Ce jeudi soir, l'Athletic Club a prouvé qu'il était capable de faire tomber un tenant du titre. Au terme d'un suspense insoutenable, les Basques se sont armés de courage et d'abnégation pour faire chuter le Barça, vainqueur de la coupe d'Espagne 2021, dans une prolongation sous la pluie et grâce au penalty transformé par Iker Muniain (3-2). Déterminant avec un doublé et une prestation individuelle de taille XXL, le numéro 10 des Leones a été le grand bonhomme du match. Après la Supercoupe, c'est une nouvelle désillusion consécutive pour le Barça de Xavi en quelques jours...
Pour ce huitième de finale de la coupe du Roi, ce grand classique entre deux mastodontes de la Liga avait tout pour plaire sur le papier. Et dans les faits, le spectacle n'a pas déçu. Comme face au Real Madrid en demi-finale de la supercoupe d'Espagne, le Barça a procuré des émotions et des séquences de jeu parfois intéressantes. Mais comme face au Real Madrid, le Barça a perdu. La défaite s'est dessinée dans les premières secondes de la partie lorsque Iker Muniain a profité d'un débordement de Nico Williams pour enrouler une frappe somptueuse dans le petit filet opposé, laissant Marc-André Ter Stegen impuissant (2e, 1-0). Dans un stade en fusion, les Barcelonais sont tout de même parvenus à refaire surface grâce à leur nouvelle recrue Ferran Torres, dans un but assez similaire à celui inscrit par Muniain (20e, 1-1). Avec ces deux golazos, le spectacle de la première période a été au rendez-vous comme en témoigne la parade exceptionnelle de Ter Stegen sur une déviation de la tête de Raul Garcia (45e).
Liga
Le Barça envisage une opération Griezmann - Morata
14/05/2022 À 16:58

Ansu Fati blessé

En revanche, cela a moins été le cas en deuxième période, notamment pour le Barça, pas aidé par l'entrée en jeu d'un Frenkie De Jong encore trop léger dans l'entrejeu catalan. Entré en cours de match, Inaki Williams a envoyé une reprise juste au-dessus (62e) puis son centre a terminé sur la barre barcelonaise (85e). Une minute plus tard, Inigo Martinez arrachait un deuxième but pour l'Athletic grâce à un tacle rageur à la lutte avec Gerard Piqué sur la ligne de but (86e, 2-1). L'Athletic s'est cependant vu arriver un peu trop tôt à la victoire finale, puisqu'un éclair de génie de Pedri a permis au Barça d'envoyer tout le monde en prolongation après une délicieuse frappe en première intention (93e, 2-2).
La suite ? Une longue agonie pour le Barça, qui a perdu Ansu Fati sur blessure et accumulé les cartons jaunes avant de céder sur un penalty accordé grâce à la VAR pour une main de Jordi Alba sur un centre de l'excellent Nico Williams. Juste avant le changement de côté, Muniain a pris ses responsabilités pour transformer la sentence et permettre à l'Athletic de reprendre un avantage qu'il ne perdra plus jamais (105e, 3-2). Une fois de plus, il a manqué de la condition physique au Barça pour maintenir ses performances sur la durée. Pour l'Athletic, les valeurs combattantes du club ont été fièrement représentées et la victoire n'en est que plus belle.
Liga
"Il fait des trucs de fou sur le terrain" : Dembélé, définitivement réadopté
11/05/2022 À 07:47
Liga
Dembélé et le Barça s'amusent, Araujo inquiète
10/05/2022 À 21:34