Il n'y a eu aucune surprise à l'occasion de l'entame des seizièmes de finale de la Coupe de France. Toulouse, qui se bat pour remonter en Ligue 1, et Boulogne, qui doit assurer son maintien en National, ont tenu leur rang, respectivement face à Aubagne et Beauvais, deux pensionnaires de National 2 qui ont peut-être vécu leur dernier match de la saison. Les rencontres se sont terminées sur le même score (0-2). Toulouse et Boulogne, solides à défaut de briller, sont les premiers qualifiés pour les huitièmes de finale de la compétition.
Coupe de France
Delort passe Giroud au rayon des buteurs de Montpellier : "Merci au club de m'avoir fait confiance"
IL Y A 15 HEURES
Jusqu’au 21 mars, l’abonnement à l’application Eurosport est à -50% pour un an, 34,99€ au lieu de 69,99€, pour suivre la saison de Coupe de France en LIVE et sans PUB.
Patrice Garande avait décidé de faire tourner pour le déplacement de Toulouse sur la pelouse de Martigues, où Aubagne a fait montre d'une opposition intéressante en seizième de finale de Coupe de France. Hélas, le petit Poucet, s'il est tombé avec les armes à la main, n'a pas trouvé les ressources pour renverser un club bien placé pour retrouver l'élite la saison prochaine. Les jeunes pousses de Toulouse ont fait le boulot et ont su très vite matérialiser leur supériorité au tableau d'affichage, grâce à une belle frappe de Kouadio Koné (0-1, 9e).

Toulouse et Boulogne assurent

Alors qu'Aubagne n'a pas hésité à jouer crânement sa chance, les Toulousains ont eu la bonne idée de faire le break peu après le retour des vestiaires, grâce à Nathan N'Goumou (0-2, 53e). Jamais vraiment assommé, le club d'Aubagne a continué de se montrer offensivement. Il a même fallu qu'Isak Pettersson se montre vigilant sur sa ligne, à l'image de cette frappe qu'il a repoussée sur sa barre (60e). Toulouse peut avoir le sentiment du devoir accompli et, après avoir éliminé Bordeaux au tour précédent, poursuit sa route en Coupe de France. Au passage, avec ce onze remanié, Patrice Garande n'oublie pas de concerner l'ensemble de son groupe, un point positif quand un sprint final se profile.

Une superbe frappe en pleine lucarne : le petit bijou de Koné

Ce fut un peu plus indécis entre Beauvais et Boulogne, deux équipes d'un niveau plus proche. On a assisté à un match engagé, avec des coups de sifflet et des cartons jaunes. Malgré une belle adversité, Boulogne a ouvert le score au meilleur moment, juste avant la pause, sur une frappe croisée imparable d'Oussama Abdeldjelil (0-1, 45e+1). Après la pause, l'entrée de l'expérimenté Mathieu Duhamel, qui a connu la Ligue 1, a bien failli faire douter Boulogne et relancer Beauvais. Mais un penalty concédé par Samuel Atrous a permis à Christian Senneville de mettre son équipe à l'abri (0-2, 78e). Compte tenu de l'incertitude qui pèse sur le football amateur, Beauvais a sans doute vécu les dernières minutes de sa saison. Comme Aubagne.

Du jeu et de l'engagement : Boulogne a maté Beauvais

Coupe de France
Réduit à 10, Montpellier a su renverser Canet Roussillon : le résumé en vidéo
IL Y A 15 HEURES
Coupe de France
"Un sauvetage qui vaut but" : l'énorme tacle de Cozza pour assurer la qualif de Montpellier
IL Y A 15 HEURES