AFP

Coupe de France : Le PSG bat facilement Rennes avec un doublé de Draxler (0-4)

Draxler et le PSG se sont bien amusés

Le 01/02/2017 à 22:50Mis à jour Le 01/02/2017 à 23:38

COUPE DE FRANCE – Pas de souci pour le tenant du titre. Emmené par un grand Julian Draxler, auteur d'un doublé, le PSG a dominé Rennes mercredi au Roazhon Park (0-4), validant ainsi son billet pour les huitièmes de finale.

Le PSG poursuit sa route en Coupe de France. Les joueurs d'Unai Emery ont surclassé Rennes ce mercredi soir au Roazhon Park et rejoignent les huitièmes de finale (0-4). Julian Draxler s'est offert un doublé (27e et 68e), Lucas (38e) et Ben Arfa (90e) ont également marqué. Le double tenant du titre tient à son trophée.

Privés de nombreux titulaires habituels blessés ou ménagés, les Parisiens n'ont pas eu besoin de trop forcer pour faire craquer les Rennais en première période. Passée une vingtaine de minutes durant laquelle ils ont simplement dû se montrer sérieux en défense et au milieu de terrain, les visiteurs ont débloqué la situation par l'intermédiaire de Draxler, bien lancé dans l'axe par Thiago Motta et qui est allé subtilement lober Costil (0-1, 27e).

Derrière un bloc pas assez compact, la défense rennaise a encore craqué sur une action initiée par la recrue allemande du PSG et un centre de Ben Arfa que Lucas a repris sans opposition (0-2, 38e).

Draxler brille, Ben Arfa marque de nouveau

Les hommes de Christian Gourcuff ont profité de la pause pour retrouver leurs esprits et ont effectuer un pressing plus haut et plus hargneux à la reprise. Il a toutefois fallu attendre l'heure de jeu pour voir le premier tir cadré des Bretons sur une puissante frappe de Sio qu'Areola a bien captée. Le gardien parisien a tremblé sur une énorme frappe de Prcic mais le ballon n'a fait que frôler sa lucarne gauche (36e). Le Stade Rennais avait laissé passer sa chance de relancer le match. Largement supérieurs techniquement et au niveau de l'animation offensive, les Parisiens ont en effet tué tout suspense quand Draxler a trouvé le petit filet de Costil au bout d'une offensive lancée par Rabiot et relayée par Ben Arfa (0-3, 69e).

L'ancien de Wolfsburg avait déjà marqué contre Bastia au tour précédent (7-0) et sur cette pelouse rennaise en championnat (0-1). Il semble avoir trouvé ses marques au sein de sa nouvelle équipe et a pu céder sa place à Pastore, enfin de retour de blessure. Si Lucas a raté le doublé devant Costil (74e), Pastore a montré qu'il n'avait rien perdu de sa justesse et de sa vision du jeu avec une ouverture inspirée vers Gonçalo Guedes qui n'a rien donné (87e) et surtout ce coup franc vite joué dans le rond central pour permettre à Ben Arfa d'aller clore la marque (0-4, 90e). HBA, aligné en pointe ce soir, n'avait plus marqué depuis le Trophée des champions contre Lyon au mois d'août (4-1). Comme le PSG, il a bien négocié ce rendez-vous.

0
0