Getty Images

Community Shield - Arsenal-Chelsea : Lacazette - Morata, des sommes record à justifier

Lacazette - Morata, des sommes record à justifier
Par AFP

Le 06/08/2017 à 00:57Mis à jour Le 06/08/2017 à 00:58

COMMUNITY SHIELD - La piste aux étoiles est ouverte. Chelsea, renforcé par sa recrue record Alvaro Morata, et Arsenal, qui a cassé sa tirelire pour Alexandre Lacazette, s'affrontent dimanche (15H00) à Wembley lors du Community Shield, le traditionnel lever de rideau de la saison anglaise.

Les millions pleuvent sur la Premier League et les deux clubs londoniens ne sont pas passés entre les gouttes. Le champion d'Angleterre a cassé sa tirelire sur Morata (65 millions d'euros) après avoir été doublé dans la course à Romelu Lukaku, finalement parti pour Manchester United. Le vainqueur de la FA Cup (face à Chelsea en finale) a lui jeté son dévolu sur Lacazette (53 millions d'euros plus 7 de bonus), qui semblait d'abord intéressé par l'Atlético Madrid avant de snober le club interdit de transfert cet été.

A Wembley, l'Espagnol de 24 ans tentera en tout cas de faire oublier son compatriote Diego Costa, en conflit avec les "Blues". Si le départ du bouillant Costa, dont Antonio Conte ne veut plus, tarde à se matérialiser et fait des vagues du côté de Stamford Bridge, l'arrivée de Morata n'a encore pas créé de raz de marée.

L'ancien joueur du Real Madrid, barré la saison passé par Karim Benzema, n'a pas encore marqué en match amical avec sa nouvelle équipe. Pas d'inquiétude cependant pour Conte, le Madrilène "est jeune" et "le devoir" de l'Italien est de l'aider à "devenir l'un des meilleurs buteurs du monde". Dimanche, Morata n'aura en tout cas pas Eden Hazard pour lui glisser des bons ballons : le Belge, opéré d'une cheville, ne devrait pas revenir avant début septembre.

Alvaro Morata lors de sa présentation du côté de Chelsea.

Alvaro Morata lors de sa présentation du côté de Chelsea.Eurosport

Un ou deux bons mois d'adaptation pour Lacazette

Lacazette (26 ans) lui a déjà marqué, en match amical fin juillet lors d'une défaite contre Séville (2-1), à Londres. Mais l'ex-Lyonnais était apparu en retrait, recevant quand même le soutien d'Arsène Wenger : " Pour marquer, il faut être à la bonne place au bon moment quand le centre arrive : il a ce talent."

Sera-t-il un attaquant à la hauteur de Robin van Persie, qui avait quitté Arsenal il y a cinq ans pour filer à Manchester United ? Le Français a en tout cas accumulé de bonnes statistiques en Ligue 1, en terminant meilleur buteur du championnat lors des trois dernières saisons et en marquant 37 buts en 45 matches avec l'OL la saison passée. Sa potentielle association avec Alexis Sanchez et Mesut Özil est censée faire progresser les Gunners offensivement, même si l'adaptation du Lyonnais va peut-être prendre du temps selon Wenger.

"Des fois cela prend quelques mois, des fois ça prend peu de temps", a expliqué le technicien français. "Il a l'air de s'adapter vite. Mais en définitive, je pense que cela va lui prendre un ou deux mois." Reste à savoir si Sanchez sera aligné. Le Chilien n'a repris l'entraînement que mardi après avoir été malade et bénéficié d'un repos plus long suite au bon parcours de la "Roja" lors de la Coupe des confédérations en juillet.

Désolé, cette vidéo n'est plus disponible

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0