Getty Images

Coupe de France : Lyon s'impose sans problème à Amiens (0-2) et se qualifie pour les 8es

Lyon sans trembler

Le 24/01/2019 à 22:58Mis à jour Le 25/01/2019 à 01:41

COUPE DE FRANCE - Grâce à deux buts de Moussa Dembélé et Léo Dubois en début de match et malgré l'exclusion de Fernando Marçal juste avant la mi-temps, Lyon s'est tranquillement imposé à Amiens (0-2) jeudi soir lors des 16es de finale. Les Lyonnais se rendront à Guingamp en 8es de finale.

Soirée tranquille pour Lyon. Malgré l’expulsion de Fernando Marçal avant la pause, les Gones ont décroché sans forcer leur ticket pour les huitièmes de finale de la Coupe de France contre Amiens jeudi soir (0-2), à la Licorne. Les hommes de Bruno Genesio y retrouveront Guingamp au début du mois de février (5-6). Héros du derby contre Saint-Etienne dimanche, Moussa Dembélé a encore marqué.

Le geste d’humeur incompréhensible de Fernando Marçal sur Cheick Timité, dans le temps additionnel de la première période (45e+2), aurait pu relancer un match à sens unique pendant toute une mi-temps. Mais face à des Picards aussi inoffensifs, Lyon aurait presque pu tenir à neuf mercredi. Rentrés doucement mais sûrement dans leur match, les Rhodaniens ont tranquillement géré cette rencontre après avoir fait le boulot en sept minutes dans le premier acte. D’abord grâce à un face à-face géré par Moussa Dembélé (1-0, 28e) sur un caviar de Fekir puis sur un but de renard de Léo Dubois (2-0, 35e).

Vidéo - Le pétage de plombs de Marçal a laissé l'OL à dix

00:41

Dembélé confirme, Fekir en jambes

Déjà buteur dans les derniers instants du derby, l’ancien attaquant du Celtic Glasgow a – malgré une énorme occasion manquée (55e) - confirmé sa forme du moment, trouvant le chemin des filets pour la troisième fois sur ses trois derniers matchs. De quoi retrouver une place de titulaire dans le onze de Bruno Genesio ? Le 4-2-3-1 utilisé pour la deuxième fois consécutive par le coach lyonnais lui va en tout cas très bien. Le tout alors que Nabil Fekir, lui, a semblé très en jambes dans son rôle de meneur de jeu ou neuf et demi.

L’OL a donc fini de dégoûter Amiens des Coupes, après avoir déjà éliminé son adversaire du soir en huitièmes de finale de Coupe de la Ligue (2-3), le 19 décembre dernier. Les Picards se seraient donc certainement passés d’une nouvelle réception des Gones… dans trois jours, en Ligue 1. Cette fois, les enjeux seront bien différents : la lutte pour le podium d’un côté, celle pour le maintien de l’autre…

Vidéo - Maître des événements, réaliste, joueur : Lyon a signé une copie parfaite

02:11
Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0