Il ne fêtera ses 22 ans qu'en décembre. Mais on en attend toujours plus. Et s'il y a de fortes chances que cela ne le dérange pas le moins du monde, Kylian Mbappé ne peut s'en prendre qu'à lui-même. C'est lui qui a fixé ce niveau d'exigence en cassant toutes les barrières. En faisant fi de son âge pour faire parler son talent aux yeux de tous. Avec Monaco, le PSG ou l'équipe de France, il n'a eu de cesse d'impressionner et de répondre aux attentes sur les terrains du Vieux Continent.

Forcément devant un tel phénomène, l'histoire est toujours la même quand le football s'apprête à reprendre ses droits : Mbappé se retrouve avec des objectifs élevés à relever. Et cette nouvelle saison ne déroge pas à la règle. A plusieurs niveaux, elle est même encore un peu plus déterminante alors qu'il vient de rassurer les rares fans parisiens qui s'inquiétaient pour son avenir proche. "Je suis là. Je suis dans le projet pour une quatrième année", a-t-il lâché au micro de la chaîne beIN Sports.

Coupe de France
Enfin…
23/07/2020 À 21:58

Un programme déjà dense dans les prochaines semaines

Il est bizarre de parler de nouvelle année alors que les premiers objectifs de l'idole de Bondy et du PSG vont être de finir de la plus belle des manières possibles leur exercice 2019-2020, en remportant les deux coupes nationales et ensuite la Ligue des champions en août. Mais après cette longue coupure en France imposée par la pandémie du Covid-19, il ne faut pas se mentir : c'est bien un nouvel exercice qui reprend. Et d'ailleurs, les Parisiens enchaîneront directement après la C1 avec la L1 et la saison 2020-2021.

Ces 12 prochains mois ne seront pas vraiment de tout repos pour Mbappé. Dans les prochaines semaines, il peut donc ajouter deux titres à son palmarès avec la Coupe de France contre Saint-Etienne et la Coupe de la Ligue face à Lyon. Puis et alors qu'il n'avait pas pu vraiment faire parler son talent contre Dortmund lors de ce retour si décomplexant pour le PSG (ndlr : souffrant d'une grosse angine, il n'avait joué que 25 minutes), il devra monter en régime contre l'Atalanta Bergame dans ce "Final 8" inédit en Ligue des champions, qui a offert un tableau plus ouvert que jamais au club de la capitale.

Kylian Mbappé en amical avec le PSG, 2020

Crédit: Getty Images

Plus de responsabilités encore ?

A chacune de ces rencontres, son association avec Neymar sera encore scrutée. Et les trois matches amicaux du PSG avec respectivement quatre et trois buts inscrits pour "Ney" et "KM", qui ont parfaitement combiné sur le côté gauche, ont offert de belles promesses. "Il y a vraiment une belle connexion entre lui et Neymar, savoure Thomas Tuchel. Cela donne beaucoup de plaisir à tout le monde. C'est une vraie force pour le PSG. C'est top comme ça". Les responsabilités des deux hommes n'en sont que plus grandes. Et ça ne déplaira pas à Mbappé.

Après en avoir demandé plus lors de la soirée des trophées UNFP en mai 2019, le jeune Français a régulièrement assumé son statut sur les près avec 18 buts en 20 matches de L1 en 2019-2020 ou ses 30 réalisations en 33 matches toutes compétitons confondues. Le départ d'Edinson Cavani devrait lui permettre de jouer encore plus souvent dans l'axe, ce qui ne peut là aussi que lui faire plaisir. Mais l'ancien Monégasque devra également parvenir à gommer quelques gestes superflus qui sont venus gâcher son impact sur certains matches, où il a perdu le côté tranchant et instinct de ses débuts tonitruants.

Neymar et Mbappé (PSG)

Crédit: Getty Images

Une prolongation au cœur des discussions

Son année s'annonce en tout cas riche et rythmée. Avec le report en 2021 de l'Euro et des Jeux olympiques de Tokyo, il devrait être sur tous les fronts dans les prochains mois. Et pas seulement pour des raisons sportives. L'un des sujets majeurs à venir dans les couloirs du Camp des Loges ou du Parc des Prince sera sa prolongation de son contrat, qui s'achève en 2022, comme celui de Neymar.

Jusqu'à présent, Mbappé ne s'est pas montré pressé pour rempiler. Et le temps joue pour lui alors que le Real Madrid rêve de l'attitrer. "Il est le futur du PSG. C'est ce que tout le monde veut. L'idéal serait de prolonger", a déjà plaidé Leonardo, le directeur sportif parisien dans un grand entretien au JDD fin juin. "Parmi les cinq meilleurs joueurs du monde, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ont 32 et 35 ans; Neymar et Mbappé ont 28 et 21 ans, et ils sont chez nous. Il n'y a pas besoin de trop réfléchir. Il faut trouver la solution pour continuer l'aventure ensemble", a ajouté le directeur sportif brésilien. En position de force, Mbappé attend lui de voir. Conscient que ces prochains mois peuvent clairement être les siens.

Ligue 1
L'appauvrissement de l'effectif du PSG : vrai constat ou faux débat ?
HIER À 14:30
Ligue des champions
"Ce n'était pas nous"
20/10/2020 À 22:32