Le FC Barcelone s'est fait peur. S'il n'a pas du en passer par une prolongation comme lors de son seizième de finale de Coupe du Roi arraché face à Cornella (2-0, a.p.) le club blaugrana a cette fois réussi à s'en sortir dans le temps réglementaire. Mais les hommes de Ronald Koeman ont été menés et ne sont parvenus à renverser la tendance qu'à vingt minutes du terme de la rencontre. Grâce aux buts de Lionel Messi (70e) et Frenkie de Jong (80e), les Catalans sont sortis vainqueurs du duel qui les a opposés ce mercredi à un vaillant Rayo Vallecano (1-2). Antoine Griezmann et ses partenaires sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe du Roi.
Après deux tours de Super Coupe consécutifs - et un autre de Coupe du Roi - tous ponctués d'une prolongation et parfois de tirs au but, le FC Barcelone a donc enfin réussi à passer un tour de coupe sans devoir disputer trente minutes supplémentaires. Pourtant, les hommes de Ronaldo Koeman ont bien pensé prendre une fois encore ce long chemin. La faute notamment au manque de réussite de Frenkie de Jong (20e), ou encore de Riqui Puig (35e). La faute aussi à des inspirations parfois discutables de la part de certains Catalans au moment de la dernière passe. Dans ce domaine, Trincao devra revoir sa copie.
Liga
Mais pourquoi le Barça commet-il autant d'erreurs défensives ?
HIER À 22:15
Tenus en échec à la pause, les Blaugrana sont repartis de l'avant lors du second acte. Sans plus de réussite et en s'acharnant à frapper les montants adverses une troisième fois (48e), cette fois sur un coup franc de Lionel Messi. Un manque de précision dont n'a pas souffert Fran Garcia, auteur de l'ouverture pour le Rayo (1-0, 63e). Aidé par une défense adverse une fois de plus à la ramasse (Clément Lenglet en tête), le jeune milieu de terrain a un temps cru être le héros d'un soir. Mais c'était sans compter sur la volonté et la capacité de réaction barcelonaise. Moins de dix minutes plus tard, et comme piqué au vif par le but madrilène, Lionel Messi est sorti de sa boite.

Messi, retour décisif

Titulaire et de retour dans le onze catalan après avoir purgé ses deux matchs de suspension, "La Pulga" a profité d'un service parfait d'Antoine Griezmann, pour aller chercher l'égalisation (1-1, 70e). Et mieux encore puisque dix minutes plus tard, c'est à nouveau lui qui a lancé l'action permettant à Frenkie de Jong de donner l'avantage aux visiteurs, sur un centre millimétré de Jordi Alba (1-2, 80e). Face à un adversaire épuisé, le FC Barcelone n'a finalement plus été inquiété et aurait même pu l'emporter plus largement si Lionel Messi n'avait pas croqué la feuille sur une ultime opportunité (90e+1)/
Certes, le FC Barcelone est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe du Roi, mais il y a tout de même beaucoup à redire de la prestation d'ensemble des Catalans. Si des joueurs comme Lionel Messi et Frenkie de Jong ont littéralement porté leur équipe ce mercredi, d'autres tels que Trincao et à un degré moindre, Riqui Puig, n'ont pas été à la hauteur dans ce match. Mais le gros point noir reste la défense qui, face à des attaquants madrilènes largement à sa portée, n'a eu de cesse de paniquer et de perdre un nombre incalculable de ballons dans sa surface. Mais l'essentiel est tout de même là et l'objectif du jour est rempli puisque le Barça disputera les quarts de finale de la compétition.


Liga
"Touché", Koeman comprend "les interrogations" à son sujet
12/05/2021 À 08:00
Liga
Le Barça gâche tout à Levante et dit peut-être adieu au titre
11/05/2021 À 21:50