Imago

Lyon prend tout

Lyon prend tout
Par Eurosport

Le 21/12/2006 à 10:30Mis à jour

L'Olympique Lyonnais est sur tous les fronts. La Ligue 1, la Ligue des Champions et maintenant la Coupe de la Ligue, les Rhodaniens veulent tout gagner. Mercredi, l'OL a sorti Nancy (3-1), tenant du titre, en quart de finale de la Coupe de la Ligue et aff

Qui a dit que la Coupe de la Ligue n'intéressait pas l'Olympique Lyonnais ? La LFP le pensait avant le début de la saison. D'où les aménagements réalisés pour l'édition 2006/2007 et la protection dont ont profité les partenaires de Florent Malouda (et Bordeaux) en début de compétition. Exemptés de premier tour, les hommes de Gérard Houllier se sont finalement dit qu'il y avait sans doute un bon coup à jouer et peut-être un titre à gagner en quatre matches cette saison. Le PSG et désormais Nancy en ont fait les frais. Sorti en quart de finale de la compétition, l'ASNL a perdu son titre face à des Rhodaniens affamés comme au premier jour.

Avec une équipe à peine remaniée et "juste" privée de Grégory Coupet, des blessés (quasiment toute l'attaque) et des suspendus du milieu (Tiago, Juninho), les quintuples champions de France ont récité leur football comme d'habitude. Inoffensifs dans un premier temps, les Gones ont mis le pied sur le champignon en seconde période. Et notamment durant le dernier quart d'heure, pendant ce money-time qui leur réussit si bien. Courageux et au niveau, les Nancéiens ont fini par craquer. Comme tant d'autres.

Malouda, le détonateur

Plus dangereux que ses partenaires de l'attaque rhodanienne, le vice-champion du monde a été récompensé au début de la seconde période. Sur une ouverture bien sentie de Ben Arfa, "Maloud" a enchaîné du gauche et ouvert la marque (1-0, 53e). Le plus dur était fait... enfin, pensait-on. Nullement découragés et soucieux de retrouver le Stade de France pour la seconde année de suite, les Nancéiens ont égalisé. Grâce à leur Zorro Zerka, qui a surgi au premier poteau pour reprendre un bon centre de Dosunmu (1-1, 66e).

Revenus, les Nancéiens n'avaient pas fait le plus dur puisque le dernier quart d'heure n'avait pas encore commencé. Comme souvent, il a été fatal à l'adversaire de l'OL. Soucieux de ne pas disputer une prolongation éreintante, les hommes de Gérard Houllier ont passé la seconde. Et après avoir été dans la peau du buteur, Florent Malouda s'est mis dans celle du passeur. Une remise sur Sidney Govou qui, d'un dribble pourtant mal assuré, est parvenu à doubler la mise (2-1, 78e). Nancy ne s'en est pas remis. Pour preuve, Alou Diarra est venu corser l'addition en fin de match (3-1, 90e) et offrir une demi-finale de Coupe de la Ligue à l'OL qui affrontera Le Mans à Gerland. Déjà pas très loin en début de compétition, le Stade de France n'est plus qu'à un pas.

LA DECLA : Gérard Houllier (entraîneur de Lyon)

"Je me suis régalé. C'était un très bon match de football. Je suis content pour les supporters. C'était l'un de nos meilleurs matches dans la construction et la qualité du jeu. Je n'avais qu'un joueur neuf dans chaque ligne. Florent Malouda a été un capitaine idéal dans l'effort qu'il a fourni. Ce n'était pas facile car l'adversaire défendait bien et qui reste toujours menaçant dans sa façon de jouer. Il y a eu quatre beaux buts, trois de Lyon et un de Nancy. Mon équipe n'a pas donné l'impression d'être abattue par les événements du match qui paraissent nous laisser indifférents. Nous sommes capables de prendre un but et de remonter cela. C'est bien pour Sidney Govou d'avoir marqué le 2e but. Il ne passera pas Noël sans avoir marqué. La joie des joueurs pour le féliciter est significative de l'état d'esprit dans l'effectif. Le 3e but d'Alou Diarra est aussi bien amené."

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313