Sept mois que les supporters lyonnais attendent son retour. Depuis le 15 décembre dernier et sa rupture des ligaments croisés du genou gauche face à Rennes au Groupama Stadium, Memphis n’a plus foulé une pelouse en match officiel. Il a retrouvé quelques sensations durant différents matches amicaux sous la tunique lyonnaise au mois de juillet. Mais c’est bien vendredi, dans un stade de France à peine garni que le Néerlandais devrait effectuer son grand retour.

Une finale décisive

Ligue 1
Mbappé avait faim et ça a fait mal : "C'est impressionnant ce que fait Kylian"
IL Y A 11 HEURES

Face au Celtic le 18 juillet dernier, lors du Trophée Veolia organisé par l’Olympique Lyonnais, l’attaquant a conclu la victoire des siens et sa bonne entrée en jeu par une jolie madjer. De quoi rassurer ses coéquipiers et son portier, Anthony Lopes : "Je vois d'un très bon œil son retour (...) Je pense qu'il est à 100% de ses moyens, il est présent pour le groupe et ça se voit sur le terrain." De bon augure avant la dernière finale de l’histoire de la Coupe de la Ligue face au PSG vendredi.

Et cette finale face aux hommes de Thomas Tuchel s’annonce déjà comme un tournant dans la suite de la carrière de l’attaquant. Et pour cause : l'ancien mancunien a en ligne de mire l'Euro 2021, dans un petit peu moins d'un an. Et même si Memphis est quasiment assuré d’être du voyage avec la sélection néerlandaise, l'attaquant aura sans doute à coeur de disputer une compétition européenne la saison prochaine pour être compétitif. Ce qui est, pour le moment, loin d’être acquis avec l’Olympique Lyonnais.

L’Europe ou le feuilleton

Avec la décision prise fin avril par la LFP d’arrêter définitivement la saison de Ligue 1, figeant le classement selon le critère du ratio nombre de points/matches joués à l'issue de la 28e journée, l’Olympique Lyonnais n'est pour le moment qualifié pour aucune compétition européenne. Si le club rhodanien veut y remédier, deux solutions s’offrent à lui : remporter la finale de la coupe de la Ligue face au PSG, synonyme de qualification pour le deuxième tour préliminaire de l’Europa League, ou bien remporter la Ligue des champions pour accéder aux phases de poules de la prochaine C1.

"Depay et Reine-Adélaïde sont prêts pour le PSG et la Juventus"

Si la deuxième option relève de l’exploit, la première reste à la portée de l’Olympique Lyonnais. Ces dernières années, les Gones ont causé beaucoup de problèmes au PSG. Et Memphis y était souvent pour beaucoup. Vendredi, l’attaquant pourrait signer son grand retour de la meilleure des manières en permettant aux Gones de soulever leur premier trophée depuis 2012. Et cette victoire en finale de la Coupe de la Ligue serait tout sauf anodine.

Parce qu’une défaite face au PSG amorcerait sans doute le début d’une saga Depay. Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, s’était montré pessimiste en mai dernier quant à l’avenir de son capitaine en cas de non-qualification pour une compétition européenne. "Memphis me dit qu'il est prêt à discuter quand il rentrera. Ses agents disent qu'il est plutôt dans une réflexion sur une opportunité de départ si on n'est pas en Coupe d'Europe (…) des joueurs programmés pour jouer les compétitions européennes peuvent avoir envie d'aller voir ailleurs parce qu'on nous prive de coupe d'Europe" avait alors confié le dirigeant dans les colonnes du Progrès.

Les transferts internationaux se prolongeront jusqu'au 13 octobre, alors on pourra venir chercher nos joueurs jusque-là

Depuis, la situation n’a pas évolué. D’autant que le mercato, bouleversé au même titre que les différents championnats par la pandémie de Covid-19, fermera ses portes début octobre. Ce qui ne rassure pas non plus Jean-Michel Aulas sur l’avenir de Memphis. "Il va jouer les finales qui nous attendent. Malheureusement, les transferts internationaux se prolongeront jusqu'au 13 octobre (le mercato fermera ses portes le 5 octobre dans la majorité des championnats, ndlr), alors on pourra venir chercher nos joueurs jusque-là", a confié le patron de l’OL à la fin du mois de juin dernier, toujours au Progrès.

Ainsi, l’avenir du numéro 11 lyonnais est plus qu’incertain. Et il sera en grande partie conditionné par les échéances estivales des Gones, à commencer par la finale de la coupe de la Ligue. Face à un PSG privé de Kylian Mbappé, Memphis a l’occasion de briller et de qualifier les siens pour la prochaine édition de l’Europa League. Dans le cas contraire, l’avenir du Néerlandais sera scruté de près. L'issue de la finale sera déterminante pour les semaines à venir côté Lyonnais…

Memphis Depay et Jean-Michel Aulas, lors de la signature du Néerlandais à l'OL - 20 janvier 2017

Crédit: Getty Images

Ligue 1
Paris se ressaisit et s'impose à Nice
IL Y A 14 HEURES
Ligue 1
Mbappé titulaire aux côtés de Di Maria et d'Icardi
IL Y A 16 HEURES