Incroyable mais vrai. Boca Juniors a fini la soirée au commissariat après son élimination émaillée de graves incidents mardi en huitième de finale retour de Copa Libertadores par le club brésilien de l'Atlético Mineiro à Belo Horizonte.
Suivez les Jeux Olympiques de Tokyo en intégralité en vous abonnant à Eurosport
Eliminés aux tirs au but après un résultat nul (0-0) comme à l'aller à Buenos Aires, les joueurs du club argentin, mécontents de s'être vu refuser un but en seconde période, ont provoqué une bagarre générale et détruit du mobilier dans le tunnel menant aux vestiaires. Les incidents ont été tels que la police militaire a dû intervenir au moyen de gaz lacrymogène. Selon les forces de l'ordre, au moins huit membres de la délégation de Boca Juniors, dont des joueurs, des entraîneurs et des dirigeants ont été identifiés par les caméras de surveillance lors de la bagarre.
Copa Libertadores
Les joueurs de Boca libérés sous caution après des incidents au Brésil
21/07/2021 À 18:03
Ces personnes sont accusées de blessures corporelles, agression et destruction de biens publics. Elles ont été convoquées au commissariat de Belo Horizonte (sud-est du Brésil), pour s'expliquer, mais l'ensemble de la délégation argentine a décidé de s'y rendre.
Copa Libertadores
21 joueurs touchés par le Covid, un gardien de fortune : l'incroyable exploit de River Plate
20/05/2021 À 09:36
Copa Libertadores
Vingt cas de coronavirus et sans gardien : River Plate pourrait débuter un match... à dix
19/05/2021 À 15:46