille d'une frappe à ras de terre à l'entrée de la surface (30e, 1-1). Dans la foulée, Coman a idéalement servi Müller en profondeur, qui a remporté son face-à-face (34e, 2-1). Pas le temps de respirer pour le Bayern : sur une balle piquée sans contrôle d'Amadou Haidara, Justin Kluivert a crucifié Neuer d'un puissant tir du droit dans la surface (36e, 2-2). Le gardien allemand était furieux envers sa défense, mal alignée, et qui n'a pas compensé offensivement.

Jérôme Boateng a multiplié les passes trop longues. Pavard et David Alaba ont peu apporté dans leurs couloirs. Robert Lewandowski, muselé par Dayot Upamecano, s'est senti bien seul. La mi-temps n'a pas permis à Boateng et Niklas Süle de se ressaisir : c'est au milieu des deux Bavarois que Forsberg a profité, d'une tête bien ajustée, du centre d'Angelino (48e, 3-2). Mais le Bayern, trop expérimenté et trop frais physiquement, n'a pas paniqué. Leipzig a reculé, perdu la maîtrise du jeu et en a logiquement payé le prix.

D'un centre précis, Coman a délivré sa troisième passe décisive pour le deuxième but de Thomas Müller, d'une tête imparable pour Gulasci (75e, 3-3). Leipzig reste à deux points des Bavarois et doit vite se remobiliser : il y a une petite finale à jouer mardi en Ligue des champions, face à Manchester United.

Bundesliga
Nübel, le destin avorté du "nouveau Neuer"
24/01/2021 À 07:48
Bundesliga
Bousculé, le Bayern s'en sort avec le minimum syndical
20/01/2021 À 21:23