Getty Images

L'Allemagne terrassée par la Suède

L'Allemagne terrassée par la Suède

Le 29/06/2019 à 20:25Mis à jour Le 29/06/2019 à 20:49

COUPE DU MONDE FEMININE - C'est une immense surprise. Ce samedi, à Rennes, la Suède a réussi à éliminer l'Allemagne, deuxième nation mondiale, au stade des quarts de finale de la compétition (2-1). Les partenaires de Stina Blackstenius, buteuse décisive en seconde période affronteront les Pays-Bas pour une place en finale.

L’Allemagne ne verra pas le Groupama Stadium. Anormalement friable en défense et en panne d’inspiration sur le plan offensif, la deuxième nation au classement FIFA a été renversée par la Suède ce samedi (1-2) en quarts de finale de la Coupe du Monde. Les Suédoises rallient le dernier carré de l’épreuve pour la quatrième fois de leur histoire et défieront les Pays-Bas mercredi prochain (21h).

Dans ce remake de la finale des JO de Rio, c’est l’Allemagne qui a réussi la meilleure entame. Malgré l’absence de Dzsenifer Marozsan dans le onze de départ, les championnes olympiques en titre ont d’emblée mis le pied sur le ballon et pris le jeu à leur compte. Cela s’est rapidement concrétisé au tableau d’affichage puisque Lina Magull, idéalement servie par Sara Däbritz, a trouvé la faille d’une belle reprise du droit (1-0, 16e).

La défense allemande a flanché, la Suède en a profité

Il n’en fallait pas plus pour réveiller la Suède, qui a vite réagi. Alertée dans le dos de la défense, Sofia Jakobsson a égalisé d’une frappe croisée qu’Almut Schult n’a pu qu’effleurer (1-1, 22e). Imperméable jusqu’alors dans la compétition, l’arrière-garde allemande est apparue moins sereine. Son alignement approximatif a d’ailleurs failli être exploité par Stina Blackstenius, sans succès (36e). L’attaquante des Blagult n’a en revanche pas laissé passer l’occasion de donner l’avantage à son équipe dès le retour des vestiaires (1-2, 48e).

Pour la première fois depuis le début du Mondial, la Nationalmannschaft s’est retrouvée dos au mur. Et l’entrée en jeu de Marozsan (sans doute encore diminuée par sa blessure à un orteil) n’a pas eu l’effet escompté sur les protégées de Martina Voss-Tecklenburg qui, peu inspirées, se sont inlassablement heurtées au bloc adverse. En dépit de quelques sueurs froides sur coups de pied arrêtés, les Suédoises ont tenu bon jusqu’au libérateur coup de sifflet final.

Victorieuse de l’Allemagne pour la première fois depuis 24 ans, la sélection entraînée par Peter Gerhardsson rejoint donc l’Angleterre, les Etats-Unis et les Pays-Bas, qui ont également composté leur billet pour les demi-finales. Pour maintenir intact leur rêve de sacre mondial, Kosovare Asllani et ses coéquipières devront se défaire des Néerlandaises, mercredi prochain à Lyon (21h).

Pariez sur le Football avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
0
0