Avec Paul Pogba, c’est un peu toujours la même histoire. Il agace autant qu’il séduit. Il désespère autant qu’il enthousiasme. Il est une menace aussi bien pour l’adversaire que pour les Bleus. Il divise plus qu’il ne réunit et alimente les débats sans fond entre journalistes. Incontournable pour les uns, insupportable pour les autres. Depuis le début du Mondial, tel est Paul Pogba. Et son match face au Nigeria (2-0) est un parfait condensé de ce qu’il dégage en Bleu dans cette Coupe du monde.
Côté pile, des passes mal assurées et un replacement défensif parfois peu rigoureux. Côté face, des percées en marchant et, surtout, l’ouverture du score. "Pogba critiqué ? Ah bon ? C’est qu’on ne regarde pas le même football alors, l’a défendu Karim Benzema lundi soir l’air faussement choqué. Pour moi c’est un jeune joueur mais déjà un très grand joueur." Qu’on le veuille ou non, c’est lui qui a sorti la France du bourbier en plaçant sa tête.  
Revoir le but de Paul Pogba face au Nigeria
Coupe du monde
Benzema ne veut pas du couloir gauche et l’a trop bien fait savoir
01/07/2014 À 06:26
Je n’avais aucun doute sur lui (Didier Deschamps)

"La Pioche est un joueur talentueux, a insisté Mathieu Valbuena. On lui en demande toujours plus. Ce soir, il a été récompensé. Sa grande performance va lui faire du bien." Il n’est pas certain que Pogba gambergeait : ce n’est pas forcément le genre de la maison, lui qui trimballe, à l’entraînement comme en match, une désinvolture qui laisse penser que la pression et les doutes n’ont pas d’emprise sur lui.
Mais les piques de Deschamps en conférence de presse et ses prestations moyennes jusqu’ici n’invitaient pas à l’optimisme au sujet de la seule déception du premier tour dans les rangs bleus. Lui-même a semblé touché. Après la Suisse (5-2) et l’Equateur (0-0à, il n’a pas eu un regard pour les journalistes, fuyant les micros comme la peste. "Pogba est un jeune joueur, vous avez tendance à l’oublier aussi", l’a protégé à son tour Blaise Matuidi, à Brasilia.
Il fera bientôt partie des meilleurs joueurs du monde (Karim Benzema)
Deschamps l’a relancé face au Nigeria. "Je n'avais pas le moindre doute sur sa capacité à être au niveau, a dévoilé rétrospectivement le sélectionneur, qui lui avait pourtant taillé quelques costards depuis l’arrivée des Bleus à Ribeirao Preto. Les critiques peuvent être dures, injustes mais ça va l'endurcir aussi." La presse est-elle trop sévère avec lui ? Personne n’a les mêmes exigences pour un fuoriclasse en puissance que pour un besogneux. "Je ne sais pas", a-t-il répondu dans les entrailles lugubres du stade Mané Garrincha. Lui n’en dira pas plus, distribuera quelques sourires, trophée du meilleur joueur du match en main, et finira pas lâcher : "J’essaye de me concentrer sur le terrain. Vous faîtes votre travail, j’essaye de faire le mien."
Et le sien fut plutôt séduisant en seconde période, notamment dans une dernière demi-heure où il a enfin pris la mesure du milieu nigérian et poussé les Bleus dans le bon sens. Il a montré ce lundi qu’il pouvait se relever d’un début de Mondial et d’une entame de match ratés.  "Il a du caractère et une grosse détermination", a résumé Valbuena.
Cette fin de match et ce but peuvent-ils agir comme un déclic ? "Ça va lui faire du bien", a diagnostiqué Valbuena. Hugo Lloris : "Si ce but peut lui amener encore plus de confiance, je le souhaite. On le présente comme un grand talent, mais il a encore une grande marge de progression." "Il est à l’image de l’équipe, continue le capitaine des Bleus. On ne connaît pas trop nos limites encore." Pour le moment, la France fait partie des huit meilleures nations. Et Pogba ? Pour Benzema, "il fera bientôt partie des meilleurs au monde". Alors, le Turinois fera enfin l’unanimité. 
Coupe du monde
Griezmann a apporté tout ce qu'il manquait aux Bleus
30/06/2014 À 20:34
Coupe du monde
Les notes : Avec ce Valbuena, il ne peut rien leur arriver, avec ce Benzema en revanche...
30/06/2014 À 18:47