Le Bayern Munich a fini par remettre les pendules à l'heure. Ce dimanche soir, en clôture de la 14e journée de Bundesliga, le club bavarois s'est largement imposé contre Mayence (5-2). Pourtant, à l'Allianz Arena, ce sont bien les visiteurs qui menaient 2-0 à la pause, grâce à Jonathan Burkardt (32e) et Alexander Hack (44e).

Finalement, les hommes de Hans-Dieter Flick ont fini par retourner la situation, avec beaucoup d'autorité, par l'intermédiaire de Joshua Kimmich (50e), Leroy Sané (55e), Niklas Süle (70e) et Robert Lewandowski (76e sp, 83e). Au classement du championnat d'Allemagne, les Bavarois reprennent la première place à Leipzig, tandis que Mayence reste en 17e position.

Bundesliga
Nübel, le destin avorté du "nouveau Neuer"
IL Y A 4 HEURES

Le tournant du match est certainement intervenu à la 48e minute de jeu. Peu de temps après le retour des vestiaires, Robin Quaison a bien failli permettre à son équipe de mener 3-0, mais Manuel Neuer s'est interposé d'une magnifique parade décisive. A ce moment du match, le portier bavarois était donc déjà allé chercher le ballon au fond de son but à deux reprises, après les réalisations de Jonathan Burkardt, sur un contre (32e, 0-1) et Alexander Hack, d'une tête sur coup-franc (44e, 0-2).

Lewandowski en est à 19 buts en championnat

A la pause, le Bayern était bien mené 2-0. Une première depuis 2018, contre Hoffenheim. Ce jour-là, le champion d'Europe s'était finalement imposé 5-2. Un score final qui lui a donc visiblement donné des idées. Peu après ce nouveau sauvetage de Neuer (48e), Joshua Kimmich a sonné la révolte, en réduisant l'écart, de la tête (50e, 1-2). Seulement cinq petites minutes plus tard, c'est Leroy Sané qui a fini par remettre les deux équipes à égalité, d'une belle frappe (55e, 2-2). Malgré cette égalisation, l'octuple champion d'Allemagne en titre ne respirait alors pas la sérénité et Robin Quaison a bien failli en profiter, mais sa puissante tentative est venue s'écraser sur la barre transversale (59e).

A la 65e minute, les hommes de Hans-Dieter Flick pensaient avoir enfin pris l'avantage dans cette rencontre, mais ce but contre son camp de Leandro Barreiro Martins a finalement été annulé par le VAR, pour une position de hors-jeu de Serge Gnabry, au départ de l'action. Ce n'était finalement que partie remise et dans les 20 dernières minutes, le Bayern a scellé définitivement le score de ce match. D'abord par l'intermédiaire de Niklas Süle (70e, 3-2), puis grâce à Robert Lewandowski, sur penalty (76e, 4-2), puis d'une frappe du droit (83e, 5-2). Plus que jamais meilleur buteur du championnat, l'attaquant polonais en est désormais à 19 réalisations en treize rencontres.

Pour la huitième fois consécutive en Bundesliga, le Bayern a concédé l'ouverture du score. Mais son armada offensive fait qu'il s'en sort à chaque fois, ou presque. Plus que jamais meilleure attaque du championnat (44 buts), la formation munichoise a encore montré de grosses difficultés défensives. Reste désormais à offrir un tout autre visage, à ce niveau-là, lors de sa prochaine rencontre, sur la pelouse du Borussia Mönchengladbach, vendredi (20h30).

FC Bayern Munich | Leroy Sané

Crédit: Getty Images

Bundesliga
Bousculé, le Bayern s'en sort avec le minimum syndical
20/01/2021 À 21:23
Transferts
Le Bayern ne recrutera pas cet hiver
17/01/2021 À 17:48