Getty Images

Adéoti : "L'objectif du Bénin ? Passer en huitièmes"

Adéoti : "L'objectif du Bénin ? Passer en huitièmes"
Par AFP

Le 25/06/2019 à 08:49

CAN 2019 - "Gagner un match de la CAN pour le Bénin, ce serait entrer dans l'histoire", déclare le milieu défensif d'Auxerre et des "Ecureuils" Jordan Adéoti. Mais il ne manque pas pour autant d'ambition.

Le Bénin n'a jamais remporté un match à la CAN en trois participations. 2019 sera-t-elle la bonne ?

Jordan Adéoti : Ça peut sembler trop ambitieux de dire ça, mais l'objectif est de passer en huitièmes. On va essayer de faire un gros match contre les deux grosses équipes (Ghana et Cameroun), puis contre la Guinée-Bissau. On n'a rien à leur envier. Gagner un match de la CAN pour le Bénin, ce serait entrer dans l'histoire. Ce serait exceptionnel.

Jouer la CAN aujourd'hui, cela représente-t-il un aboutissement ?

J.A. : Quand je jouais en quatrième division à Colomiers (lors de ses débuts internationaux), je ne pensais pas que tout ce qui m'arrive aujourd'hui allait arriver. J'étais là pour le 'kiff'. Rencontrer des joueurs comme Stéphane Sessègnon et d'autres professionnels, c'était déjà énorme pour moi. Aujourd'hui, après sept ans en sélection, jouer la CAN, c'est un vrai aboutissement. On a dû en louper trois. On est passé deux fois très près (pour les éditions 2013 et 2017). Ça nous a fait mal.

Algérie-Bénin

Algérie-BéninGetty Images

"On est une équipe 'chiante' à jouer"

Vous vous êtes qualifiés lors de la dernière rencontre en battant le Togo (2-1) qui vous avait privé sur le fil de la CAN-2017... Quel souvenir gardez-vous de cette victoire ?

J.A. : C'était énorme. J'avais déjà vu de belles ambiances au Bénin mais là c'était au-dessus de tout. Avec notre public, ça faisait longtemps qu'on l'attendait. C'est le plus beau moment de ma carrière.

Quel est votre style de jeu ?

J.A. : On est difficile à jouer. On joue à cinq derrière, avec trois centraux solides dans les duels. On est une équipe qui essaye de jouer au ballon, qui se trouve pas mal. On a un point d'appui devant avec Steve Mounié, qui est très intéressant, avec des joueurs très dynamiques autour, très bons dans le dribble. On est une équipe 'chiante' à jouer car c'est dur de se procurer des occasions contre nous, et avec des armes offensives très intéressantes.

Vidéo - Koulibaly, Ziyech, Mahrez… Notre onze des stars de la CAN

02:03

Et vous avez une star avec Stéphane Sessègnon, passé par le PSG...

J.A. : C'est vraiment le leader. Avant les matches, c'est là qu'il prend son rôle, qu'il nous réunit avec ses discours fédérateurs. Je ne l'imaginais forcément comme ça au départ. Il paraît assez réservé. Lui aussi avait vraiment envie de retrouver la CAN. Il est accompagné d'autres leaders qui sont là depuis longtemps comme Mickaël Poté et Khaled Adenon qui sont là pour prendre son relais.

Le Français Michel Dussuyer va vivre sa deuxième CAN comme sélectionneur du Bénin après 2010. Quelle a été son influence après son retour en juin 2018 ?

J.A. : Quand il est arrivé, il a donné des directives assez claires au niveau de la manière dont il veut que les choses soient faites. Les conditions sont bien meilleures quand on va là-bas. Il a une expertise du foot africain, il a connu plusieurs équipes, on sent que c'est quelqu'un qui connait son sujet. Il nous a amenés là où on voulait être.

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0